En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Back2Car : 2018, l’année de tous les défis pour la marque de pièces de réemploi

Publication: 28 février

Partagez sur
 
Alliance Automotive Group (AAG), l’un des leaders européens du marché de la distribution de pièces détachées automobiles et poids lourds, lève le voile sur les performances de son activité Pièces de Réemploi pour l’année 2018...
 

Le groupe annonce que le développement de cette activité et les acquisitions récentes de nouveaux centres lui ont permis de générer une augmentation de chiffre d’affaires sur l’année de + 4,7 M€. Depuis l’intégration des 6 sites de déconstruction de Véhicules Hors d’Usage au sein d’AAG et grâce à l’industrialisation des procédés de production, l’activité a enregistré une augmentation globale de +20 % de chiffre d’affaires. Une performance réalisée en un temps record sachant que 5 de ces centres ont été acquis courant 2017.

Sur fond d’évolution réglementaire initiée en 2016, le groupe AAG est un acteur de la première heure de la Pièce de Réemploi. Avec le lancement de Back2Car, la première marque de pièces issues de l’économie circulaire du marché - le rachat d’un premier centre de déconstruction de VHU en 2016 puis de 5 autres en 2017 et enfin la mise en place d’un process très précis pour industrialiser la profession, le groupe a su modéliser et concrétiser un savoir-faire unique sur le marché.

Au même titre que les pièces neuves, avec l’offre Back2Car, les distributeurs des groupements Groupauto, Précisium, Partner’s et Gefa ont aujourd’hui une véritable offre pièces de réemploi leur garantissant stock, disponibilité, qualité et garantie.

En 2018, année d’intégration et d’élaboration d’un savoir-faire inédit pour le groupe et sur le marché, la filière PIEC d’AAG a livré près de 14 000 colis Back2Car par mois depuis ses 6 centres (Genève Occasion à Niort, SEVP à Saint-Quentin, Laon et Limay, Axiomauto à Amiens, Dupas à Saint-Pierre-les-Nemours). Le site de Niort, premier centre racheté par AAG, a livré à lui seul une moyenne de 600 colis par jour.

Back2Car, première marque de pièces de réemploi du marché dotée d’un process de fabrication industrielle

Pour rappel, les produits Back2Car, ce sont plus de 200 000 références en stock : gammes éclairage, thermique, moteurs et boîtes de vitesses, roues, équipements électriques, rétroviseurs, équipements d’intérieur, carrosserie, équipement d’extérieur et vitrages non collés. Toutes les pièces sont sélectionnées, testées, dépolluées, nettoyées, démontées, gravées d’un numéro d’identification et estampillées Back2Car. Elles sont ensuite photographiées, répertoriées dans le système informatique avant d’être conditionnées en carton et stockées en attendant leurs expéditions. L’ensemble des pièces bénéficient de 2 ans de garantie, sauf les moteurs et boîtes de vitesses, qui bénéficient d’une garantie d’un an pièces et main-d’œuvre.

En 2018, l’offre Back2Car Moteurs et Boîtes de vitesses, gérée uniquement par le centre de Niort, a généré plus de 4 000 commandes. A compter de 2019, la production de cette gamme de produits est déployée sur l’ensemble des sites du groupe, ce qui devrait permettre de répondre à un nombre de demandes de plus en plus important.

2018, une année de modélisation pour une nouvelle vision industrielle du métier de recycleur

Pour le groupe AAG, 2018 fût une année de mise en place et de redéfinition du métier. L’objectif, faire basculer le métier historique de recycleurs hétéroclites, isolés et éparpillés sur tout le territoire vers une filière organisée et industrialisée permettant de répondre à la future demande d’un marché naissant. Porté par l’entrée en vigueur de l’obligation pour les réparateurs de proposer des pièces de réemploi à leurs clients à partir d’avril 2019, le marché s’annonce prometteur. Le groupe s’est donc donné les moyens de développer l’activité à un niveau industriel, tant en matière d’embauche qu’en infrastructures.

Côté infrastructures, le site de Niort est actuellement en phase de transformation pour pouvoir gérer l’offre boîtiers électroniques pour l’ensemble du groupe. Le site d’Amiens a quant à lui été transféré vers de nouveaux bâtiments entièrement neufs, construits spécifiquement pour les besoins de l’activité. Le nouveau site de 65 000 m2 dont 15 000 m2 couverts devrait être inauguré au cours du premier semestre 2019. Il s’agit d’une véritable usine, sans équivalent sur le marché. Le nouveau site d’Amiens sera le plus grand centre de recyclage de France.

En 2019, le groupe reste attentif à toutes les opportunités de rachat et devrait valider quelques dossiers en cours d’étude. Enfin, pour faire découvrir l’étendue de l’offre Back2Car aux distributeurs et à leurs clients réparateurs, la marque est en phase de recrutement d’un deuxième promoteur pour sillonner les routes à bord d’un camion Back2Car. Victime de son succès avec un agenda d’ores et déjà complet pour 2019, le promoteur actuel ne peut répondre à toutes les demandes.

« 2018 a été l’année de tous les défis pour Back2Car. Nous avons dû redéfinir les contours d’un métier historique de déconstruction automobile pour migrer vers un véritable métier industriel de fabricant de pièces tout en intégrant des sites récemment acquis par le groupe. Cela a nécessité un travail de fond titanesque mais nous avons relevé ce challenge. Aujourd’hui, avec une offre structurée, du stock, des sites de production sans équivalent sur le marché, nous sommes prêts à faire face à la demande qui devrait augmenter très significativement cette année. 2019 marque un tournant historique pour la pièce auto recyclée, nous sommes fin prêts ! » commente Luc Fournier, Directeur de l’activité Pièces et Réemploi chez Alliance Automotive Group.

http://allianceautomotivegroup.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: