En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

MÉTROPOLE habille la Gare d’Angoulême de personnages de bandes dessinées

Publication: 9 avril

Partagez sur
 
Dans le cadre du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême, MÉTROPOLE, a conçu cinq personnages grandeur nature avec sa nouvelle imprimante Massivit 3D pour le plus grand plaisir des voyageurs et des festivaliers...
 

Grâce à sa vitesse de production inégalée (jusqu’à 35 cm par heure) et à ses deux têtes d’impression, l’imprimante 3D Massivit 1800 a permis à MÉTROPOLE de respecter les délais très courts imposés par le Festival.

Franck Bondoux, son Président, explique : « Seul le procédé d’impression Massivit 3D utilisé par MÉTROPOLE était en mesure de tenir le rythme. Ce fut un véritable tour de force de leur part. Le jour de l’ouverture du Festival, nos statues grand format étaient en place, créant l’effet de surprise escompté auprès des visiteurs. »

Cette capacité des Massivit 3D à créer des objets 3D de grande taille et à haute vitesse est confirmée par MÉTROPOLE. « Il aura fallu moins de 4 semaines de travail - 80 heures d’impression 3D et 200 heures d’assemblage, de sculpture et de peinture - pour créer les 5 personnages du monde de la BD présents en gare d’Angoulême », détaille Denise Zanet, la Dirigeante associée de MÉTROPOLE, ravie du buzz et de l’émerveillement suscitée par les statues auprès des usagers de la gare.

Une connivence et une attraction intergénérationnelle

Le placement des statues dans la gare d’Angoulême n’est pas anodin. C’est en effet le lieu par lequel transite la plupart des festivaliers mais aussi la population et les visiteurs de cette très belle capitale mondiale de la bande dessinée. « Placer des personnages grandeur nature dans la gare crée une réelle connivence avec les voyageurs. Les personnages ont une finition ultra réaliste qui les rend vivants. Les fans de bandes dessinés, petits et grands, se retrouvent plongés d’un coup dans un univers ludique, joyeux et sécurisant » poursuit Franck Bondoux, satisfait de ce choix.

L’attractivité des personnages de bande dessinée, dès lors qu’ils sont représentés en statue, a toujours été forte. « Les fans de bande dessinée adorent s’approcher de leurs personnages préférés. Cela crée une proximité forte, notamment chez les enfants mais aussi les moins jeunes qui retrouvent ainsi les émotions de leur enfance. Sans doute pourrons-nous voir de nombreux Selfies avec nos statues sur les réseaux sociaux ! » conclut Monsieur Bondoux.

Blake et Mortimer, Spirou et Séccotine ainsi que Le Fauve, mascotte du Festival et trophée remis aux autrices et auteurs en compétition, continueront à épater les voyageurs dans la gare d’Angoulême pendant encore bien longtemps.

http://massivit3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: