En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Commande d’une nouvelle flotte de bâtiments ravitailleurs de forces

Publication: 4 février

Partagez sur
 
La ministre des Armées, Florence Parly, avait souligné lors du salon Euronoval, en octobre dernier, le besoin des Armées françaises de pouvoir compter sur une flotte logistique forte, renouvelée et efficace...
 

Les actes succèdent aux discours avec la commande de quatre bâtiments ravitailleurs de forces. La Direction générale de l’armement (DGA) du ministère des Armées annonce la notification par l’OCCAR* du contrat LSS (Logistic Support Ship) le 30 janvier 2019 pour un montant de 1,7 milliards d’euros. Ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme « Flotte logistique » (FLOTLOG). Il permettra de remplacer les navires de ravitaillement de la Marine nationale actuellement en service par quatre nouveaux navires plus performants. La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit que les deux premières unités seront livrées d’ici à 2025.

FLOTLOG a pour objectif de substituer des navires modernes, disposant d’une double coque et conformes aux standards internationaux, aux actuels pétroliers-ravitailleurs à simple coque entrés en service dans les années 1970-1980. Les quatre bâtiments ravitailleurs permettront de soutenir dans la durée les bâtiments déployés en haute mer (porte-avions, porte-hélicoptères amphibie, frégates), en les approvisionnant en carburants, munitions, pièces de rechanges et vivres.

Ces nouveaux navires seront dérivés du design du navire Logistic Support Ship (LSS) « Vulcano » destiné à la marine italienne, dans le cadre d’une coopération gérée par l’OCCAR, agissant pour le compte de la France et de l’Italie. Le contrat a été notifié aux Chantiers de l’Atlantique et à Naval Group.

L’OCCAR conduit plusieurs programmes pour le compte de la France et de l’Italie, soit au titre de coopérations bilatérales (frégates multi-missions et système de défense antiaérienne), soit au titre de coopérations associant d’autres pays (drone à moyenne altitude longue endurance MALE-RPAS et programme de radio-logicielle ESSOR).

Cette commande fait suite à la signature le 23 octobre 2018, par le Délégué général pour l’armement Joël Barre et son homologue italien secrétaire à la défense le Général Nicolò Falsaperna, de l’accord franco-italien Logistic Support Ship, en présence de Florence Parly ministre des Armées et Elisabetta Trenta ministre de la défense italienne.

http://www.defense.gouv.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: