En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FICIME : Baromètre secteur mécanique et secteur électronique : 1er semestre 2019

Publication: 17 juillet

Partagez sur
 
Stabilité des secteurs liés à la CONSOMMATION. Bilan du 1er Semestre 2019 (par rapport au premier semestre 2018)...
 

Conformément aux prévisions, l’activité en valeur observée en France des secteurs liés à la Consommation a clos le premier semestre 2019 avec un chiffre d’affaires stable.

- Les marchés de l’électronique et de l’impression grand public sont en baisse de 6% en valeur. Cette baisse pour le secteur des téléviseurs est due à un contexte ponctuel (coup d’arrêt après le pic de vente lié à la coupe du monde de football 2018), et par ailleurs pour les secteurs audio/vidéo/impression une tendance de fond est constatée depuis plusieurs semestres à savoir un ralentissement de l’activité.

- Le marché B to B to C des grossistes informatiques poursuit sa hausse d’environ 9% porté par les télécoms.

- Les ventes aux consommateurs d’outillage électroportatif et de matériels pour espace vert ont progressé de 5,5% , avec cependant une désaffection de plus en plus grande des produits thermiques et filaires.

Perspectives pour le 2ème Semestre 2019 (par rapport au second semestre 2018)

Certains secteurs devraient bénéficier d’une amélioration de la consommation des ménages.

L’activité en valeur devrait néanmoins rester stable au global. Les commandes sont anticipées en hausse pour 6 entreprise sur 10, et les effectifs attendus stables pour la moitié d’entre elles (en hausse pour 40% d’entre elles).

- Dans le secteur de l’électronique et impression grand public, les entreprises prévoient une activité stable au global, avec cependant une hausse pour certains segments tels que TV et Electroménager. Par contre dans les secteurs audio/vidéo/impression les entreprises n’envisagent pas d’amélioration.

- L’activité en valeur devrait en moyenne rester étale pour les entreprises du secteur des grossistes informatiques, tout en restant à des niveaux élevés.

- Les entreprises du secteur de l’outillage électroportatif et espaces verts prévoient une deuxième partie d’année en hausse de 4% en moyenne.

Analyse d’Alain Rosaz, Président de la Ficime : « Même si les Français affichent des taux d’épargne élevés qui peuvent traduire une certaine inquiétude, la consommation dans notre pays fait mieux que résister. Elle devrait même progressivement s’accélérer ce qui devrait soutenir l’activité de nos entreprises. C’est ce qu’indiquent les projections macroéconomiques de la Banque de France. Selon elle, le pouvoir d’achat des ménages devrait progresser ces prochaines années, soutenues par une combinaison de facteurs favorables : évolution des prix du pétrole, abandon de la hausse du TIPCE, mise en place des mesures d’urgence économiques et sociales – hausse de la prime d’activité, défiscalisation des heures supplémentaires, baisse de la CSG sur les retraites, réindexation des retraites sur l’inflation, suppression de la taxe d’habitation... Attention toutefois à ce que cette amélioration du pouvoir d’achat des consommateurs ne profite pas davantage à l’épargne qu’à la consommation ».

Baromètre FICIME 1er semestre 2019 et perspectives 2ème semestre : Hausse globale des secteurs liés à l’INVESTISSEMENT

L’activité des secteurs de la Ficime liés à l’Investissement a continué de progresser. Une majorité des secteurs est en nette hausse, ainsi le chiffre d’affaires moyen tous secteurs confondus est en hausse de 6,4% par rapport au 1er semestre 2018 qui actait déjà une activité en hausse de 3,4%.

- Le secteur professionnel de l’outillage électroportatif et de l’espace vert a progressé de 8,5%. Le

secteur de l’outillage professionnel a été soutenu par le dynamisme dans le secteur de la construction dans le non résidentiel (hausse de +3%(1) prévue en 2019) et par une hausse de l’entretien-rénovation (+1 ,5%(2) au 1er trimestre 2019). Le secteur Espaces Verts a progressé également, grâce en particulier aux produits portatifs (robots, tondeuses sur batterie) et à une météo favorable.

- Le secteur des machines d’emballage et de process est en baisse de 2% tous secteurs confondus (pharmaceutique, cosmétique, industrie et agro-alimentaire). L’activité a souffert d’une certaine désaffection due au « plastique bashing » actuel. Cependant, le climat des affaires reste bien orienté dans l’industrie et tout particulièrement dans l’agro-alimentaire(3).

- Soutenu par la très bonne activité dans le secteur des travaux publics (+15,8% de travaux réalisés sur 4 mois 2019(3) ,de la route (facturations en hausse de 19% au 1er trimestre 2019(4) ), et dopé par les dernières livraisons des « commandes Macron », le secteur des matériels de BTP et manutention a une nouvelle fois progressé en valeur, d’environ 12,5% au cours de ce 1er semestre.

- Le secteur des moteurs industriels progresse à nouveau en valeur de plus de 11%. La reprise économique observée en France ainsi qu’une évolution des normes applicables au 1er janvier 2019 pour certains moteurs, ont accompagné la bonne tenue des ventes sur cette période, ce qui s’est traduit par une hausse des ventes au cours de ce 1er semestre.

- Le marché B to B des grossistes informatiques poursuit sa hausse d’environ 9% porté par les télécoms et l’environnement IT (logiciels applicatifs, communication des données/réseau).

- L’activité électronique professionnelle est en hausse de 3,5%, grâce notamment au secteur médical.

- Les entreprises des secteurs du reconditionnement informatique et électronique ont annoncé une reprise de leur activité, celle-ci progressant 5% au cours de la période.

- Les entreprises de l’impression professionnelle ont acté une baisse de leur activité de plus de 2% (nouvelle baisse de certains secteurs comme les presses numériques de production liée à l’accroissement des performances des nouveaux matériels).

Perspectives pour le 2ème Semestre 2019 (par rapport au second semestre 2018)

D’après la Banque de France, les investissements des entreprises devraient continuer à progresser en France en 2019 (+2,7%) et 2020 (+2,4%).

Dans nos secteurs, l’activité au global devrait à nouveau progresser en valeur, de près de 3%, au cours de ce semestre. Les commandes sont anticipées en hausse pour 1 entreprise sur 2, et les effectifs attendus stables pour la moitié d’entre elles (en hausse pour 30% d’entre elles).

Les perspectives sont bonnes sur la majorité des secteurs liés à l’Investissement :

- L’activité dans le secteur de l’outillage électroportatif et espaces verts devrait progresser à nouveau, de près de 5% au cours de ce second semestre, avec un carnet de commande orienté positivement pour 3 entreprises sur 4.

- L’activité des entreprises du secteur de machines d’emballage et de process devrait rebondir et progresser en moyenne de 2,5%. L’évolution du carnet de commande reste cependant incertaine au cours des prochains mois.

- Les entreprises du secteur des matériels de BTP et manutention envisagent un net ralentissement de leur activité avec un chiffre d’affaires en hausse de 0,5%. Au niveau des prises de commande, l’évolution du carnet reste incertaine avec 30% des entreprises qui prévoient une baisse et 35% d’entre elles qui anticipent une hausse.

- L’activité dans le secteur des moteurs industriels devrait continer de progresser d’environ 4,5%, avec cependant une évolution incertaine du carnet de commandes.

- L’activité en valeur devrait en moyenne rester étale pour les entreprises du secteur des grossistes informatiques, tout en restant à des niveaux élevés.

- Les entreprises de l’électronique professionnelle devraient voir leur activité continer de progresser de 3,5% en moyenne, avec un carnet de commandes qui reste bien orienté.

- La croissance de l’activité des entreprises du secteur du reconditionnement informatique et électronique devait se poursuivre avec une progression envisagée de 9,5%, avec un carnet de commande également bien orienté.

- Enfin l’activité du secteur de l’impression professionnelle devrait progresser de plus de 6% en moyenne, grâce à l’aboutissement d’importants appels d’offre.

Analyse d’Alain Rosaz, Président de la Ficime : « Nous nous réjouissons de voir que les efforts d’investissement des entreprises se poursuivent en cette année 2019, à un rythme plus élevé que la croissance nationale donc plus que la hausse du PIB. Et selon la Banque de France, cette dynamique va se prolonger en 2020. Attention toutefois aux évolutions de l’environnement international (Brexit, risque de guerre commerciale, ralentissement de l’activité économique chez certains de nos partenaires de la zone euro) qui génèrent des incertitudes et pourraient à terme peser sur le climat des affaires de nos entreprises »

http://www.ficime.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: