En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Creaform au salon Formnext

Publication: 1er octobre

Partagez sur
 
Numérisation 3D et impression 3D : Un moyen d’entrer et de sortir du monde numérique...
 

Creaform, l’un des leaders mondiaux des solutions de mesure 3D portables et automatisées, présentera au salon Formnext ses dernières générations de scanners 3D portables, HandySCAN BLACK et Go !SCAN SPARK, à l’industrie de la fabrication additive. La contribution de la numérisation 3D combinée à la fabrication additive dans le processus de conception contribue à économiser du temps et de l’argent.

La conception assistée par ordinateur (CAO) est définie comme l’utilisation d’ordinateurs pour aider à la création, à la modification, à l’analyse ou à l’optimisation d’une conception. Les logiciels de CAO permettent aux designers et aux ingénieurs de modéliser des formes, qu’elles soient simples, complexes ou une combinaison des deux, ainsi que d’ajouter des fonctionnalités permettant de produire des objets. Cependant, le processus de CAO est une procédure numérique fermée, ce qui signifie que toutes les fonctions ont lieu numériquement à l’intérieur de l’ordinateur.

Un objet peut être conçu directement dans un logiciel de CAO ou bien être façonné physiquement à l’aide d’argile ou d’autres matériaux. Néanmoins, un pont entre le réel et le numérique est nécessaire pour passer d’un modèle CAO à une pièce physique. Ce pont est rendu possible grâce à la numérisation 3D, qui est la voie d’accès, et à l’impression 3D (également appelée fabrication additive), qui permet de sortir du processus de CAO. Ainsi, un scanner 3D, une imprimante 3D et un logiciel de CAO constituent généralement l’écosystème de la conception de produits. Ces différentes étapes numérisation 3D, traitement de données 3D, impression 3D et itérations sur la pièce imprimée en 3D, pouvant être numérisée à nouveau - se déroulent en boucle jusqu’à l’obtention de la conception finale.

La numérisation 3D facilite la conception d’objets avec des formes organiques et une signature spécifique, qui ne peuvent pas être modélisés facilement. La fabrication additive permet d’usiner des pièces qui étaient auparavant impossibles à produire. La contribution de la numérisation 3D et de la fabrication additive au processus de conception permet de gagner du temps et de l’argent. En effet, le nombre d’itérations pour obtenir le produit final avec les bonnes dimensions est considérablement réduit et les coûts associés au prototypage sont minimisés.

Par conséquent, la numérisation 3D et la fabrication additive offrent un moyen d’entrer et de sortir du monde numérique. Toute autre étape de production peut être exportée, documentée, modifiée, confirmée et réimportée dans le logiciel CAO. Cela garantit une qualité et une efficacité maximales de l’ensemble du processus de conception du produit.

« Formnext est la plate-forme idéale pour présenter nos derniers scanners 3D. La numérisation 3D fait partie intégrante du monde numérique. Le HandySCAN BLACK et Go !SCAN SPARK permettent aux fabricants d’économiser du temps et de l’argent dans le processus de développement de produits tout en optimisant leurs processus de production », explique Simon Côté, chef de produit chez Creaform.

http://www.creaform3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: