En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Baromètre Autriche–France

Publication: 11 avril

Partagez sur
 
ADVANTAGE AUSTRIA, la Section commerciale auprès de l’Ambassade d’Autriche, a présenté ce matin les résultats du Baromètre 2018/2019 des entreprises autrichiennes en France...
 

Ce baromètre est réalisé chaque année depuis 2016 auprès des 320 entreprises autrichiennes implantées en France.

.

La France, un partenaire de premier plan pour l’Autriche

La France représente avec 12,5 milliards d’euros d’échanges commerciaux en 2018 le 3ème marché au sein de l’Union européenne pour l’Autriche et le 5ème marché mondial. En 2018, environ 5% des exportations autrichiennes avaient la France pour destination. Avec 2,1 milliards d’euros d’excédent commercial pour les biens et 211 millions d’euros d’excédent commercial pour les services, la balance commerciale entre les deux pays restait, en 2018, nettement en faveur de l’Autriche.

En France les produits importés d’Autriche relèvent notamment de la construction mécanique et des moyens de transport (36,1%), des produits chimiques (22,2%) et des produits transformés tels que l’acier, le fer et les produits à base de bois, papier et cartons (22%). Les « champions cachés » autrichiens se retrouvent dans les secteurs du bâtiment, du ferroviaire, de l’aéronautique et de l’industrie chimique où la qualité de leurs produits et de leur service client sont reconnus.

Une embellie qui se confirme et un optimisme qui se maintient

La moitié des entreprises interrogées dans le cadre du baromètre des entreprises autrichiennes en France considère que la conjoncture économique s’est améliorée en 2018 par rapport à 2017. Ce chiffre confirme une tendance déjà observable l’année précédente et qui se traduit concrètement par une augmentation du chiffre d’affaire pour 53% des sondés, une hausse des commandes pour 47% d’entre eux et le recrutement de nouveaux collaborateurs (38% des répondants ont recrutés en 2018, contre 26% en 2017 et 22% en 2016). Poursuivant sur leur lancée de 2017, l’utilisation des capacités de production et les volumes d’investissement ont eux aussi progressés en 2018.

Si l’année 2017 s’était conclue par un niveau exceptionnellement élevé de confiance dans l’avenir, 2018 semble se terminer sur une note plus prudente mais toujours optimiste. La majorité des entreprises autrichienne ne s’attend qu’à peu d’évolution, tous les indicateurs devraient rester au vert.

Sur le plus long terme, les entreprises autrichiennes, déjà bien implantées en Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est, identifient ces régions comme les plus prometteuses pour leur développent mais il reste encore, selon elle, des freins à lever tels que les contraintes administratives, la prévisibilité des politiques économique et le droit du travail. Pour la première fois, les entreprises autrichiennes placent en tête de liste de leurs inquiétudes leurs difficultés de recrutement avec le coût de la main d’ouvre et son niveau de qualification.

http://www.advantageaustria.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: