En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Victrex et Coriolis Composites libèrent le potentiel des pièces en composites

Publication: 8 mars

Partagez sur
 
Présentation conjointe lors des conférences techniques du salon JEC World 2019. Les pré-imprégnés unidirectionnels thermoplastiques PAEK (UDT TP) atteignent des vitesses de déposition sans précédent...
 

Victrex et Coriolis Composites ont mis en commun leurs forces pour améliorer les taux de production des pièces composites en repoussant les limites lors de la mise en œuvre des pré-imprégnés unidirectionnels thermoplastiques et de leur consolidation. Lors des conférences techniques du JEC World 2019 à Paris, les deux sociétés présenteront le résultat de leur action commune pour relever l’un des défis majeurs du secteur aéronautique : fabriquer des pièces composites à cadence élevée tout en abaissant les températures de transformation.

Mettant en commun leur savoir-faire et leur portefeuille de technologies spécifiques, Coriolis Composites et Victrex ont établi conjointement des paramètres qui boostent le potentiel de l’UDT VICTREX AE ™ 250 mis en œuvre par le procédé de placement automatisé des rubans (AFP). Cette solution s’adresse aux ingénieurs des équipementiers aéronautiques et à la chaîne d’approvisionnement des sous-traitants et transformateurs. Plus spécialement, la coopération dans le développement de procédés composites pourrait permettre au secteur aéronautique d’accélérer la fabrication des pièces composites et d’améliorer leur rentabilité.

L’étude montre qu’il est possible d’atteindre des vitesses de placement de rubans sans précédent en combinant des seuils de taux de porosité acceptés par l’industrie Aéronautique pour les laminés UDT TP. Cette étape est décisive pour l’augmentation des capacités de production et révèle tous les avantages des rubans UD TP. L’UDT VICTREX AE™ 250 offre aux fabricants le potentiel de dépasser les vitesses de production actuelles des rubans UD TP pour des applications identiques et de concurrencer les taux de déposition de rubans à matrice thermodurcissable par AFP/ATL sans la nécessité de consolidation fastidieuse par autoclave de ces UDT thermodurcissables (UDT TD).

« Nous allons démontrer pendant la présentation comment le ruban pré-imprégné à base de VICTREX AE™ 250 nous a permis d’accélérer de manière significative la vitesse de placement de ces rubans, suivi par une consolidation en étuve basse pression (OOA : Out Of Autoclave). Les résultats de notre étude marquent une amélioration significative par rapport à un ruban UD TP similaire, » résume Dr Stuart Green, responsable technique pour le marché aéronautique chez Victrex.

UDT VICTREX AE 250 : un taux de production hors pair pour la consolidation in situ et hors autoclave (OOA)

La clé de la coopération réside dans l’offre conjointe d’un procédé AFP optimisé qui procure des retombées spectaculaires en termes d’économie de temps et d’énergie, à la fois pour la consolidation in situ et étuve basse pression, par rapport aux autres rubans UD polycétones destinés à des applications similaires.

« Nous avons élaboré un ensemble de conditions d’essais pour démontrer des économies de temps et d’énergie. Elles ont mis en évidence les avantages potentiels des composites UDT AE 250 pour les aérostructures de grandes dimensions, » précise Dr Justin Merotte, ingénieur de projet chez Coriolis Composites. « Les résultats ont plus particulièrement montré qu’une augmentation significative de la vitesse de dépôt était possible grâce à l’UDT VICTREX AE 250 tout en obtenant des faibles taux de porosité pour la consolidation in situ. »

L’UDT VICTREX AE 250 est un ruban pré-imprégné composite thermoplastique haute performance. Ce produit unique en son genre a été conçu par Victrex pour présenter les propriétés de résistance mécanique, physique et chimique qui caractérisent la famille des polymères polyaryléthercétones (PAEK), comme le PEEK, mais avec une température de fusion cristalline de 305°C seulement, c’est-à-dire de l’ordre de 40 °C inférieurs.

La présentation conjointe aura lieu le mardi 12 mars lors des conférences techniques du salon JEC World 2019 par Dr Stuart Green, directeur technique pour le marché aéronautique chez Victrex et Dr Justin Merotte, ingénieur de projet chez Coriolis Composites.

http://www.victrex.com/

http://www.coriolis-composites.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: