En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La mobilité intelligente se développe en régions avec Padam Mobility

Publication: 14 juin

Partagez sur
 
Fort de son succès dans de nombreuses villes françaises et à l’étranger, le service intelligent de transport à la demande proposé par Padam Mobility continue son déploiement en régions...
 

Les communautés d’agglomérations de Sophia Antipolis et du Cotentin initieront ainsi cette solution innovante en juillet 2019.

Padam Mobility, un service de transport à la demande intelligent et alternatif

Fondée en 2014 par trois ingénieurs, Padam Mobility se base sur l’intelligence artificielle pour assouplir et optimiser les trajets des passagers comme des conducteurs. Proposé en marque blanche, le service est totalement personnalisé et s’inclut dans l’offre proposée par les opérateurs de transports.

L’application du passager lui permet de réserver, payer et voir en temps réel où se trouve son bus. L’application du conducteur calcule quant à elle sans cesse le meilleur trajet tout en répondant aux demandes des utilisateurs.

Déjà proposé dans de nombreuses villes françaises (Orléans, Lille, Chelles, Meaux, Gally-Maudre dans les Yvelines), ainsi que sur toute la grande couronne parisienne, le projet s’expatrie aussi à l’étranger (Padoue en Italie, à Hong-Kong, en Finlande et prochainement à Madrid).

Le projet fonctionne et séduit. En effet, sur plus de 4 années d’exploitation Padam Mobility a déjà fait parcourir 1,5 million de kilomètres aux passagers. Le service a également contribué à la réduction des retours à vide : le taux de groupage moyen sur les services s’élève en moyenne à 80%.

Les usagers sont satisfaits : la note moyenne donnée pour le service est de 4,8/5.

Fort de ces réussites le service se déploie en juillet dans deux nouvelles agglomérations : Sophia Antipolis et le Cotentin.

Sophia Antipolis et le Cotentin : deux projets distincts à la fois écologique et économique

Les agglomérations de Sophia Antipolis et du Cotentin souhaitent chacune proposer à leurs administrés une solution de transport moderne, dynamique et performante.

La communauté de Sophia Antipolis s’inscrit déjà dans une démarche d’amélioration continue de ses offres de services de mobilité, notamment de transport à la demande. Elle souhaite en effet étoffer son offre de bus, couvrir de nouveaux territoires, améliorer les processus et méthodes de réservation afin de garantir un bon retour client.

bus bus.jpg La communauté propose un service de transport à la demande qui connaît un franc succès. Ce dernier s’adresse à la fois aux scolaires (déplacements au-delà des heures d’entrée et de sortie de classe) et aux personnes à mobilité réduite (offre individualisée avec du porte à porte). Le service est également sollicité à l’occasion de grands évènements ponctuels (spectacles, théâtres, etc).

Le service, appliqué pour les scolaires dans 24 communes de l’agglomération, a déjà vu l’enregistrement de 128 000 courses.

Afin de répondre aux demandes qui se multipliaient, une plateforme de réservation efficace et digitalisée s’est révélée nécessaire.

Padam Mobility viendra ainsi proposer, à partir du 15 juillet, un service de réservation digital autonome et facile d’utilisation qui correspond aux attentes de la nouvelle génération.

« Dans la mesure où les principaux usagers du transport à la demande de notre agglomération sont des jeunes de collège et de lycée, Padam Mobility permettra de faciliter et simplifier la réservation de ces usagers habitués à l’usage de smartphones. L’agglomération s’inscrit en outre dans une démarche de transformation digitale et de dématérialisation : nous nous appuyons également sur Padam Mobility pour atteindre cet objectif » explique Thierry Occelli, vice-président de la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis.

L’expérimentation se fera via l’application Icilà du réseau Envibus et comptera 12 véhicules. La souplesse du service permettra d’améliorer l’expérience de l’utilisateur et augmenter l’attractivité du réseau de bus.

L’agglomération du Cotentin a quant à elle prévue de mettre en place le service le 01er juillet pour une expérimentation de 06 mois via le réseau Zéphir. Elle souhaite proposer à ses usagers une nouvelle offre de mobilité qui mette fin au modèle dominant de la voiture individuelle.

" Padam Mobility est particulièrement fier d’avoir été choisi par les agglomérations de Sophia Antipolis et du Cotentin pour dynamiser leur Transport à la Demande. Sur des cas d’usage aussi variés, ce choix valorise toute l’expertise de nos équipes et met en valeur notre expérience dans le design de services de Transport en Commun. A l’heure où la mobilité partagée est plus que jamais un sujet d’actualité, ce choix témoigne aussi du dynamisme des agglomérations et de leur volonté farouche de trouver des solutions qui respectent à la fois leurs usagers, l’environnement, et le tissu social dans lequel elles s’inscrivent." explique Grégoire Bonnat, co-fondateur de Padam Mobility.

Le transport à la demande, amélioré par des solutions numériques dynamiques, constitue ainsi une solution particulièrement prometteuse pour améliorer la mobilité de demain.

http://www.padam.io/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: