En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Eichenberger Gewinde , Vis formées à froid en aluminium

Publication: 5 juillet

Partagez sur
 
Avec l’automatisation et la miniaturisation, les éléments de transmission mécaniques sont confrontés en permanence à de nouvelles exigences techniques...
 

A la base, un mécanisme à vis est un élément de construction assez simple. Cependant, s’il répond aux plus hautes exigences de qualité et de dimensions et qu’il est composé d’aluminium, il ouvre des possibilités d’utilisation exceptionnelles. Entre autres, l’aluminium possède une densité extrêmement basse et est donc très léger. A l’air libre, l’aluminium blanc se recouvre d’une couche d’oxyde et devient ainsi résistant à la corrosion. Cette autopassivation, la légèreté combinée à la stabilité, l’usinabilité exceptionnelle et le fait qu’il ne soit pas magnétique permettent à l’aluminium de gagner en importance dans des domaines d’utilisation de plus en plus nombreux.

Un pas en avant

Eichenberger Gewinde produit des vis à filetage à pas rond ou rapide en aluminium. Ce qui semble si facile est en fait un grand pas en avant qui n’est possible que lorsque la recherche, le développement, la production et l’assurance qualité travaillent main dans la main.

Eichenberger a été confronté à deux obstacles importants : comme tous les matériaux métalliques, l’aluminium peut être rendu plus dur par un alliage. Chaque élément d’alliage, même en petite quantité, influe sur la résistance à la traction. Il n’a donc pas été facile d’obtenir les valeurs parfaites. De plus, si l’aluminium se distingue par sa bonne usinabilité il n’est cependant pas sans exigence pendant le formage à froid du filetage puisqu’ il s’écaille facilement pendant le roulage. Il est non seulement nécessaire d’avoir de l’expérience lors de la sélection minutieuse du matériau le plus adapté pour l’alliage mais la géométrie et le positionnement de l’outil de formage sont aussi décisifs pour l’obtention d’un produit techniquement parfait et de grande qualité.

L’aluminium est trois fois plus léger que l’acier

Dans un contexte économique où les ressources deviennent de plus en plus rares et leur consommation en augmentation constante, on peut penser que la recherche de matériau métallique pour la construction légère va se poursuivre de façon accrue. Avec 2,7 kg/dm3, l’aluminium pèse trois fois moins qu’un acier conventionnel. La réduction du poids a pour conséquence une réduction du besoin de carburant et une plus grande autonomie. En résumé, l’aluminium mène à des solutions d’entraînement énergétiquement efficaces et à une rentabilité plus élevée. Une association parfaite des matériaux entre la vis en aluminium et l’écrou en plastique garantit même un fonctionnement sans lubrifiant (marche à sec) sur certaines applications avec le revêtement correspondant. De plus, le couple vis en aluminium et écrou en plastique se caractérise par une haute résistance à l’abrasion, un faible coefficient de frottement et par l’absence totale d’entretien. Par des traitements de surface supplémentaires, le frottement et l’efficacité peuvent même être encore optimisés en fonction des besoins des clients.

Poussée par le partenariat avec ses clients basé sur la communication et sur les échanges à la recherche de solutions innovantes, Eichenberger Gewinde améliore ses produits en permanence. Les mécanismes à vis en aluminium deviennent incontournables.

http://www.gewinde.ch/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: