En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

MALO CLINIC, premiers résultats positifs pour les prothèses dentaires JUVORA™

Publication: 11 février

Partagez sur
 
Une étude sur le long terme évalue l’infrastructure implantable en PEEK de la procédure All-on-4®...
 

Lors du congrès de l’European Association of Osseointegration (EAO) qui s’est tenu à Vienne, des cliniciens dentaires de la MALO CLINIC de Lisbonne ont présenté des résultats positifs après avoir utilisé la solution JUVORA™ à base de polymère PEEK en remplacement du métal et de la céramique utilisés traditionnellement. Les résultats décrits provenaient d’une étude sur deux ans évaluant des restaurations dentaires réalisées selon les principes All-on-4® de l’établissement, consistant à implanter des prothèses d’arcade complète JUVORA chez des patients édentés.

Au total 37 patients (29 femmes, 8 hommes) âgés en moyenne de 60 ans (38 à 78 ans) ont bénéficié de la procédure entre mai 2015 et octobre 2016. Les premiers résultats obtenus après deux ans de suivi sont positifs. L’utilisation des prothèses JUVORA a eu les résultats suivants :

- Peu de complications mécaniques et biologiques, par comparaison avec les solutions métalliques

- Taux de survie élevé des prothèses et des implants

- Faible perte osseuse marginale

- Moins d’inflammation qu’avec les implants en métal

Les patients ont également émis des évaluations extrêmement positives : 88 % ont déclaré que leur prothèse répondait à leurs attentes de « confort buccal » et 84 %, que la « sensation générale à la mastication » était celle attendue pour mâcher leurs aliments. Par comparaison, lors d’évaluations analogues de prothèses implanto-portées d’arcade mandibulaire complète en métal et résine acrylique, la satisfaction des patients était de 79 %, tant pour l’amélioration de la mastication que pour la réponse aux attentes.

L’étude de la MALO CLINIC conclut que les prothèses implanto-portées d’arcade complète hybrides en PEEK et résine acrylique peuvent constituer une option thérapeutique dont la validité en dentisterie prothétique pourra être pleinement démontrée après un suivi prolongé.

Le disque dentaire JUVORA à base de PEEK garantit précision et efficacité

Le protocole de la MALO CLINIC consistait à réaliser une infrastructure vissée à partir d’un disque dentaire JUVORA par un procédé de CFAO destiné à l’adapter à des piliers prothétiques multiples.

« Les prothèses JUVORA offrent de nombreux avantages aux cliniciens dentaires », a commenté John Devine, directeur de la division médicale d’Invibio Biomaterial Solutions. « La possibilité du fraisage par CFAO, par exemple, permet à présent de fraiser les solutions à base de PEEK de façon précise et efficace, ce qui pourrait optimiser la précision et l’efficacité de la conception et de la mise en œuvre. Améliorer les résultats cliniques obtenus grâce au PEEK est le but d’Invibio et nous sommes très heureux de prendre connaissance des résultats cliniques de la MALO CLINIC à ce stade.

L’utilisation du PEEK dans son approche All-on-4 a considérablement amélioré la qualité de vie des patients édentés et ces données viennent compléter les retours directs que nous font les dentistes. Ces résultats témoignent également de l’intérêt croissant et de l’adoption accélérée des prothèses JUVORA. »

Pour l’avenir, une alternative au métal dans la restauration de l’arcade complète ?

L’équipe qui a réalisé l’étude souligne que le PEEK est utilisé en dentisterie depuis une dizaine d’années dans les capuchons de cicatrisation et les piliers provisoires, ce qui prouve la biocompatibilité du matériau. Elle ajoute que ce matériau pourrait constituer une alternative intéressante au métal dans les restaurations de l’arcade dentaire complète.

Le disque dentaire JUVORA est entièrement fabriqué à partir du polymère implantable PEEK-OPTIMA™ d’Invibio Biomaterial Solutions. Les auteurs signalent également que le polymère PEEK implantable possède de nombreuses propriétés remarquables notamment biocompatibilité, biostabilité et compatibilité avec l’imagerie diagnostique qui lui confèrent un potentiel favorable pour remplacer le métal dans les prothèses dentaires. En outre, le PEEK est plus performant en termes de stabilité chimique, de comportement mécanique, d’absorption des chocs et de résistance à l’usure, ce qui le rend particulièrement adapté aux environnements exigeants des dispositifs médicaux. Enfin, ses caractéristiques d’absorption des chocs sont supérieures à celles du métal et la fabrication par CFAO reste possible.

http://www.juvoradental.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: