En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Red Hat annonce Red Hat OpenShift 4

Publication: 10 mai

Partagez sur
 
Red Hat OpenShift 4 redéfinit les environnements Kubernetes d’entreprise grâce à une automatisation full-stack...
 

Kubernetes, la principale plateforme d’orchestration de containers, permet ainsi aux organisations d’innover grâce à une nouvelle génération d’applications dans un environnement de cloud hybride.

Red Hat, premier fournisseur mondial de solutions Open Source, annonce le lancement de Red Hat Openshift 4, la nouvelle version de sa plateforme Kubernetes. Optimisée, elle répond désormais aux besoins complexes des entreprises en matière d’orchestration des containers dans les systèmes de production.

OpenShift 4 est conçue pour fournir une expérience similaire au cloud dans un environnement de cloud hybride, tout en pilotant des mises à jour automatisées des déploiements sur Kubernetes. La solution offre aux développeurs de la flexibilité et, grâce au support de Kubernetes Operators, Red Hat OpenShift 4 constitue une base solide pour les workloads modernes sur le cloud. Plus de 1 000 entreprises, de différents secteurs et du monde entier, dont BP, Deutsche Bank, Emirates NBD, HCA Healthcare, Cathay Pacific, GE, Macquarie Bank, Paychex, Porsche Informatik ou encore Via Varejo, utilisent OpenShift pour accélérer le développement et le déploiement des applications.

Les déploiements multi-cloud et de cloud hybride sont devenus la norme. Selon IDC, plus de 90% des entreprises internationales auront mis en place une stratégie de cloud hybride d’ici 2020. Red Hat OpenShift 4 simplifie les mises en oeuvre sur cloud hybride et multi-cloud pour optimiser le déploiement de nouvelles applications par les services informatiques. Ainsi, les entreprises peuvent se différentier dans des marchés très concurrentiels.

Simplifier et automatiser le cloud

Conçu pour divers environnements, Red Hat OpenShift 4 permet à Kubernetes d’automatiser et d’appliquer les meilleures pratiques pour les plateformes d’applications modernes. La solution propose une expérience cloud unifiée pour le cloud hybride et facilite l’automatisation avec :

- Une plateforme autogérée pour le cloud hybride afin d’offrir une expérience similaire au cloud, via des mises à jour logicielles automatiques et une gestion du cycle de vie sur l’ensemble du cloud hybride. Le tout optimisé par les fondations solides de Red Hat Enterprise Linux et de Red Hat Enterprise Linux CoreOS. In fine, la sécurité, le contrôle, la reproductibilité, la gestion et l’expérience client sont améliorés.

- Une flexibilité et un support hétérogène sur les principaux fournisseurs de clouds publics tels que Google Cloud, Alibaba, AWS, IBM Cloud et Microsoft Azure, ainsi que sur les principales technologies de clouds privés comme OpenStack, les plateformes de virtualisation et les serveurs bare-metal.

- Une implémentation full-stack simplifiée grâce à un processus automatisé qui facilite l’utilisation rapide de Kubernetes en entreprise.

- Des déploiements d’applications simplifiés et une gestion du cycle de vie avec Kubernetes Operators. Red Hat a été le premier éditeur à lancer des applications complexes et dynamiques sur Kubernetes, via Operators, tout en automatisant leur maintenance, évolutivité et basculement. Désormais, OpenShift 4 fournit des opérateurs certifiés sur Red Hat OpenShift. En travaillant conjointement avec un large écosystème de partenaires, OpenShift 4 inclut un large éventail d’applications à exécuter dans le cloud hybride.

Un Kubernetes fiable pour les entreprises

La solution Red Hat OpenShift Container Platform est certifiée conforme à Kubernetes, comme défini par la Cloud Native Computing Foundation (CNFC). Il s’agit de la seule offre Kubernetes d’entreprise développée sur la plateforme Linux leader sur le marché et soutenue par l’expertise Open Source, l’ecosystème et le leadership de Red Hat. Parmi les principaux contributeurs de la communauté Kubernetes, Red Hat redéfinit la plateforme Kubernetes d’entreprise avec OpenShift 4, en fournissant un codebase plus solide et sécurisé, tout en conservant les principales innovations de la communauté.

Pour offrir un déploiement plus flexible, tout en assurant/garantissant la sécurité et la stabilité, OpenShift 4 introduit Red Hat Enterprise Linux CoreOS, une variante de Red Hat Enterprise Linux. Red Hat Enterprise Linux CoreOS propose aux entreprises un large choix pour le déploiement de Kubernetes en entreprise. De plus, la solution permet une distribution simplifiée du système d’exploitation Linux, optimisée pour les containers. Par ailleurs, les principales caractéristiques de sécurité et de stabilité sont maintenues, avec notamment des mises à jour automatisées gérées par Kubernetes et permises par OpenShift et ce via un simple clic. Cela permet de réduire les coûts de maintenance et améliorer la productivité de l’entreprise.

OpenShift 4 est soutenue par les équipes de support de Red Hat ainsi que ses autres services, dont Red Hat Consulting. Grâce à son expertise technique, ses conseils et analyses stratégiques, Red Hat aide les départements informatiques des entreprises à choisir les solutions qui répondent à leurs besoins actuels et futurs.

Permettre aux développeurs d’innover

Le développement d’application est impératif pour les départements IT, notamment pour accélérer la transformation digitale. OpenShift 4 prend en charge l’évolution des besoins en termes de développement d’applications et aide à optimiser la productivité des développeurs grâce :

- Au service d’automatisation et d’applications en libre-service pour permettre aux développeurs d’étendre leurs applications en fournissant des services d’application à la demande, et en fournissant des outils de déploiement pour les applications conteneurisées soutenues par Operators.

- Red Hat CodeReady Workspaces permet aux développeurs de tirer parti des containers et de Kubernetes, tout en exploitant des outils dans un environnement de développement intégré (Integrated development environnement) qu’ils utilisent au quotidien. Les espaces de travail sont ainsi plus uniformes, collaboratifs et sécurisés lors de l’exécution de containers ou de machines virtuelles sur un ordinateur. Sont inclus les outils et les dépendances nécessaires pour coder, développer, tester et déboguer les applications conteneurisées dans un environnement de développement intégré sur le web.

- OpenShift Service Mesh combine Istio, Jaeger et Kali sur une seule plateforme pour coder le diagramme de communication des applications pour les architectures micro- services. Ainsi, les équipes de développeurs pourront se concentrer sur des missions orientées business.

- Knative pour créer des applications serverless dans Developer Preview, faisant de Kubernetes la plateforme adéquate pour développer, déployer et gérer des workloads serverless ou FaaS (Function as a Service). Les fonctionnalités de Knative comprennent « scale-to-zero », l’auto-scaling, les « ’in-cluster builds » et des frameworks pour le développement d’applications cloud native sur Kubernetes. Il permet aux développeurs de se focaliser sur l’écriture de code en masquant les parties complexes du développement, du déploiement et de la gestion des applications.

- KEDA (Kubernetes-base event-driven autoscaling) né de la collaboration entre Red Hat et Microsoft, supporte le déploiement de conteneurs événementiels serverless sur Kubernetes, donnant accès à Azure Functions dans OpenShift (Preview pour développeurs). Red Hat OpenShift permet ainsi d’accélérer le développement de fonctions et d’évènements serverless dans le cloud hybride et on-premise.

- Les environnements d’applications « Operator-Enabled » sur OpenShift avec Red Hat Middleware offrent la puissance d’opérateurs certifiés OpenShift aux technologies critiques d’automatisation et d’intégration des processus. Lesservices IT pourront ainsi unifier leurs environnements autour des fonctionnalités d’Operator, permettant ainsi aux développeurs de se concentrer sur le développement d’applications et de services, sans avoir à se préoccuper des mises à jour ou de la maintenance des outils.

- Red Hat OpenShift Container Storage (OCS) est une solution backend cohérente et agnostique assurant la gestion du registre, de la journalisation (logs) et des rapports statistiques pour OpenShift Container Platform. Red Hat OpenShift Container Storage permet ainsi aux applications natives du cloud nécessitant des fonctionnalités telles que le chiffrage, la réplication et la disponibilité sur le cloud hybride de bénéficier d’une solution de stockage hautement évolutive et persistante. Les équipes applicatives peuvent ainsi approvisionner de manière dynamique des volumes persistants pour différentes catégories de charges de travail, y compris les bases de données SQL/NoSQL, les pipelines de CI/CD, et AI/ML.

Disponibilité

Red Hat OpenShift 4 sera disponible fin mai 2019

Citations

Ashesh Badani, Senior Vice-President, Cloud Platforms, Red Hat : “Les départements IT des entreprises se tournent vers le cloud hybride et le multi-cloud, Kubernetes servant de lien pour connecter, de manière transparente, les workloads entre les datacenters on-premise et les clouds publics. Red Hat OpenShift 4 fait de cette vision de Kubernetes une réalité, offrant une plateforme Kubernetes d’entreprise unifiée et autogérée, et qui couvre le cloud hybride. OpenShift stimule la productivité des développeurs en limitant les complexités opérationnelles grâce à l’automatisation native, en fournissant une plateforme Kubernetes qui associe rapidité de production et innovation dans le cloud. »

Al Gillen, Group VP, Software Development and Open Source, IDC : “Red Hat a longtemps montré l’exemple au sein de la communauté Open Source, contribuant tant dans certains projets matures, que dans la création d’autres. Après l’émergence de Kubernetes, Red Hat s’est positionné en leader, notamment avec le support des containers sur Kubernetes via OpenShift. Le lancement de Red Hat OpenShift 4 apporte une solution multi-cloud, également disponible en tant que service de cloud managé. Cette solution offre la portabilité demandée par les clients, tout en fournissant des améliorations, notamment en automatisant le déploiement et en simplifiant le fonctionnement, favorisant ainsi l’innovation. »

Jay Ryan, Infrastructure Architect, GE : « Nos activités internationales sont en pleine transformation digitale, il est donc important que nous travaillions avec des technologies de confiance comme celles proposées par Red Hat. Notre offre Kubernetes repose sur Red Hat OpenShift car elle offre des solutions de haut niveau et sécurisées. Nous sommes fiers d’avoir été parmi les premières organisations à adopter les technologies cloud et de containers, sans que nous n’ayons à tout développer et maintenir. Pour GE CoreTech, le système informatique central de GE, nous bénéficions de la puissance de Red Hat OpenShift et l’utilisons pour proposer un service Kubernetes en mode cloud à toutes nos entités internationales. OpenShift permet aux équipes d’application, ainsi qu’à nos développeurs, de passer plus de temps à résoudre des problèmes business et moins à développer des plateformes. Avec cette nouvelle version d’OpenShift, nous allons pouvoir optimiser l’automatisation via Operators, ce qui nous aidera à nous adapter à la demande, tout en offrant encore plus de contrôle à nos clients. »

http://www.redhat.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: