En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

iFollow lève le voile sur iLogistics

Publication: 4 juillet

Partagez sur
 
iFollow, révèle son dernier né, iLogistics, le 1er robot autonome et collaboratif s’appuyant sur l’IA et le Deep Learning...
 

Nicolas Menigoz et Vincent Jacquemart se sont rencontrés sur les bancs de CentraleSupelec. De leur rencontre a très rapidement germé l’ambition de repenser et faire basculer l’entrepôt (intra-logistique) dans un horizon non seulement plus pérenne et davantage efficient.

“Atteindre l’inaccessible : augmentation de la productivité et amélioration des conditions de travail”

L’enjeu de concilier des impératifs difficilement conciliables était de taille : comment aider des entrepôts à gagner en productivité sur la préparation de commande, sans perdre en agilité face aux évolutions du marché, tout en réduisant les conditions de pénibilité des préparateurs ? La réponse devait passer par la mise à disposition d’une solution robotique prête à l’emploi, “intelligente”, adaptable à tout environnement d’exploitation et configuration d’entrepôt et calibrée pour optimiser les flux existants. Et ainsi prendre le contrepied de certains standards actuels, au rendement incertain, qui se rapprochent davantage d’un système global et lourd (nécessitant de repenser intégralement la configuration d’un entrepôt).

L’ambition de proposer une approche universelle de la cobotique en milieu intra-logistique

Pour relever ces challenges humains, techniques et opérationnels, Nicolas et Vincent ont constitué une équipe aux talents uniques issus d’écoles de 1er rang en firmware, programmation, radar, conception mécanique et électronique embarquée, afin de mettre au point iLogisitics, un robot autonome et collaboratif, boosté à l’intelligence artificielle. iLogistics aux attributs techniques inégalés voyait ainsi le jour : capacité à transporter jusqu’à 300 kg de marchandises, à s’adapter à tout support existant (rolls, palettes, chariots), à fonctionner 16h en autonomie (base de recharge intelligente) et ne nécessitant aucune installation d’infrastructure fixe.

Cette approche évolutive et modulaire permet ainsi de répondre aux enjeux de marchés qui requièrent une réactivité toujours plus importante des entrepôts : saisonnalité et pics de ventes, caractère onéreux ou périssables des produits transportés et respect de la promesse d’une enseigne à livrer ses clients dans un délai toujours plus court. Justement, pour faire face à une hausse de ses commandes et de congestion des flux, le client n’a qu’à ajouter simplement de nouveaux iLogistics sans avoir à investir dans un projet d’extension coûteux.

Une approche bénéfique du préparateur de commandes, en passant par le directeur d’entrepôt jusqu’à la direction du personnel

Il faut savoir qu’un préparateur de commandes doit effectuer et assumer la charge d’un chariot pendant 10 à 15 km par jour dans un entrepôt gigantesque ! Par conséquent, cette profession subit un fort taux de turnover au regard de leurs conditions de travail. L’organisation et la planification s’en retrouvent impactés pouvant ainsi générer des erreurs de préparation.

En réponse, iLogistics prend en charge le déplacement du chariot (ou roll) et affranchit ainsi complètement le préparateur de commande de la pénibilité liée au déplacement des articles collectés. Celui-ci peut dès lors se concentrer sur ses collectes et tâches à forte valeur ajoutée, comme l’emballage. Autre aspect non-négligeable : ne plus avoir à assumer la charge du chariot contribue non seulement à féminiser et fidéliser le personnel de préparateurs de commandes, mais aussi à réduire les accidents de travail de type TMS (malheureusement fréquents dans le milieu de la logistique d’entrepôt et dont le coût direct moyen peut représenter à minima 24K€ par accident).

Une solution pensée pour s’intégrer et s’adapter à l’environnement d’exploitation existant

Plus concrètement, iLogistics par son interaction avec le préparateur de commande peut soit le guider ou avancer de manière concertée avec ce dernier sur la préparation de plusieurs commandes, soit faire le lien de manière autonome entre différentes zones (principe de “Goods-to-Man”) sur l’acheminement d’une seule et même commande selon une trajectoire optimale de picking. Aussi, une flotte d’iLogistics peut se mouvoir en toute autonomie, dans un environnement dynamique, et optimiser le déplacement de chaque robot, afin que le préparateur de commandes ait toujours un robot à servir à proximité. En captant en continu les spécificités de l’entrepôt (volumétrie et flux), les iLogistics sont à même de pouvoir se localiser, naviguer et se déplacer de manière autonome dans l’entrepôt. Aussi, la solution a été pensée pour s’intégrer et compléter l’environnement d’outils du client (type WMS et WCS) permettent au robot de hiérarchiser intelligemment les prochaines opérations de roulage ou de préparation de commande à réaliser.

De ces différents cas de picking, résulte une meilleure fiabilité des opérations, et une qualité accrue de préparation et pré-conditionnement des commandes. En terme de performances opérationnelles, cela se traduit par un accroissement observé de 28 à 42,5% des volumes de préparations de commandes réalisées par heure et par picker. Ainsi, par l’instantanéité du déploiement d’une flotte (opérationnelle et paramétrable en 4h), tout directeur logistique ou d’automatisation bénéficie d’un retour sur investissement prédictible et inférieur à 18 mois, à contrepied des systèmes alternatifs (investissements lourds, peu modulables et rapidement obsolètes).

Une capacité à repenser intégralement l’activité de “roulage”

Sur ce type de flux, le robot exempte complètement le personnel dédié à devoir acheminer une marchandise d’un point A à un point B. Par ce retour instantané sur investissement, un directeur d’entrepôt pourra redimensionner ou affecter l’ensemble de son équipe de roulage sur d’autres opérations ou besoins.

Une solution éprouvée pour accompagner la croissance de différentes industries

Pour anticiper certains contextes d’exploitation, iFollow a commencé à s’intéresser aux environnements critiques, notamment dans le domaine frigorifique. Dans ce domaine, les contraintes atmosphériques complexifient les opérations de préparation de commande. Elles empêchaient donc jusqu’ici toute solution robotisée d’y opérer pour soulager les tâches des pickers.

Ainsi la capacité d’iLogistics à opérer nativement en conditions extrêmes et exigeant (-25°C à +40°C) et les gains de productivité observés ont rapidement convaincu l’un des leaders de la livraison de produits alimentaires surgelés, de tester et déployer les robots iFollow.

Outre le marché de la logistique frigorifique, iFollow a été adoubé par d’autres industries : agroalimentaire, e-commerce, pharmaceutique, logistique d’enseignes de GMS. Dans ce dernier domaine, iLogistics maximise la productivité des préparations de commandes alimentaires telles que les “drive”, ou encore le dispatch en centrale d’achats qui sont aujourd’hui réalisées manuellement par des opérateurs.

Demain : du flux optimisé à l’entrepôt intelligent

De plus, l’accès à une vision 360° des opérations permet pour la 1ère fois de dériver des enseignements opérationnels sur la manière la plus juste d’optimiser l’agencement de leurs entrepôts et leurs flux logistiques. En effet, les datapoints générés par les robots permettent une analyse et mapping en continu des flux et trajets et non plus d’être seulement limités à des données aux extrémités d’une opération (ex : saisie d’une opération, relevé de scan, etc.).

“Vers une vision toujours plus affirmée de l’entrepôt 4.0”

Autant de perspectives qui permettent à iFollow d’intensifier et démocratiser son approche de la “préparation de commande repensée”. Ces enjeux iront de pair avec un renforcement de l’équipe (aujourd’hui de 15 personnes) où les opportunités sont nombreuses pour rejoindre le prochain fleuron de la robotique propulsée au Deep Learning et ainsi suivre le sillon tracé par d’’Exotec Solutions dont leurs clients communs ont souligné la complémentarité de leurs approches.

http://www.ifollow.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: