En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Accord Kennametal - Haimer portant sur la fourniture de l’ interface outil/broche KM4X

Publication: Septembre 2013

Partagez sur
 
Les fabricants bénéficieront de l’alliance des meilleures techniques de serrage et des solutions de raccordement à broche
 
JPG - 16.8 ko
John Tucker (à gauche) et Andreas Haimer (à droite)

Kennametal a accordé au leader mondial des techniques de serrage Haimer GmbH (Igenhausen, Allemagne) une licence portant sur la fourniture, sur les marchés mondiaux d’Haimer, de la nouvelle solution Kennametal avancée d’interface outil/broche KM4X. Haimer, leader mondial des techniques de serrage et fournisseur de l’innovante technologie de prévention anti-extraction SAFE-LOCKTM, estime conjointement avec Kennametal que cet accord représente un avantage considérable pour la clientèle industrielle.

« Le raccordement à broche KM4X est à l’heure actuelle le système le plus rigide au monde. Grâce à sa conception, les fabricants optimisent leurs investissements. Le KM4X assure des taux d’enlèvement de métal plus élevés, ce qui augmente le rendement des machines-outils et réduit les coûts à la pièce tout en améliorant la capacité disponible du fabricant », explique John R. Tucker, Vice-Président & Président du Pôle Industriel & Commercial de Kennametal Inc. La commercialisation, par un partenaire technologique innovant comme Haimer, de l’interface KM4X en plus de porte-outils comme SAFE-LOCKTM donnera un avantage non négligeable en termes de production aux industries manufacturières du monde entier.

« Cet accord nous convient parfaitement car il confirme la position de leader de Haimer et de Kennametal dans les technologies haut de gamme innovantes pour l’industrie mondiale », souligne Andreas Haimer, Directeur et membre du comité exécutif de Haimer GmbH. « C’est un grand honneur pour nous et nous prévoyons de soutenir et informer activement nos marchés quant aux bénéfices de ces technologies mutuellement avantageuses ».

Le raccordement à broche, interface entre la broche de la machine-outil et le porte-outil, doit dispenser des capacités de couple et de charge en flexion compatibles avec les caractéristiques de la machine-outil. Les efforts de coupe, notamment pour l’ébauche et l’usinage des matériaux à haute résistance, génèrent des moments de flexion qui dépassent alors les capacités de l’interface avant même d’atteindre les limites de couple. En combinant une force de serrage élevée à des niveaux d’interférence optimisés, le KM4X garantit un raccordement robuste, une rigidité particulièrement élevée et une capacité de charge en flexion qui améliorent sensiblement les performances de l’usinage des alliages et autres matériaux à haute résistance.
- Résultat : des taux d’enlèvement de métal extrêmement élevés et la réalisation quotidienne d’un nombre supérieur de pièces.

« Nous organisons de nombreux séminaires portant sur les techniques de serrage, qui abordent plus particulièrement la manière d’accroître la rigidité, la précision, l’équilibre et la sécurité dans l’usinage des métaux », explique Brendt Holden, Président de Haimer USA (Villa Park, Illinois). L’une des questions les plus fréquemment posées, c’est : ‘quel est le meilleur type d’interface à broche ?’ Avec l’interface outil/broche extrêmement résistante et pouvant tourner à haut régime en toute sécurité, nous estimons disposer de la meilleure réponse ».

A matériaux avancés, fabrication avancée

Les matériaux légers à haute résistance toujours plus performants comme les alliages de titane, l’Inconel et les nouveaux alliages d’aluminium sont très recherchés par les fabricants dans de nombreux secteurs industriels, en particulier l’aéronautique et la défense, l’énergie et les transports. Ces nouveaux matériaux posent en soi des défis d’usinage de taille. Si l’on ajoute à cela les pressions concurrentielles régnant au sein de ces industries mondiales, la découverte de solutions de fabrication avancées devient une priorité absolue

Les fabricants de machines-outils ont réagi en lançant des centres spécialisés de fraisage et tournage caractérisés par une rigidité et un amortissement supérieurs au niveau de la broche et des structures essentielles de machines, ce afin de fournir des valeurs importantes de puissance, couple et poussée tout en réduisant les vibrations parasites qui détériorent la qualité de la pièce et mettent en péril la longévité de l’outil.

« Dans la plupart des cas, l’interface outil/broche détermine la quantité de matière pouvant être enlevée sur une opération donnée », explique Doug Ewald, Directeur chargé de la gestion globale des produits Systèmes d’outillage de Kennametal. « Cela tient au fait que cette interface doit résister à de lourdes charges et cependant conserver sa rigidité. Grâce aux progrès constants des outils de coupe et des centresd’usinage, une interface exploitant toute la puissance disponible constitue un point important à envisager en phase initiale de planification de la production »

La rigidité du serrage de l’outil est tout aussi critique. « Du point de vue technique, le raccordement à broche KM4X nous permet d’exploiter pleinement le potentiel de nos porte-outils », explique Oliver Sax, Directeur de la gestion des produits de Haimer. « Les systèmes obsolètes double face à forte conicité limitaient le potentiel des machines-outils actuelles. Le retour positif de clients Kennametal nous a conduits à étudier de plus près le nouveau raccordement à broche KM4X. Nous avons estimé, à l’analyse des données, que le KM4X était la meilleure interface pour les porte-outils à vitesse et couple élevés, équilibrés avec précision, que fournit Haimer ».

« C’est un partenariat système complet entre deux sociétés qui partagent une philosophie identique », confie John Jacko, Vice-président et responsable du Marketing de Kennametal. « Avec le raccordement à broche KM4X et les techniques de serrage de Haimer, les entreprises n’ont aucune raison de différer leur recherche de capacités d’usinage à couple et vitesse élevés pour leurs équipements existants ou nouveaux. C’est pour elles le moyen d’améliorer la productivité de leurs machines-outils ».
- http://www.kennametal.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique