En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Microlight3D reçoit le Prix de la start-up française pour Altraspin™ Lab

Publication: 28 mars

Partagez sur
 
Le Forum Labo Paris 2019 a décerné ce trophée à Microlight3D, la première société française à concevoir des imprimantes 3D permettant de créer des objets à base de polymères plus petits que les cellules vivantes...
 

Microlight3D, qui développe des machines de micro-impression 3D ultra-haute résolution pour applications industrielles et scientifiques, annonce aujourd’hui avoir remporté le Prix de la start-up française lors du Forum Labo Paris 2019. Microlight3D est l’une des deux seules sociétés au monde à commercialiser des systèmes d’impression 3D basés sur la polymérisation à deux photons, qui permettent aux chercheurs et aux industriels de créer des objets avec une résolution inférieure au micron, dans n’importe quelle forme géométrique ou organique.

Le jury d’experts du Forum Labo Paris a sélectionné Microlight3D pour sa nouvelle imprimante 3D Altraspin Lab, qui permet d’imprimer en haute résolution des microstructures de soutien cellulaire dans des plaques à puits multiples.

Altraspin crée des micro-pièces avec une résolution d’impression 100 fois plus fine qu’un cheveu pour des applications qui nécessitent une extrême précision et une finition haute résolution sans défaut. Parmi les applications possibles : la micro-optique, les micro-capteurs et l’impression de formes qui s’insèrent dans des dispositifs de microfluidique. L’imprimante convient également pour les métamatériaux, la culture cellulaire, l’ingénierie tissulaire, la micro-robotique, la micro-mécanique et la structuration de surfaces.

« C’est un grand honneur pour Microlight3D de recevoir le Prix de la start-up française du Forum Labo Paris et d’être finaliste dans la catégorie Équipements. Nous remercions vivement le jury de nous avoir sélectionnés et nous félicitons les autres gagnants et nominés », indique Denis Barbier, le PDG de Microlight3D. « En offrant des capacités d’impression 3D d’une résolution inférieure au micron, nous avons concentré nos efforts sur la compatibilité avec une vaste gamme de polymères, depuis le plastique jusqu’aux biomatériaux, et sur la liberté offerte aux designers quand ils créent des micro-pièces complexes. Nous sommes très enthousiastes quant aux performances de notre technologie et aux avantages potentiels qu’elle apporte à l’industrie et aux chercheurs, le tout pour un coût maîtrisé. »

Le Forum Labo Paris est un événement technique et scientifique qui accueille tous les deux ans plus de 350 exposants et 8 500 visiteurs. Il rassemble chercheurs et industriels travaillant dans des laboratoires publics et privés.

La 4e édition de la cérémonie de remise des Trophées, organisée le mardi 26 mars, a permis de décerner des prix dans cinq catégories distinctes : Instrumentation, Équipements, Consommables/réactifs/kits, Informatique et Services, ainsi que le prix de la start-up française. Microlight3D faisait partie des 17 entreprises nominées.

La résolution inférieure au micron obtenue par Altraspin va jusqu’à 0,2µm. Elle s’appuie sur une technologie de polymérisation à deux photons permettant une écriture laser directe, ainsi que sur sa technique propriétaire d’impression continue. Avec cette méthode, les fabricants peuvent se libérer des contraintes de l’approche additive conventionnelle ‘couche par couche’, qui limite la résolution en impression 3D standard à 25µm. Grâce à sa résolution en dessous du micron, l’imprimante 3D de Microlight3D peut réaliser des micro-pièces tellement lisses qu’elles ne nécessitent aucun post-traitement. En éliminant cette étape, les fabricants peuvent ainsi optimiser leurs coûts et leur temps de mise sur le marché.

Depuis sa création en 2016 au terme de 15 années de recherche, Microlight3D a reçu d’autres prix en reconnaissance de ses développements et de sa technologie : le prix de l’innovation Med’Inov 2017 et le grand prix du concours I-LAB 2018. La société a également été sélectionnée en 2017 pour le projet Oncochip 3D, un programme financé par le Fonds Unique Interministériel (FUI) visant à développer des traitements personnalisés contre le cancer.

http://www.microlight.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: