En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Tata Steel Rail remporte un contrat visant à relier les deux villes saintes d’Arabie Saoudite

Publication: Août 2013

Partagez sur
 
Tata Steel a décroché une commande pour la fabrication de 60 000 tonnes de rails de haute qualité destinés à une ligne à grande vitesse reliant les deux villes saintes de La Mecque et Médine en Arabie Saoudite...
 

Cette nouvelle ligne va permettre à des millions de pèlerins de parcourir les 444 km qui séparent les deux villes à une vitesse de 320km/h. La voie traversera le désert et devra pouvoir supporter le gel, résister aux températures allant jusqu’à 50°C, aux tempêtes de sable, aux inondations ou encore aux dunes mouvantes.

Gérard Glas, Responsable du Secteur Rail de Tata Steel commente cette nouvelle ligne : « C’est un projet prestigieux visant à établir pour la première fois une liaison ferroviaire entre les deux villes saintes. Nous éprouvons une grande satisfaction de participer à ce projet et contribuer ainsi à la réalisation de cette ligne à grande vitesse qui devra relever les défis majeurs que constituent la construction d’une ligne ferroviaire à grande capacité sur l’un des terrains les plus exigeants du monde ».

L’acier nécessaire au projet sera fabriqué sur le site Tata Steel de Scunthorpe au Royaume-Uni. Il sera ensuite laminé en rails de 25 mètres de long à la fois à Scunthorpe mais aussi dans l’usine Tata Steel de Hayange dans le nord de la France.

La production des rails doit débuter à la fin de l’année et se poursuivre tout au long de 2014.

Les rails de Tata Steel ont déjà été utilisés avec succès dans des conditions de mise en oeuvre tout aussi ardues, dans le cadre de projets au Brésil et en Mauritanie.

L’Organisation saoudienne des Chemins de Fer a attribué l’an dernier le contrat portant sur la phase finale d’achèvement, de mise en fonctionnement et de maintenance du projet Haramain de Ligne Ferroviaire à grande vitesse à un consortium d’entreprises espagnoles spécialisées dans les infrastructures, les technologies et la construction.

En arabe, Haramain signifie « deux lieux saints » : La Mecque, lieu de révélation du Coran, et Médine, lieu de naissance du Prophète Mahomet. La nouvelle ligne devrait transporter quelques 160 000 personnes par jour, voire davantage lors du pèlerinage du Hajj. Un total de 35 rames parcourront la ligne.

Le projet a démarré en 2009, avec un coût estimé à plus de 12 milliards €. L’ouverture au public de la nouvelle ligne de chemin de fer est prévue fin 2014 ou début 2015.

Outre les deux villes saintes, la ligne disposera de trois autres gares, dont deux à Djeddahet et la dernière à la Cité Economique du Roi Abdallah, un complexe résidentiel, industriel et commercial actuellement en cours de construction.

Les entreprises de construction espagnoles Copasa, Imathia et OHL seront responsables de la mise en oeuvre de la superstructure de la ligne ainsi que des bâtis et mécanismes ferroviaires.

http://www.tatasteelrail.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique