En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La République du Kosovo adopte les cartes d’identités sans contact fournies par G&D

Publication: Août 2013

Partagez sur
 
La puce de la carte d’identité héberge plusieurs applications...
 

La République du Kosovo a fait appel à Giesecke & Devrient (G&D) pour la fabrication et la livraison de cartes d’identités à puces multifonctions, électroniques et ne nécessitant absolument aucun contact. En tant que maître d’œuvre, l’entreprise technologique munichoise a pris en charge la gestion du projet ainsi que le développement du système et la production des cartes d’identité. Le système AFIS (Automated Fingerprint Inspection System) ainsi que les machines pour la personnalisation des cartes à puces ont été sous-traités à l’entreprise berlinoise Bundesdruckerei GmbH. En outre, G&D est responsable de l’implémentation et de la mise en place de tous les composants du système nécessaires, du dépôt de brevet à la livraison finale des documents d’identité. D’ici la fin de l’année, les citoyens de la République du Kosovo profiteront ainsi de cartes d’identité à puces parmi les plus modernes du monde.

« Avec l’introduction de cette carte d’identité moderne, le gouvernement franchit une nouvelle étape dans la modernisation des documents nationaux officiels. La République du Kosovo devient le premier pays européen à appliquer le nouveau mécanisme d’accès SAC (Supplemental Access Control) pour les passeports, obligatoire au sein de l’UE à partir de décembre 2014. Cette fonctionnalité sera également employée pour les nouvelles cartes d’identité », explique fièrement Bajram Rexhepi, Ministre de l’intérieur.

« Avec la mise en circulation des cartes d’identité à puces sans contact, la République du Kosovo suit le modèle allemand et offre à ses citoyens un document hautement sécurisé et multifonctions bénéficiant de la technologie la plus moderne. La nouvelle carte offre le plus haut niveau de sécurité et de confort, tout en fournissant le cadre nécessaire aux services de eGovernment et eBusiness à l’attention de nos citoyens » souligne Hans Wolfgang Kunz, directeur du département Government Solutions au sein de G&D.

La puce de la carte d’identité héberge plusieurs applications. On y trouve une application de voyage traitant les données biométriques conforme aux normes de l’UE et de l’OACI, ainsi que les fonctions d’identification bien connues, offertes notamment par la carte d’identité allemande. Ces propriétés permettent à l’utilisateur de prouver son identité aux fonctionnaires lors des démarches administratives en ligne, ou aux banques et aux revendeurs lors des achats en ligne. En outre, la carte d’identité permet de fournir des signatures électroniques homologuées conformes aux directives européennes.

La protection de la transmission sans contact des données est garantie par le protocole PACE (Password Authenticated Connection Establishment), développé par l’Agence fédérale de sécurité des techniques de l’information allemande (Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnik, BSI). Ce protocole est appliqué depuis 2010 aux cartes d’identité allemandes et doit être élargi à l’ensemble des passeports de l’UE avant décembre 2014. Le processus PACE assure un établissement hautement sécurisé de la connexion entre les puces sans contact au sein des documents d’identité et les appareils de lecture correspondants. L’échange des données sera chiffré. Ainsi, les pirates ne pourront plus lire sans autorisation ni ensuite décoder les communications de données.

La carte multifonctions est déjà utilisée pour attester visuellement de son identité et offre une gamme d’éléments de sécurité nouveaux qui permettent une vérification visuelle digne de confiance. Les données personnelles ainsi que les éléments biométriques tels la photo ou les empreintes digitales du titulaire sont en outre enregistrés sur la puce de manière numérique et sécurisée.

Dans quelques semaines, le gouvernement du Kosovo confiera à G&D la deuxième partie de cette mission considérable, à savoir la fabrication des documents nationaux de sécurité. Dès le mois de mai, le groupe technologique munichois a reçu le supplément pour la fabrication des passeports électroniques.

http://www.gi-de.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: