En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le groupe Satys fête ses vingt ans sous le signe de la croissance

Publication: 12 juin

Partagez sur
 
Présent au Salon du Bourget, Satys fête son vingtième anniversaire sous le signe de la croissance, de l’internationalisation et de la diversification...
 

Un des leaders mondiaux de la peinture d’avions, le discret groupe industriel toulousain se développe dans les métiers de la mobilité aéronautique et ferroviaire à travers ses deux business units Satys Services et Satys Systems. Le groupe qui emploie 3 100 personnes dans le monde vise un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros à l’horizon 2025.

« Notre réussite, c’est d’abord celle d’Airbus, » souligne Christophe Cador, président de Satys, « quand on l’interroge sur la belle trajectoire du groupe qu’il a fondé en 1999 à partir de la TPE STTS, spécialisée dans la peinture d’avions et reprise en 1986. Nous nous sommes placés d’abord dans le sillage d’Airbus en France et à l’étranger avec la volonté permanente du service et de la compétitivité. Puis nous avons accéléré en diversifiant notre offre aux compagnies aériennes, aux autres constructeurs et en intégrant de nouveaux métiers », explique-t-il.

Le groupe détient 71 sites industriels en Europe, en Asie, en Afrique aux Etats-Unis et au Moyen-Orient

Pour conforter sa pérennité, Satys a ainsi fait le choix de la croissance et de la diversification. Croissance dans son métier d’origine avec des investissements considérables dans des hangars de peinture et une double diversification dans des métiers connexes comme la repeinture des avions (« aftermarket ») et plus récemment le traitement de surface mais aussi dans l’aménagement intérieur d’avions, puis de trains, ainsi que le câblage pour les secteurs du ferroviaire, de l’énergie et du médical. Christophe Cador note « La réussite du groupe doit beaucoup à la capacité des équipes de Satys à mettre en œuvre, dans chacun de nos métiers, l’obsession de la livraison à l’heure et une qualité opérationnelle irréprochable, deux valeurs inscrites dans l’ADN de Satys,. Ce sont les conditions d’une relation forte et durable avec nos clients ».

L’internationalisation engagée dans les années 2000 a permis à Satys de conforter ses positions auprès de grands donneurs d’ordre de l’aéronautique, partout dans le monde. Le groupe basé à Blagnac, près de Toulouse est aujourd’hui présent dans 12 pays avec 71 sites en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie. Dans le cadre de sa stratégie de développement, Satys a également fait le choix de la croissance externe comme en témoignent plusieurs acquisitions récentes. En 2018, il a ainsi repris le britannique Air Livery, spécialiste de la repeinture d’avions, et les activités traitement de surface du groupe français Bonnans.

Une organisation optimisée avec deux business units, Satys Services et Satys Systems

Déterminé à poursuivre son développement, Satys a opté pour une nouvelle organisation à la mesure de ses ambitions. « Pour développer les synergies et mieux répondre aux besoins de nos clients, nous avons créé deux business units, Satys Services et Satys Systems, » explique Fabien Roualdes, le directeur général du groupe.« La première réunit les activités de peinture, d’étanchéité et de traitement de surface. Elle travaille avec des constructeurs d’avions, principalement Airbus mais aussi Boeing, ainsi que de nombreuses compagnies aériennes, en particulier Air France, KLM, IAG, Lufthansa, EasyJet, des flottes d’avions d’affaires et des industriels comme Stelia Aerospace et Groupe Latécoère », précise Fabien Roualdes. Chaque année, 800 aéronefs, dont une centaine d’hélicoptères, sont peints par le groupe Satys à travers le monde. Satys Systems, quant à elle, regroupe les activités de conception et fabrication des intérieurs d’avions et de trains, mais aussi de câblage électrique. Cette branche compte comme principaux clients Alstom, Bombardier, Hitachi, Air France, Safran, et des géants de l’énergie comme Schneider Electric et General Electric. « Nous avons l’ambition de devenir un des leaders sur chacun de nos segments d’activité », poursuit Fabien Roualdes.

En 2019, Satys affichera un chiffre d’affaires de 270 millions d’euros en progression de 28 % par rapport à 2018, assuré à 65% par la branche Services et 35% par la branche Systems. Le groupe vise un chiffre d’affaires supérieur à 500 millions d’euros en 2025. Un objectif qui nécessitera un investissement de 350 millions d’euros dans des acquisitions et des investissements industriels. Ceux-ci seront notamment consacrés à des salles de peinture et des unités de traitement de surface. Au Salon du Bourget, l’industriel dévoilera le projet de salle de peinture qui sera opérationnelle à l’automne 2020 sur la zone de l’aéroport Ferenc Liszt de Budapest. Elle sera dédiée à l’activité « aftermarket » pour les compagnies aériennes et autres centres de maintenance MRO. Satys présentera également sa nouvelle unité de traitement de surface dont la construction va démarrer à Marignane.

« 3100 collaborateurs en France et dans le monde mais toujours l’esprit startup »

« La clé de la réussite de Satys, c’est aussi son équipe de 3 100 collaborateurs en France et à l’international, car on ne fait rien tout seul, insiste Christophe Cador. Notre équipe est complétée de façon permanente par des recrutements et les talents dans les entreprises dont nous faisons l’acquisition. Chaque nouveau contrat remporté, chaque activité créée est un moment clé pour notre évolution. Ces marchés ont été gagnés grâce à l’audace dont nos équipes ont fait preuve, à leur créativité et à des investissements de long terme. Pour entretenir cette dynamique en interne, il faut continuellement donner du sens à notre stratégie et expliquer nos projets ». Marie Cancel, directrice des ressources humaines évoque, quant à elle, une « aventure unique. Nous sommes une entreprise toujours en mouvement, avec le fonctionnement souple d’une start-up, alors que nous sommes plus de 3 000 salariés », résume-t-elle.

Pour accompagner sa croissance et réaliser ses objectifs à l’horizon 2025, la promotion interne va s’accompagner de dizaines de recrutements extérieurs, notamment à des postes stratégiques et à la conduite de projets, en France ou à l’international. Après avoir procédé à plus de 400 embauches (dont 202 en France) en 2018, Satys prévoit de recruter cette année près de 250 personnes, dont une centaine pour ses sites français.

Le groupe Satys sera présent au salon du Bourget. Il y présentera l’ensemble de ses activités ainsi que ses projets industriels en France et dans le monde.

http://www.satys.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: