En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Groupe Bordet se réinvente et affiche de nouvelles ambitions

Publication: 11 février

Partagez sur
 
Fort d’un actionnariat renouvelé, Bordet, acteur de référence de la carbonisation, se fixe des objectifs ambitieux pour 2019 et au-delà...
 

L’industriel annonce son intention de devenir l’un des principaux leaders du charbon végétal, et ceci dès 2020, de se positionner comme un acteur incontournable en matière de charbon actif, et enfin de multiplier par 5 son chiffre d’affaires dans les deux ans.

Industriel de référence en matière de carbonisation, Bordet fabrique, depuis plus de 160 ans, un des charbons les plus purs et les plus performants du marché. Ce dernier est produit de manière éco responsable à partir de déchets de bois issus de forêts éco-gérées et locales. La fabrication se fait en circuit fermé, aucun produit chimique n’est ajouté dans le processus de carbonisation. Seule de la vapeur d’eau est rejetée.

Pionnier de la cogénération, Bordet produit sa propre électricité depuis près de 50 ans.

En 2016, l’industriel appelé alors Ets Bordet Frères renouvelait son actionnariat pour devenir le Groupe Bordet. Conscient des potentialités du charbon végétal, et de la nécessité de plus que jamais évoluer vers des alternatives propres qui préservent l’environnement, deux entrepreneurs, Cyril Flores et Ivan Girardot, respectivement Président et Vice-Président reprennent l’entreprise. Après une année de consolidation et de définition de la stratégie, ils s’engagent dans une nouvelle étape.

Acteur dynamique du secteur avec une production de 4 200 tonnes par an, Bordet ambitionne de devenir un des leaders du charbon végétal en France dès 2019 et de multiplier par 5 sa production actuelle pour assurer à horizon 2020 40% de la production française. Cette croissance a vocation à s’exprimer sur 2 marchés : celui de la cuisson, ainsi que celui de la transformation, secteur en fort développement, dont les potentialités sont infinies.

Les vertus d’un charbon végétal transformé, particulièrement lorsque sa pureté est inégalée tel que l’est un charbon Bordet, sont multiples : activé il devient un agent de filtration, de dépollution, ou encore de séquestration du carbone. Il peut ainsi être utilisé dans de nombreuses industries telles que la pharmacie, la cosmétique, la chimie, l’agriculture (BioChar), ou encore l’agroalimentaire.

Pour atteindre ces nombreux objectifs, Bordet poursuivra son développement prioritairement par croissance organique. La création de 2 usines additionnelles est d’ores et déjà envisagée.

« Parallèlement, Bordet envisage également de réaliser des opérations de croissance externe sur ces nouvelles applications de niche », précise Cyril Flores, Président du Groupe Bordet. Enfin l’industriel envisage de consacrer pas moins de 10% de son chiffre d’affaires à des projets de R&D, menés avec des partenaires industriels et scientifiques afin de trouver de nouvelles applications à ses charbons actifs et biochars.

Fort d’un respect de la nature et d’une conscience environnementale inscrite dans son ADN depuis 160 ans, Bordet n’en oublie pas un autre objectif : celui de conduire le marché dans son ensemble vers une dynamique responsable. Tous les charbons végétaux ne se valent pas. Nombre d’entre eux alimentent encore la déforestation, ont recours à des produits toxiques et rejettent des substances polluantes lors de la carbonisation.

C’est pour lutter contre ces impacts désastreux que Bordet se fait fort d’incarner la filière pour lui ouvrir la voie du développement durable.

Pour se faire, Bordet souhaite accompagner le marché vers une production mondiale à haute performance environnementale en utilisant des produits issus d’une première transformation de bois locaux, avec une production adaptée aux acteurs économiques et sociaux, sans substances chimiques ajoutées ni rejets de déchets polluants pendant la fabrication. Bordet souhaite également aller vers de nouveaux débouchés, en proposant des produits qui intégreraient le charbon végétal en remplacement de ressources à plus faible qualité environnementale.

« Le charbon végétal issu du bois incarne une matière première d’avenir. Il peut aussi bien constituer une source renouvelable d’énergie que contribuer au développement d’une société décarbonnée et durable via les innombrables applications qu’il offre lorsqu’il est activé. » précise Ivan Girardot, Vice-Président du Groupe Bordet. « Mais tout cela n’est valable que s’il est produit de manière responsable et durable. C’est pourquoi il est nécessaire de proposer un charbon écologique, ainsi que des produits et des services permettant aux clients et aux consommateurs de faire des choix en parfaite conscience quant à leur empreinte environnementale et sociétale. C’est ce que nous faisons chez Bordet depuis 160 ans et que nous voulons porter non seulement pour nous et nos clients mais aussi pour la filière entière, en France et dans le monde. »

http://www.groupebordet.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: