En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Medadom introduit la télémédecine dans les pharmacies parisiennes

Publication: 11 juin

Partagez sur
 
Medadom, la start-up parisienne créée en 2017 par Charles Mimouni, Elie-Dan Mimouni et Nathaniel Bern bouscule le monde de la téléconsultation médicale...
 

Au moment de son lancement, l’entreprise proposait des visites médicales à domicile. Aujourd’hui Medadom évolue et concentre son activité sur les téléconsultations via ses plateforme Web et application mobile. La start-up teste actuellement ses services dans une dizaine d’officines à Paris et en Seine-Saint-Denis où, désormais, les patients peuvent se faire accompagner par un pharmacien lors d’une téléconsultation médicale.

Medadom prend en charge les patients dans le cadre de soins non programmés

Au moment de sa création en 2017, l’objectif de Medadom était de prendre en charge les patients dans le cadre de soins non programmés. Initialement axée sur la visite de médecins généralistes à domicile, Medadom s’est lancée en janvier 2019 dans le service de téléconsultation, à la suite de l’avenant 6 de la convention médicale , qui se propose d’accélérer le déploiement de la télémédecine en France en inscrivant dans le droit commun les actes de téléconsultation et de téléexpertise.

« Notre force trouve son noyau dans un équipe complémentaire » explique Nathaniel Bern, co-fondateur de Medadom et anciennement en charge d’une équipe de data scientists chez AXA. Elie-Dan et Charles Mimouni, apportent l’expertise de l’ancienne et de la nouvelle génération de médecins, ainsi qu’une expérience entrepreneuriale dans le secteur médical.

Medadom prend en charge les patients dans le cadre des soins non programmés, en offrant une application qui donne l’accès à une téléconsultation avec des médecins français généralistes et spécialistes inscrits à l’Ordre des médecins.

« Une sélection stricte et méticuleuse des médecins est régulièrement effectuée par un processus interne » assure encore Nathaniel Bern. « Offrir un service de téléconsultation sûr, rapide et remboursable est la philosophie et le but de Medadom ».

Au 1er janvier 2018, la France comptait 226 000 médecins en activité. Toutefois, ce chiffre masque les inégalités d’accès aux soins. Selon l’Ordre des Médecins, Paris a perdu 25% d’omnipraticiens entre 2010 et 2017, se plaçant ainsi sur le podium des départements avec les plus grandes perditions des spécialistes.

Alors que la lutte contre les déserts médicaux et le développement de la télémédecine sont au cœur de la stratégie nationale de santé, Medadom se trouve dans la position idéale pour jouer un rôle clé dans cette évolution. Au-delà de l’application mobile qui permet de consulter le médecin depuis son domicile, Medadom est en train de tester des partenariats avec une dizaine de pharmacies de l’hexagone, notamment à Paris et dans sa région. Le service proposé par Medadom apporte alors la solution à la problématique des déserts médicaux en France, dans la lignée de l’avenant 15 de la convention médicale, encourageant les pharmaciens à proposer de la téléconsultation au sein de leurs officines.

L’idée est simple : grâce à un ordinateur placé dans une officine les patients ont accès en toute intimité à la téléconsultation. Medadom met également à la disposition des patients une vaste gamme d’objets connectés comme un stéthoscope ou un otoscope.

« Ces partenariats nous donnent la possibilité d’élargir notre offre de soins, notamment à destination des seniors dans des zones sous-dotées, qui nécessitent souvent des consultations d’urgence mais n’ont pas la possibilité d’accéder à l’application tous seuls. »

http://www.medadom.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: