En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Quelles solutions à la montée inexorable du prix de l’essence ?

Publication: 2 mai

Partagez sur
 
Le litre de sans-plomb se vend à 1.58 euros le litre en moyenne dans les stations-service de France, et ce n’est guère mieux pour le gasoil qui de plus est la bête noire des politiques écologiques...
 

Cette nouvelle hausse atteint ainsi un niveau sans précédent depuis quelques années et les spécialistes ne sont pas optimistes pour l’avenir. Pourtant il existe déjà des solutions qui permettent de faire des économies d’énergie et de gagner en pouvoir d’achat pour les ménages, le télétravail est certainement l’une des plus prometteuse.

Les besoins techniques et logistiques sont déjà là

Si aujourd’hui le télétravail ne concerne que 17% des collaborateurs français, on assite déjà une rapide accélération dans le domaine. Pour cause les gains de productivité sont indéniables et les collaborateurs travaillent dans de meilleures conditions. Cela permet de supprimer les interminables trajets domicile bureau la plupart du temps en voiture dans les embouteillages (moins de pollution liée à la diminution du trafic, économies sur l’essence et le coût d’entretien du véhicule) ou dans des transports en commun pas toujours efficaces et souvent bondés aux horaires de pointes. Même les villes de tailles moyennes s’ouvrent au télétravail, aidées par le déploiement des moyens de communication comme la fibre et la 5G. L’amélioration du rythme de vie est aussi un critère particulièrement apprécié par les collaborateurs qui sont en mesure de mieux gérer leur vie de famille et professionnelle en aménageant leur temps de travail au quotidien. Enfin, le travail dans les open-space bruyants devenus la norme est souvent mise en cause par les collaborateurs car cela nuit à la concentration. A domicile, le travailleur s’organise un espace confortable, à son image, au calme.

Une conséquence positive : le salarié fait place au collaborateur

D’après une étude menée par Cadreemploi, 7 managers sur 10 se disent prêts à laisser les collaborateurs travailler à distance. Cette mise en place du télétravail concorde parfaitement avec le nouveau statut de collaborateur qui tend à remplacer celui de salarié. Un collaborateur ne travaille plus pour son entreprise mais avec elle. Ce statut davantage actif reconnaît la participation des collaborateurs au sein de l’entreprise et responsabilise le collaborateur dans l’organisation de son travail. Dès lors, le travail à distance prend tout son sens. C’est d’ores et déjà le cas avec la génération Z qui a introduit une toute nouvelle vision du travail. De plus en plus exigeants, les jeunes travailleurs veulent désormais que leur carrière participe à leur épanouissement personnel. Ils travaillent par passion, parce qu’ils aiment ce qu’ils font et l’entreprise dans laquelle ils le font. Leurs besoins sont donc bien différents de ceux des générations précédentes : ils souhaitent être reconnus pour leur travail et n’ont pas peur de relever de nouveaux challenges. Ainsi, la mise en place du travail à distance est une aubaine pour cette génération moins réfractaire aux changements.

Protime propose tous les outils pour cette conversion nécessaire

Protime propose les outils pour répondre aux besoins des entreprises dans le domaine du travail déporté et rassurer l’employeur sur les principales craintes qui l’anime lors de cette démarche. On trouve par exemple un module collaboratif qui permet, en amont, d’architecturer la collaboration sous forme de projets, d’en suivre la progression, d’établir les attributions de chacun et d’organiser les sessions collectives, sous quelque forme que ce soit. En définissant la collaboration par les objectifs et les projets, Protime 360° regroupe toutes les informations et les rend lisibles pour l’équipe. Chaque collaborateur sait en un coup d’œil à quels projets et objectifs il collabore et de quelles équipes de travail il fait partie. Ainsi, l’intégration du module objectifs au portail collaborateur permet d’inscrire et partager les objectifs d’entreprise pour plus de transparence mais aussi d’inclure des objectifs d’équipe en plus des individuels afin de soutenir la collaboration.

Pour permettre à l’entreprise et au collaborateur de trouver un juste équilibre, Protime a développé une solution ouverte, qui élimine les silos verticaux dans l’entreprise, qui permet de travailler en mode projets et surtout qui laisse une place importante et nécessaire à la dimension « coaching » dans les ressources humaines.

http://www.protime.be/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: