En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Vygon lance Surfcath

Publication: 18 septembre

Partagez sur
 
Une nouvelle sonde pour administrer plus facilement le surfactant chez les prématurés atteints d’un syndrome de détresse respiratoire...
 

Vygon, groupe spécialisé dans les dispositifs médicaux à usage unique, annonce aujourd’hui le lancement de Surfcath™, une sonde innovante permettant d’administrer du surfactant avec la méthode LISA chez les enfants nés avant terme atteints d’un syndrome de détresse respiratoire, l’une des principales causes de décès chez les prématurés.

Cette nouvelle sonde semi-rigide, transparente et longue de 20 cm, dispose d’une extrémité distale incurvée et permet une meilleure maniabilité lors de la mise en place du dispositif médical, tout en éliminant le recours aux pinces de Magill, couramment utilisées dans ce cas de figure. Cela permet une application plus douce et diminue le risque de blessures chez le nouveau-né.

Le syndrome de détresse respiratoire (SDR) est un trouble respiratoire qui résulte d’un déficit en surfactant et de poumons sous-développés. Il survient principalement chez les bébés prématurés. En Europe, environ 90% des bébés nés à 24 semaines de gestation et 80% de ceux nés à 28 semaines seraient atteints du SDR. Le traitement du syndrome de détresse respiratoire passe principalement par l’administration de surfactant. La méthode actuellement privilégiée pour l’administration de surfactant est la méthode LISA, dans laquelle une fine sonde est insérée à travers les cordes vocales afin d’éviter une intubation inutile. Il existe différentes façons de réaliser ce geste, qui nécessitent en général l’utilisation de pinces de Magill, un dispositif volumineux et difficile à manier qui peut entraîner des lésions de la muqueuse. Le design spécifique de la sonde Surfcath permet désormais aux professionnels de santé de l’insérer sans utiliser de pinces de Magill.

« Les nouveau-nés prématurés courent un plus grand risque de développer un certain nombre d’affections, et notamment le syndrome de détresse respiratoire qui représente un grave danger au cours des premières semaines de leur vie. Chez Vygon, nous développons des dispositifs médicaux à usage unique spécialement conçus pour les patients, y compris les plus petits, et nous nous efforçons de réduire les risques de blessures ou d’inconfort lors des procédures impliquant nos dispositifs. Nous sommes fiers de notre dernière innovation, Surfcath, co-inventée avec le Dr. Kribs de l’Hôpital Universitaire de Cologne (Uniklinik Köln, Allemagne). Cette sonde pourrait améliorer considérablement les soins apportés aux prématurés juste après la naissance », explique François Rochicchioli, vice-président exécutif chez Vygon.

Surfcath sera disponible à partir de décembre 2019 en taille 6 Fr, adapté tous les nouveaux-nés. Il sera d’abord disponible en Europe, puis dans les régions Amériques et Asie-Pacifique selon les délais d’enregistrement locaux.

http://www.vygon.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: