En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Pirelli équipe la Mercedes « Papillon » avec les Cinturato CA67

Publication: 29 mars

Partagez sur
 
Les tout premiers pneus sportifs de la marque, pour la course historique Milan-Sanremo...
 

Les pneus Cinturato CA67 font à présent partie de la gamme Collezione destinée aux véhicules classiques. Ils sont issus de la stratégie pionnière « Perfect Fit » de Pirelli, marque de fabrique de la famille P Zero, visant à créer un pneu sur mesure pour chaque véhicule.

Les pneus Pirelli Cinturato CA67 équiperont la Mercedes 300 SL « papillon », voiture emblématique digne de l’hommage rendu à la course historique Milan-Sanremo en 2019. Le Cinturato est le premier pneu sportif de l’histoire moderne, mais également la marque la plus ancienne de Pirelli. Il a représenté le groupe sur des affiches et des publicités durant des décennies. Il est né sous la référence de sculpture « 367 », avant d’être commercialisé par la firme italienne sous la désignation CA67 dès le début des années 1950. Ce pneu revient pour rendre hommage à la célèbre course Milan-Sanremo : l’une des plus vieilles compétitions de sport automobile en Italie, placée sous le parrainage de Pirelli. Pour cette 11e édition, qui prendra le départ du circuit de Monza, près de Milan, le 28 mars, Pirelli redonne vie à l’un des plus puissants symboles de l’automobile grand public, qui s’était démocratisé à la suite de l’essor économique retentissant des années 1960.

Une histoire italienne : Emanueli, magicien des pneus

Le Cinturato a été le premier pneu radial fabriqué par Pirelli mais aussi le premier à être résolument classé dans la catégorie sportive, conçu pour équiper la gamme Alfa Romeo. Le composé de la bande de roulement faisait preuve d’une résistance extrême aux fortes températures et aux coupures, tandis que la structure radiale en ceintures croisées garantissait une rigidité hors du commun. Ces innovations ont rendu la conduite plus précise, le pneu s’avérant parfaitement adapté aux premières voitures de sport de l’époque moderne. Le père de ce produit breveté s’appelait Luigi Emanueli. Originaire de Milan, ce maître de la technologie s’est rapidement imposé comme un magicien des pneus, tant et si bien qu’il est aujourd’hui connu comme le créateur du Cinturato. Avant de devenir la marque la plus endurante de la gamme Pirelli, le Cinturato a dû gagner ses galons à une époque (les années 1950 et 1960) où l’on accordait plus d’importance au confort qu’à la performance. C’était le début de l’ère de la spécialisation que nous connaissons aujourd’hui. Les fabricants commençaient à produire les premières véritables voitures de sport. Cependant, pour un pneu révolutionnaire comme le Cinturato CA67, il n’a pas toujours été facile de s’affranchir de la domination de concurrents bien établis dotés de structures plus traditionnelles, comme les Stelvio et Sempione. Le changement est pourtant advenu relativement vite. Dès 1954, le CA67 s’était imposé comme l’image même de Pirelli, sa silhouette et ses sculptures caractéristiques représentant la marque au cours des salons de l’automobile et sur les publicités. Le CA67 est resté au catalogue de la gamme jusqu’en 1980, avant de rejoindre la famille Pirelli Collezione, dans laquelle il occupe à présent une place de choix. Cette gamme rassemble des pneus associant une esthétique rétro et des technologies et matériaux modernes, ce qui permet aux amateurs de conserver toute l’originalité qui fait le charme d’une automobile classique. Naturellement, la production de la marque Cinturato n’a jamais cessé. Son dernier avatar est aujourd’hui le P7, l’un des pneus Pirelli titulaires du plus grand nombre d’homologations.

Le premier pneu sur mesure

Les performances sportives et la personnalisation des véhicules figurent au plus profond de l’ADN de Pirelli. Cette vocation est devenue célèbre grâce au Cinturato. Les sculptures référencées « 367 » affirmaient le début de la stratégie « Perfect Fit » de Pirelli. Cette approche d’ajustement parfait distingue nettement la marque milanaise de ses concurrents et représente sa préoccupation centrale, notamment avec la gamme P Zero. Les fabricants d’automobiles haut de gamme et de prestige ne s’y sont pas trompés. Avec Pirelli, ils peuvent faire confiance à des pneus ajustés avec précision pour chaque modèle de véhicule. Le Cinturato CA67 était le précurseur d’une grande famille de pneus aux utilisations spécifiques, modifiés pour épouser parfaitement les caractéristiques des véhicules qu’ils équipent. Comme son nom l’indique, l’approche « Perfect Fit » a inauguré la stratégie inédite de sur mesure qui caractérise encore les pneus Pirelli aujourd’hui.

http://www.pirelli.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: