En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La PSAD s’associe aux propositions et conclusions du rapport de Jean-Marc Aubert

Publication: 7 février

Partagez sur
 
Consultée en avril dernier par M. Aubert, la Fédération des Prestataires de Santé à Domicile ne peut que conforter les conclusions innovantes du rapport final...
 

Celles-ci sont porteuses de grands changements si le gouvernement suit ses préconisations.

En effet, les évolutions proposées par le rapport s’articulent autour de deux principes clefs :

1. L’introduction systématique de critères de qualité et/ou de pertinences des soins ;

2. Une combinaison des modes de financement : la diminution progressive de la part de tarification à l’activité permet ainsi le développement de modèles de rémunération porteurs de valeur (tels que le paiement au forfait ou à l’épisode de soins).

La Fédération des PSAD soutient depuis plusieurs années le déploiement de modes de rémunération plus pertinents.

« Nous ne pouvons que saluer ces propositions qui s’inscrivent dans la droite ligne des mécanismes de régulation que notre secteur prône depuis quelques années. La modulation de la rémunération des prestataires en fonction de l’observance des patients dans l’apnée du sommeil (entrée en vigueur en janvier 2018) est d’ailleurs citée en exemple ! Nous restons cependant vigilants car comme le souligne très justement la task force en conclusion, il est crucial de donner une visibilité à 3-5 ans aux acteurs, notamment en matière d’évolutions tarifaires, et de mettre fin à la non fongibilité des enveloppes, sans quoi ces réformes seront ’peu utiles’< », précise Charles-Henri des Villettes, Président de la Fédération.

« Ce mode de financement nous pousse également, en coordination avec les autres acteurs de santé, à mieux accompagner le patient dans la gestion de sa pathologie et son adhésion au traitement, et donc à améliorer son efficience », ajoute Carmela Marchand, vice-présidente la Fédération.

La Fédération soutient donc les propositions de Jean-Marc Aubert et espère que le Gouvernement en tiendra compte dès aujourd’hui, notamment dans la future loi Santé, mais également lors de l’examen du budget 2020 de la Sécurité sociale...

Quelques chiffres clés sur le secteur de la Prestation de Santé à Domicile :

- Plus de 2 millions de patients recourent au service des PSAD chaque année.

- 3000 agences implantées sur l’ensemble du territoire.

- Près de 25 000 salariés dont 4000 professionnels de santé (Pharmaciens, infirmiers, diététiciens ...).

- Entre 800 et 1000 emplois créés chaque année.

http://www.fedepsad.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: