En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Sculpteo dévoile son étude « State of 3D Printing » 2019

Publication: 7 juin

Partagez sur
 
L’impression 3D remplace la fabrication industrielle...
 

Sculpteo, leader de l’impression 3D en ligne et du digital manufacturing, dévoile sa cinquième édition de « State of 3D Printing », le rapport annuel qui dresse un bilan de l’impression 3D et offre un aperçu complet du monde de la fabrication additive. L’enquête a rassemblé un échantillon représentatif d’acteurs commerciaux internationaux démontrant que l’impression 3D est en train de devenir un standard de fabrication avec des utilisations de plus en plus différentes. Ainsi, les entreprises dépensent beaucoup plus en impression 3D, car la technologie leur permet de relever de nouveaux défis : de la recherche à la simulation, du prototypage à la production.

Chaque année, Sculpteo collecte des données sur l’industrie de la fabrication additive afin de mettre en évidence les principales tendances de cette industrie dynamique et en rapide évolution. Plus d’1 300 personnes ont répondu au sondage, venant d’Europe (64%), des États-Unis (16,6%) et d’Asie, avec la représentation la plus élevée des 5 dernières années (20,2%). L’enquête montre également une augmentation de 2% des femmes interrogées et une diminution significative de l’âge des utilisateurs (les moins de 35 ans ont presque doublé en un an, pour atteindre 53%). Les personnes interrogées appartiennent à 8 secteurs, de l’industrie agro-alimentaire à l’aéronautique et passant par les technologies de pointe, qui ont progressé de 5 points pour atteindre 10,6%.

Selon Clément Moreau, PDG et cofondateur de Sculpteo : « Notre cinquième étude montre que l’impression 3D et le digital manufacturing continuent de changer radicalement le paysage de la fabrication industrielle. Si les avantages technologiques des entreprises entraînent une augmentation des dépenses, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 51% déclarent utiliser la fabrication additive à un niveau industrielle. Il semble que les industrielles l’aient déjà noté : ces nouvelles technologies offrent un atout majeur pour améliorer l’ensemble de leur processus de production et renforcer leurs stratégies commerciales ».

Les investissements dans l’impression 3D ont doublé !

L’enquête montre que les entreprises consacrent un budget encore plus important à leurs activités de fabrication additive : comparé à 2018, les investissements ont doublé et 25,6% des entreprises interrogées ont investi plus de 100 000 dollars, contre 12% l’année précédente. Ces sociétés ont compris tous les avantages de cette technologie pour leur secteur et investiront probablement d’avantage dans l’impression 3D l’année prochaine. 20% d’entre elles déclarent qu’elles augmenteront leur investissement de plus de 100%. Positionnés à la pointe de l’innovation, les plus fervents utilisateurs travaillent avec cette technologie depuis plus de 3 ans. Parmi toutes les répondantes et tous les répondants, 47% des plus importants utilisateurs de l’impression 3D augmenteront leur investissement d’au moins 50% au cours de l’année. Parmi les avantages, tels que la réduction des coûts et le court délai d’exécution, 70% des professionnels (contre 48% l’année dernière) ont indiqués les géométries complexes comme un avantage.

L’impression 3D n’est pas qu’une technologie de prototypage

L’accélération du développement de produits est la priorité pour les entreprises : c’est toujours la plus citée depuis la première enquête en 2015, suivie de l’offre de produits personnalisés et de séries limitées. Alors que la preuve de concept et le prototypage dominent toujours les applications, l’utilisation de la fabrication additive pour la production est passée de 17% en 2015 à 51% en 2019. Cette tendance est liée à l’évolution des matériaux et des technologies.

Focus sur la force de travail

L’étude montre que les gros utilisateurs, qui utilisent l’impression 3D au moins quelques fois par mois, représentent 70% des répondants et ont tous un niveau d’étude élevé : près de 90% ont terminé des études supérieures et plus de 50% ont au moins une maîtrise. 64% sont issus de l’ingénierie.

Pour tirer pleinement parti de l’impression 3D, pour 40,7% des répondants, la formation et l’éducation sont des critères essentiels pour que l’industrie puisse encore se développer. En effet, pour 14% des répondants, le manque de formation est un obstacle à l’utilisation accrue de l’impression 3D. Environ 5% seulement des répondants ont acquis leurs connaissances en impression 3D grâce à une éducation formelle et près de 60% ont appris sur le tas.

http://www.sculpteo.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: