En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Leroy-Somer : Cas d’application sur bancs d’essai dans une université danoise

Publication: 3 mai

Partagez sur
 
Des étudiants danois testent l’électronique appliquée de l’avenir...
 

L’Université du Danemark du Sud offre à ses étudiants ingénieurs un enseignement et des challenges en électronique comprenant des équipements industriels équipés de moteurs électriques et variateurs de vitesse de Leroy-Somer utilisés en situation réelle.

La Syddansk Universitet (SDU) est une université publique qui possède six campus dans des villes du sud du Danemark. Elle offre aux étudiants en ingénierie la possibilité de participer au développement de la transition verte de l’avenir dans un environnement de travail créatif et des locaux modernes, encadrés par des enseignants engagés.

La majeure partie de l’enseignement et de la formation des ingénieurs porte sur l’utilisation de technologies de pointe, au moyen d’équipements industriels en situation réelle mettant en œuvre de l’électronique avancée.

Dans le cadre des projets de formation, la faculté et les étudiants disposent de nombreux bancs d’essai innovants qui offrent d’excellentes possibilités de manipulation, de recherche et d’expérimentation de différentes combinaisons d’équipements industriels électroniques. Ils permettent également de tester les couples, les vitesses, les charges, etc. dans des conditions réalistes.

Des systèmes d’entraînement de haute technologie

Les bancs d’essai combinent différentes configurations de moteurs électriques et de variateurs de vitesse utilisant les techniques les plus avancées. Ils offrent une grande flexibilité et permettent de tester une large variété de matériel électronique.

Pour assurer ce niveau de performance, la Syddansk Universitet a équipé ses bancs d’essais de moteurs Leroy-Somer (servomoteurs, gammes asynchrones LSMV et IMfinity) et de variateurs Unidrive M600 et M700.

Banc d’essai réaliste pour kart

La formation d’ingénieur en électronique comporte chaque semestre un projet de travail sur un sujet pertinent, comme par exemple l’étude du contrôleur électronique d’un moteur de kart électrique.

Durant le projet, les étudiants travaillent sur la conception, la programmation, la modulation et la simulation des variateurs de vitesse, ainsi que sur le choix de leurs composants hardware.

Les étudiants ont non seulement accès à un véritable kart électrique mais également au banc d’essai correspondant, équipé de moteurs et de variateurs de vitesse programmables.

Au final, ce projet réaliste apporte aux étudiants de solides connaissances en électronique et une compréhension intuitive du pilotage des moteurs électriques, pouvant également être appliquées aux variateurs de vitesse pour véhicules électriques, robots, etc.

http://acim.nidec.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: