En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EI Lille, Projet PISTE : Les étudiants de 3ème année font preuve de créativité

Publication: 13 juin

Partagez sur
 
Les étudiants de troisième année de l’école d’ingénieurs lilloise sont mobilisés tout au long de l’année scolaire sur un projet collaboratif en développant des outils de management de projet : le projet PISTE...
 

Cette année, les étudiants ont su faire preuve de créativité en proposant des projets de qualité au jury final ayant eu lieu, dans les locaux de HEI, le 23 mai dernier à Lille.

Le projet P.I.S.T.E. : Projet d’Intégration Scientifique, Technologique et Économique

Acronyme de Projet d’Intégration Scientifique, Technologique et Économique, le projet PISTE a pour objectif de montrer aux étudiants l’utilité des enseignements des techniques de l’ingénieur, et des enseignements organisationnels, via leurs domaines d’application. Organisé tous les ans par HEI, ce projet s’articule en deux grandes phases :

- La phase de réflexion : les étudiants doivent dans un premier temps poser la problématique, réfléchir aux méthodes à mettre en œuvre et identifier les technologies autour des sujets proposés.

- La phase de réalisation : les étudiants doivent ensuite prévoir une réalisation concrète de leur projet.

HEI met en place ce projet PISTE afin de familiariser ses étudiants à l’apprentissage par problème et par projet. L’école d’ingénieurs lilloise attend de ses étudiants une démarche de résolution cohérente tout en développant des outils de management de projet.

Tout au long de l’année universitaire, les étudiants de 3ème année travaillent par groupe de 10 afin de pré- senter leur projet en fin d’année à un jury composé de d’enseignants-chercheurs de HEI. Cette année, le jury final a eu lieu le 23 mai dernier avec 47 projets présentés au total. Le jury évalue les groupes d’étudiants sur quatre critères :

- L’aspect management du projet (communication, travail d’équipe et livrables)

- La soutenance (forme, fond et qualité des échanges avec le jury)

- Le rapport (forme, orthographe et contenu)

- Le prototype (conception, fonctions et technicité)

Cette année, les étudiants ont proposé des projets créatifs et intéressants dont certains seront poursuivis et/ ou utilisés par des partenaires comme l’ONISEP par exemple.

Le projet de « l’ Escape Game nomade »

Le projet PISTE de ce groupe consiste à réaliser un « Escape Game nomade » présentant les métiers de l’ingénieur de manière ludique à destination des lycéens ou étudiants de classes préparatoires, afin de les accompagner dans leur choix d’orientation. Les supports pour cet escape game sont des cartes, des objets utiles à la résolution des énigmes, ainsi qu’une plateforme numérique accessible grâce à un lien permettant d’animer l’escape game et aider les joueurs.

Les étudiants ont décidé de rassembler plusieurs métiers en neuf escape game différents d’une durée de 15 minutes chacun : le médical, la chimie, l’informatique, le bâtiment, le textile, la robotique, l’énergie, l’agroalimen- taire et la mécanique. Une fois l’escape game résolu, les participants seront confrontés à une ultime énigme

commune à tous les escape game qui permettra d’accéder aux fiches métiers fournis par l’ONISEP, partenaire de ce projet. Ce partenariat a donc abouti à la réalisation d’un « escape game kit » qui sera disponible sur le site internet de l’ONISEP sous forme de cartes accompagné de la plateforme numérique créée par l’équipe.

Le projet de « la Puce Nautique »

Grâce à ce projet, les étudiants de ce groupe ont proposé la conception d’un manchon néoprène à destination des nageurs et sportifs en mer. L’objectif de ce manchon est alors d’apporter de l’aide si la personne se trouve en situation de danger. Les propriétés intégrées au manchon envoient un signal aux secouristes prévenant de la position de la victime afin qu’ils puissent intervenir plus rapidement.

Ce système a donc pour objectif de diminuer le nombre de noyades et disparitions en mer de plus en plus élevé chaque année en période estivale.

Le projet « Eco3D’HEI »

Ce troisième projet vise à concevoir un système permettant de revaloriser les anciennes bouteilles en plastique, ainsi que d’anciennes impressions 3D, en de nouveaux filaments pour imprimante 3D. Dans un contexte de développement durable et de protection de la planète de plus en plus important, ce projet permet la valorisation des déchets en plastique pour diminuer la pollution de l’environnement.

Le plastique étant de plus en plus néfaste pour la planète, les océans sont les éco-systèmes les plus touchés par la pollution du plastique. Il est alors urgent de réagir grâce à des techniques de recyclage comme celle-ci défendue par ce projet aux valeurs fortes.

http://www.yncrea-hautsdefrance.fr/

http://www.hei.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: