En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

WD annonce la plateforme NVMe-oF la plus rapide du marché

Publication: 6 août

Partagez sur
 
L’entreprise annonce également l’ouverture du premier laboratoire Open Composable Compliance Lab, un support haut de gamme pour assurer l’interopérabilité entre les acteurs de l’écosystème du stockage...
 

Western Digital, annonce ses dernières innovations et une initiative destinée à renforcer l’adoption et l’utilisation des infrastructures composables désagrégées ouvertes (CDI - Composable Disaggregated Infrastructure). En complément de sa plate-forme de stockage OpenFlex NVMe-oF, Western Digital entend tester et valider l’interopérabilité de bout-en-bout entre différentes solutions du marché, afin d’assurer aux clients un large choix de solutions pour concevoir leurs infrastructures IT désagrégées de nouvelle génération.

OpenFlex F3100, la plateforme NVMe-oF de stockage ouverte et composable la plus rapide du marché

Elément clé de la technologie NVMe-oF pour concevoir des infrastructures CDI, la plate-forme OpenFlex de Western Digital fournit les outils et ressources de stockage nécessaires aux organisations qui adoptent une approche véritablement désagrégée de leur infrastructure SDS. En décomposant les ressources de calcul, de stockage et de réseau au profit de pools de ressources virtualisées, les responsables informatiques peuvent facilement provisionner ces ressources à la volée, ce qui assure une meilleure utilisation des ressources et simplifie les tâches d’exploitation. A titre d’exemple, par rapport à une infrastructure hyperconvergée (HCI), la plate-forme OpenFlex peut réduire jusqu’à 40% le coût total de possession1 en supprimant les ressources sous-exploitées.

La famille OpenFlex de Western Digital comprend :

- L’équipement OpenFlex F3100 Series Fabric : un appareil de stockage partagé capable d’atteindre 2,1 millions d’IOPs, un débit de 11,7 Gigabits/seconde, avec un temps de latence inférieur à 48 microsecondes au sein d’une seule fabrique NVMe-oF. Chaque fabrique peut monter jusqu’à 61 To de stockage, avec une excellente performance grâce à deux ports Ethernets à 50 Gbps.

- Le châssis OpenFlex E3000 Series Fabric : un châssis de 3U capable d’héberger jusqu’à 10 fabriques F3100 remplaçables à chaud. La combinaison du châssis OpenFlex E3000 et de 10 fabriques OpenFlex F31000 permet de développer la plate-forme composable ouverte disposant de la meilleure performance du marché, avec jusqu’à 7,2 millions d’IOPs par rack unit (RU) et 39 Gops/TU avec une densité brute de 205 To/RU

- Une API ouverte et composable OpenFlex Open Composability API : Une API RESTful qui s’appuie sur les standards ouverts tels que DMTF Common Information Model, JSON et http, ainsi que sur des bonnes pratiques proposées par d’autre protocoles d’administration propriétaires. Cette API propose un framework capable d’orchestrer les ressources attachées à la fabrique, telles que les ressources de traitement, le stockage disque ou flash, le réseau, les accélérateurs et la mémoire désagrégée au sein de systèmes composés.

« En tant qu’Institut de recherche de pointe sur le cerveau et la colonne vertébrale, notre objectif est d’aider à prévenir, traiter, redresser et soulager des maladies et des lésions du système nerveux à l’échelle mondiale. Pour y arriver, nous devons pouvoir répondre aux exigences de la recherche médicale, où la donnée est prépondérante, en adoptant les dernières générations d’infrastructures et de technologies informatiques disponibles », ont déclaré Caroline Vidal, CTO et Ludovic Prévost, architecte informatique à l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, Hôpital Pitié Salpêtrière). « Proposée par notre partenaire 2CRSi, la plate-forme ouverte composable OpenFlex NVMe-oF de Western Digital nous apporte, dans un environnement véritablement désagrégé, la flexibilité nécessaire pour allouer à différents groupes, laboratoires et équipes de recherche des ressources de stockage Flash partageables et de haute performance, lorsqu’elles sont nécessaires. C’est un bénéfice inestimable ; nous sommes ainsi capables de nous adapter plus rapidement à l’évolution des charges de travail et des projets, mais également de provisionner des ressources plus efficacement et à bon escient ».

« Western Digital est un partenaire précieux car il nous apporte en permanence des solutions de stockage innovantes, capables de répondre de manière unique aux besoins changeants de nos clients », a déclaré Alain Wilmouth, PDG de 2CRSi. « La collaboration entre l’institut ICM et Western Digital, engagée par 2CRSi, suit l’évolution des applications et des exigences informatiques, grâce à la plate-forme OpenFlex NVMe-oF qui élève l’infrastructure ouverte composable à un niveau supérieur. Nous envisageons de nombreux autres cas d’utilisation tirant parti de cette solution. Elle offre à nos clients la possibilité d’utiliser des ressources de stockage partagé hautes performances au profit de diverses charges de travail, et ce, de manière dynamique et en temps réel ».

Le premier laboratoire Open Composable Compliance Lab du marché

L’engagement de flexibilité de Western Digital conduit aujourd’hui l’entreprise à créer le premier laboratoire Open Composable Compliance Lab du marché. Conçu en partenariat avec des leaders du marché comme Broadcom et Mellanox, et avec le soutien d’un grand nombre d’acteurs de l’écosystème comme DriveScale, Kaminario, Xilinx et d’autres, ce laboratoire prolonge l’engagement de Western Digital vers une approche basée sur des standards, permettant d’accélérer l’adoption de ces solutions sur le marché. Cette collaboration profite non seulement à la communauté, mais plus encore aux clients, en leur donnant davantage de choix pour transformer leurs datacenters en environnements extrêmement évolutifs et flexibles, afin de répondre efficacement aux exigences des diverses applications et des workflows de données complexes que doivent traiter les entreprises d’aujourd’hui.

« Western Digital est à la pointe des solutions de stockage NVMe-oF pour les infrastructures composables désagrégées » explique Phil Bullinger, Senior Vice-Président et Directeur Général de la business unit Data Center Systems, chez Western Digital. « Avec le lancement de notre Open Composable Compliance Lab, nous renforçons notre engagement en faveur des standards ouverts et ouvrons la voie à l’adoption de tests de compatibilité rigoureux au sein de l’industrie. Il est clair que nous prenons très au sérieux les infrastructures composables désagrégées ouvertes, que nous leur appliquons les meilleures pratiques, non seulement avec notre plate-forme OpenFlex, mais au sein de tout l’écosystème d’acteurs, afin de nous assurer que les clients disposent de solutions éprouvées, testées qu’ils peuvent acquérir en toute confiance ».

http://www.westerndigital.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: