En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La ville de Bordeaux choisit la solution d’automatisation des retours de NEDAP

Publication: 13 mai

Partagez sur
 
Grâce à 19 automates en libre-service dotés de la solution NEDAP, 11 répartis dans les 8 bibliothèques de quartier et 8 installés à la bibliothèque centrale à Mériadeck, les usagers Bordelais peuvent emprunter de façon totalement autonome leurs documents...
 

Un système adapté pour la Bibliothèque Mériadeck de Bordeaux, la tête du réseau : Mise à disposition des adhérents à l’intérieur du bâtiment, la solution de retour automatisé avec tri des documents se compose d’un robot à 3 façades. Ce dispositif permet de faire face aux pics de retours en heures de pointe, notamment grâce à sa capacité de gestion d’environ 2 000 ouvrages par heure. Les retours sont répartis dans 8 bacs différents pour une meilleure organisation facilitant ensuite la remise en rayon. 75% des plus d’un million de documents conservés par la bibliothèque peuvent être retournés de cette façon, les 25% restants étant des documents précieux ou incompatibles avec les bacs en raison de leurs dimensions.

Un dispositif aux multiples avantages

Le robot de tri est simple d’utilisation : les usagers n’ont qu’à présenter leur carte d’adhérent avant de déposer leur document, et le robot s’occupe du reste. Robuste, cet automate est aussi esthétique et ludique avec sa paroi vitrée permettant de suivre le cheminement des documents sur le tapis roulant jusque dans les bacs de tri qui serviront à la remise en rayons. En réduisant les manipulations nécessaires, la solution de retour automatisé avec tri des documents offre plus de confort aux agents de bibliothèque et leur fait gagner du temps qu’ils peuvent désormais consacrer à la médiation du public.

Une étape de plus vers la transformation technologique

Avec ses 8 bibliothèques de quartier, sa bibliothèque mobile et la Bibliothèque Meìriadeck d’une superficie de 7 200 m2 sur 11 étages ouverts au public, la ville de Bordeaux offre à ses usagers des espaces pour lire, consulter internet, travailler, écouter des contes et regarder des films. Depuis l’automne 2013, ce sont plus de 700 000 documents dans les 10 établissements qui utilisent les solutions RFID de Nedap, remplaçant partiellement les codes-barres et facilitant notamment les opérations d’inventaire, de recherche d’ouvrages et de classement des documents. Le public y étant largement habitué, l’automatisation des retours sur l’ensemble du réseau des médiathèques semblait être la suite logique de cette transformation technologique.

http://nedapfrance.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: