En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Comment accélérer de plusieurs semaines la rétro-conception de matériel agricole

Publication: 11 septembre

Partagez sur
 
Taylor Attachments est une entreprise britannique qui conçoit et produit sur mesure des supports de conversion d’attelages de tracteurs...
 

Il s’agit d’attaches pour les télescopiques et les chargeurs permettant de fixer des godets, fourches, grappins, scies, porteurs, pique-bottes, pinces, pelles rétro caveuses, charrues, racleurs, etc.

Ses clients lui envoient également des équipements anciens, que les spécialistes de Taylor mesurent et reproduisent précisément à l’aide des technologies et des matériaux les plus récents.

Chez Taylor, ce processus était auparavant entièrement manuel. Autrement dit, pendant 7 à 12 heures, les spécialistes utilisaient des règles, des compas, des stylos et des crayons pour dessiner des pièces et des composants sur du carton et du papier, avant de créer des prototypes pour les tests et les modifications secondaires.

Le processus entier nécessitait énormément de recoupements et de doubles contrôles et prenait entre 7 jours et 2-3 semaines pour chaque pièce. De plus, cette méthode est imprécise et exigeait de nombreuses mises au point.

Le scan 3D révolutionne le travail quotidien

L’équipe de Taylor est passée à l’utilisation d’un scanner 3D professionnel portable, Artec Eva, qui a radicalement changé son travail quotidien.

Pour reprendre les mots de Mark Taylor, « Eva nous a fait gagner des jours, voire des semaines de travail. Avant, nous consacrions tout ce temps à la création de prototypes à tester, puis autant d’heures supplémentaires aux modifications nécessaires avant d’atteindre la perfection, alors que maintenant, grâce à Eva, nous l’atteignons du premier coup et à chaque fois. »

Tous les attelages de remplacement de Taylor sont conçus en interne et vendus aussi bien dans le pays qu’à l’étranger à des leaders agricoles et industriels.

La réduction remarquable du délai d’exécution a permis à l’entreprise d’augmenter le volume de travail qu’elle peut accomplir ainsi que de maintenir les niveaux de qualité les plus élevés qui font sa réputation.

Mark Taylor nous révèle le workflow actuel : « Désormais, avec Eva, 20 minutes seulement suffisent à scanner un attelage entier, puis 20 minutes supplémentaires pour traiter le tout dans Artec Studio. Après quoi le modèle 3D de Studio est envoyé à notre équipe interne de conception. Celle-ci utilise l’add-in Xtract3D pour SOLIDWORKS afin de créer un superbe modèle 3D très précis totalement prêt pour la production. »

« Le modèle 3D est ensuite immédiatement envoyé à un de nos partenaires pour la découpe laser, poursuit-il. Tous travaillent selon les normes de qualité les plus élevées. Avec Eva, chaque projet dure au total moins de 24 heures. C’est tout. Comparez ça aux 7 jours à 2-3 semaines qu’il nous fallait lorsque nous fonctionnions à l’ancienne. Hors de question pour nous de revenir en arrière. »

http://www.artec3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: