En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Viveris apporte sa technologie sécurité Quai Voie au Métro lyonnais

Publication: 26 avril

Partagez sur
 
Le projet « Avenir Métro » à Lyon a vu le jour en 2017. L’objectif de ce projet est d’augmenter la capacité des lignes de métro et de moderniser les systèmes de sécurité...
 

Le groupe Viveris fournit un Système unique de Sécurité Quai Voie dans le cadre de l’automatisation du métro B de Lyon par Alstom.

Le Groupe Viveris collabore depuis plus de 15 ans avec le Groupe ALSTOM comme sous-traitant d’activités électroniques, logiciels, logiciels embarqués, Vérification&Validation. Il s’engage en 2009 auprès du Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône sur la refonte du Système de Sécurité Quai Voie de la Ligne D, mis en service d’exploitation opérationnelle en juillet 2013. C’est tout naturellement qu’en 2017 le Groupe ALSTOM signe avec le Groupe Viveris pour la fourniture du nouveau Système de Sécurité Quai Voie de la future Ligne B automatique du métro de Lyon.

« Avenir Métro » : Lyon en pointe sur le métro nouvelle génération

La volonté de désengorger les métros aux heures de pointe et d’apporter de surcroît un confort aux voyageurs est respectée du fait que le projet prévoit l’augmentation de 50% du nombre de métro de la Ligne B, de 28% sur la Ligne D et de 12% sur la Ligne A. La mise en service est prévue très prochainement sur la Ligne B du métro lyonnais, avec un début des tests sur les rails attendus pour avril 2019, suivi du déploiement général en 2020 et d’une mise en ligne définitive en 2023. Il est prévu que les 30 nouvelles rames seront complètement automatisées et donc sans conducteur. Elles seront plus design, plus économes, plus confortables, climatisées, avec la 4G et surtout l’accès aux voies sera sécurisé avec le système du Groupe Viveris.

Le programme « Avenir Métro » va générer une modernisation des systèmes et notamment avec le groupe Viveris qui apporte sa pierre à l’édifice avec son système de sécurité infrarouge unique lié à l’automatisation du métro. Les coûts liés au projet « Avenir Métro » s’élèvent à 430 millions d’euros.

L’engagement du Groupe Viveris sur le marché Ligne D lui a permis d’apporter le bon niveau de maitrise et de compétitivité et de réutiliser son retour d’expérience sur la Ligne B ainsi que les briques logicielles et électroniques conçues et réalisées antérieurement.

VIVERIS : Un savoir-faire unique en France

Dans l’automatisation du métro Ligne B, le Groupe Viveris est chargé d’apporter une sécurité destinée aux voyageurs. La technologie Viveris repose sur une barrière de faisceaux infrarouges se substituant aux portes palières, de part et d’autre de la voie, et sur toute la longueur du quai. En cas de coupure de faisceaux, l’intelligence du système détecte la présence d’une personne ou d’un objet tombé sur les voies, le courant de l’ensemble de la section électrique est coupé, ce qui entraîne le freinage d’urgence des rames.

« Viveris aura su tirer profit de sa connaissance du système existant et des nouvelles technologies pour mettre au point cette nouvelle génération du système de détection de chute à la voie du métro de Lyon. » Noël Fayard, directeur de projet ALSTOM.

http://www.viveris.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: