En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Cannes Lions : la WFA lance la Voice Coalition

Publication: 24 juin

Partagez sur
 
Une initiative soutenue par l’Union des marques...
 

Le groupe a pour mission de sensibiliser le secteur aux meilleures applications du commerce vocal pour les marques et les consommateurs.

Une nouvelle enquête met en lumière le fort potentiel commercial de la voix et la confiance élevée des consommateurs vis-à-vis des produits recommandés par Alexa.

La World Federation of Advertisers (WFA) lance la Voice Coalition, un nouveau groupe ayant pour mission d’aider les marques à mieux comprendre l’impact de la voix dans les choix de marques des consommateurs.

Fondé en partenariat avec Fast-Up Partners (FUP), ce groupe a été créé en réponse à une enquête détaillée sur l’utilisation des assistants vocaux par les consommateurs dans le cadre de leurs décisions d’achat.

Il a pour mission de développer les connaissances et la compréhension du domaine chez les marketeurs sur toutes les plateformes vocales, pour les aider à tirer parti de ce nouveau canal prometteur.

La Coalition rassemble aujourd’hui plusieurs membres de la WFA comme Mastercard et accueille tous les clients intéressés par le potentiel du commerce vocal.

« Les recherches menées par la WFA avec The Economist Group révèlent que la voix est une priorité relativement faible pour de nombreux spécialistes du marketing. Mais quand on a interrogé les membres de la WFA sur les priorités à venir, 55% ont déclaré que la voix serait importante - et même égale au marketing d’influence. Le commerce vocal va bien au-delà du marketing, elle va devenir une stratégie majeure pour les entreprises » déclare Raja Rajamannar, CMCO de Mastercard et président de la WFA.

« Afin de pouvoir guider au mieux nos marques adhérentes, l’Union des marques a décidé de soutenir pleinement ce groupe. Notre principale mission est d’anticiper les grandes tendances de notre secteur. Il est donc naturel de s’associer à la Voice Coalition de la WFA afin d’être au cœur des premières réflexions et résultats autour de cette nouvelle opportunité qu’est le voice commerce pour les marques » déclare Jean-Luc Chetrit, Directeur général de l’Union des marques.

Ce lancement coïncide avec la publication d’une nouvelle enquête réalisée par le groupe de recherche indépendant BVA à la demande de la WFA et Fast-Up Partners, concernant les comportements actuels des consommateurs disposant d’un appareil Alexa (Royaume-Uni et États-Unis). Avec 1 500 répondants britanniques et américains et plusieurs groupes de réflexion basés à New York, cette étude s’impose comme l’analyse la plus détaillée jamais réalisée dans le domaine des interactions entre Alexa et les marques.

L’enquête révèle que 35 % des interrogés utilisent la voix pour vérifier les prix, 30 % l’utilisent pour ajouter des produits à leur liste d’achats et 18 % l’utilisent pour ajouter des articles à leur panier. 15 % affirment l’avoir utilisée pour effectuer un achat.

Cette étude met en lumière l’impact des assistants vocaux sur le parcours d’achat global : en effet, 81 % des consommateurs ayant ajouté un produit à leur panier via Alexa finissent par l’acheter. Cette influence est encore plus importante chez les utilisateurs disposant d’une solution Alexa avec écran.

67 % des interrogés prévoient d’utiliser le commerce vocal à un moment donné pour ajouter des articles à leur panier, et 60 % se disent prêts à l’utiliser pour acheter directement. Plus de deux tiers (68 %, et jusqu’à 81 % chez les 16-34 ans) acceptent qu’Alexa leur recommande des marques, et 77 % acceptent de recevoir des suggestions de marques Amazon appropriées.

Les catégories les plus affectées par la voix sont l’électronique/la technologie (40 %), l’alimentation et les courses (47 %) et la nourriture/les soins pour animaux de compagnie (31 %).

L’enquête montre également qu’un grand nombre d’utilisateurs n’ont pas encore réalisé d’achats via leur Alexa, avec 36 % de participants n’en ressentant pas le besoin pour le moment et 32 % n’ayant pas encore eu l’occasion de le faire.

« Compte tenu de ce fort potentiel encore inexploité, nous sommes dans la période idéale pour étudier les opportunités du commerce vocal. La Coalition souhaite aider ses membres à aller vers ce nouveau canal prometteur », déclare Stephan Loerke, PDG de la WFA.

« La voix s’impose comme une opportunité de taille : dans ce contexte, cette initiative aidera les marques à mieux comprendre ce nouveau canal en s’appuyant sur des travaux de recherche ciblés, des services de soutien et de partage des connaissances », déclare Frédéric Colas, PDG de Fast-Up Partners.

http://www.wfanet.org/

http://uniondesmarques.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: