En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le laboratoire CERIC se modernise pour accroître ses compétences

Publication: 5 avril

Partagez sur
 
Le laboratoire du groupe Poujoulat, le CÉRIC, se positionne aujourd’hui, avec toutes ces années d’expertise, comme le laboratoire référent en Europe dans les domaines de la cheminée et des énergies durables...
 

En effet, à travers ses trois activités principales, la recherche appliquée, le développement de produits et le suivi qualité, le CÉRIC est le seul laboratoire qui développe, teste et valide l’ensemble des éléments d’une installation de combustion.

En ce début d’année 2019, le laboratoire poursuit ses investissements et redynamise son identité pour rester à la pointe.

De nouveaux équipements

Le CÉRIC se dote aujourd’hui d’une nouvelle soufflerie avec pour objectif de compléter son savoir-faire dans les conduits de fumée. Ce nouvel outil, d’une section plus grande que celle existante, permet d’aller plus loin sur les essais de qualification au vent. Ces tests portent sur les mesures de pression et de recirculation dans les conduits afin de déterminer si le vent impacte les évacuations de fumées. Grâce à la nouvelle soufflerie, le vent sur les terminaux et les sorties de toit est reproduit de façon plus régulière.

Outre cette soufflerie, le laboratoire CÉRIC a également investi dans de nouveaux équipements pour mieux maîtriser la tenue de la peinture dans le temps sur les revêtements des conduits et des sorties de toit. Les essais réalisés tiennent compte des agressions extérieures (gel, humidité, brouillard salin, UV, etc.) auxquelles sont soumises les sorties de toit pour aboutir à la validation de la tenue des revêtements.

Le laboratoire CERIC est le laboratoire « Première partie » de Poujoulat S.A., terme qui désigne un laboratoire privé créé à l’initiative d’une entreprise, comme cela est courant dans l’industrie (automobile, pneumatiques, etc.). Pour être accrédité par le COFRAC, un laboratoire première partie doit faire la preuve d’un fonctionnement indépendant de la société à laquelle il est adossé. Les laboratoires qui n’ont aucun lien avec leurs clients et/ou leurs sujets d’analyse sont dits « Tierce partie ».

De nouveaux horizons autour de son expertise de recherche appliquée Le CÉRIC collabore fréquemment avec les universités pour enrichir son savoir-faire ou ses équipements. Ces partenariats se concrétisent par des stages d’étudiants ou le financement de thèses.

A ce sujet, le 22 novembre dernier, le laboratoire a accueilli les partenaires de la Fondation Poitiers Université dans le cadre de la 3e édition du forum de l’innovation innovUP. Pour cet événement, qui illustre à merveille la relation Université-Entreprises, le CÉRIC a présenté sa collaboration avec l’Institut Pprime pour l’encadrement d’un travail de thèse sur la sécurité incendie « Compréhension des phénomènes physiques au cours d’un feu de cheminée ». Ce travail réalisé par Pierre Crémona (Laboratoire CÉRIC) a reçu, mardi 20 novembre, le Trophée de l’innovation innovUP des mains du Président du Conseil Départemental des Deux-Sèvres, Gilbert Favreau.

Autre exemple de partenariat avec l’université de La Rochelle cette fois : un étudiant a réalisé une thèse autour du système de distribution d’air chaud « AIRWOOD Alliance » de Cheminées Poujoulat.

Le laboratoire contribue également régulièrement à des travaux de recherche destinés aux professionnels du secteur sur un projet spécifique de la réglementation ou de la normalisation, comme dernièrement le projet QUALICOMB. Cette recherche, menée en septembre 2017, avec d’autres partenaires pour le compte de l’ADEME, portait sur l’impact de la qualité du combustible bois bûche et de l’évolution du parc d’appareils à bois sur la qualité de l’air. Les travaux ont été présentés lors du colloque national PRIMEQUAL à Lyon le 25 septembre 2018 en présence d’une centaine d’experts et de représentants locaux.

En plus de ces travaux réalisés dans le cadre de partenariats, le laboratoire CÉRIC mène une activité de recherche appliquée pour le groupe Poujoulat destinée au développement de nouveaux produits.

Une nouvelle identité visuelle

Le CÉRIC a décidé de repenser le logo de son laboratoire ainsi que son label afin de les rendre plus dynamiques et identifiables.

Le logo a été rajeuni pour donner une nouvelle identité visuelle au CÉRIC et recentrer l’attention sur l’activité laboratoire. La typographie est identifiable, lisible et composée d’une couleur chaude et d’une couleur froide qui expriment l’équilibre et la mesure. Le tiret et l’accent mettent en exergue la rigueur. Quant à la lettre « C », elle est un élément de reconnaissance qui fait référence aux termes confiance, conforme, certifié, cheminée. Enfin, pour plus de clarté, le mot « laboratoire » a été ajouté en baseline.

Le CÉRIC label fait également peau neuve. L’objectif est de lui redonner une vraie valeur : celle du contrôle et de la validation ; et de le différencier du logo du laboratoire CÉRIC. En effet, le CÉRIC label est une « certification en continue » appliquée à tous les produits commercialisés par le groupe Poujoulat.

Au-delà des essais initiaux autorisant la mise sur le marché (Marquage CE ou norme NF), le CÉRIC réalise des prélèvements hebdomadaires aléatoires tout au long de l’année dans les usines, assortis d’un audit annuel.

« Le CÉRIC s’offre aujourd’hui une nouvelle image : celle d’un laboratoire plus moderne et plus ouvert vers l’extérieur qui accroît ses compétences pour rester à la pointe ! » , résume Lionel Druette, Directeur du laboratoire CÉRIC.

Fiche d’identité du laboratoire CÉRIC

Les équipements de pointe sans équivalent en Europe du laboratoire CÉRIC occupent 600 m2 sur le site historique du groupe Poujoulat, près de Niort :

- 6 halls d’essais permettent de réaliser des essais mécaniques, chimiques et thermiques très variés : tests en soufflerie, tests d’étanchéité à l’air, de flexibilité, de résistance aux condensats et à l’eau de pluie, essais thermiques et dimensionnels et essais de couplage d’appareils à combustion et systèmes d’évacuation.

- La chaufferie Celsius permet de tester des installations de moyenne et forte puissances. Elle dispose de 3 chaudières d’une puissance totale de 3,5 MW (une chaudière granulés de bois, une chaudière plaquettes de bois et une chaudière gaz).

À l’extérieur, le laboratoire CÉRIC dispose de bancs d’essais supplémentaires ainsi qu’une plateforme de test pour les systèmes photovoltaïques.

9 ingénieurs et techniciens travaillent au sein du laboratoire CÉRIC dirigé par Lionel Druette.

Le laboratoire CÉRIC est le seul laboratoire qui teste et valide l’ensemble des éléments de la combustion (combustibles, conduits et appareils) à travers des essais de couplage. Les résultats de ses essais enrichissent régulièrement les travaux de normalisation français et européens ainsi que les programmes de formation des professionnels, en partenariat avec le centre de formation AGECIC.

http://www.laboratoire-ceric.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: