En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La SACD félicite Roch-Olivier Maistre pour sa nomination à la tête du CSA

Publication: 4 février

Partagez sur
 
À l’occasion de la fin du mandat d’Olivier Schrameck à la présidence du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, la SACD le remercie pour son engagement en faveur de la création et pour l’action qu’il a conduite...
 

Le rôle important qu’il a joué en Europe pour aboutir à la nouvelle directive sur les services de médias audiovisuels et au renforcement des obligations des acteurs du numérique en faveur de la diversité culturelle doit être particulièrement souligné. De la même manière, les auteurs lui sont reconnaissants de sa volonté permanente de faire respecter le droit des auteurs par les opérateurs audiovisuels et de replacer les créateurs au cœur des négociations professionnelles.

Le renouvellement du collège du CSA se concrétise aussi par le départ de Sylvie Pierre-Brossolette et de Mémona Hintermann-Afféjee que la SACD souhaite saluer pour la qualité de leur engagement. À la tête de leurs groupes de travail, elles ont toujours fait preuve d’une conviction forte et d’une détermination sans faille pour faire progresser deux priorités qui devront être poursuivis : renforcer l’exigence, la qualité et l’ambition du service public ; défendre l’égalité entre les femmes et les hommes et rendre visibles la diversité à la télévision et dans ses métiers.

La nomination de Roch-Olivier Maistre pour prendre la présidence du CSA est positive et encourageante. Toute sa carrière témoigne de son engagement pour la culture et la création, d’une réelle capacité à appréhender les évolutions des secteurs culturels et créatifs et d’une volonté d’avancer en favorisant la recherche du compromis sans perdre de vue l’ambition.

Dans un paysage audiovisuel en mutation, ces qualités seront indispensables pour répondre aux enjeux qui se posent à la régulation et à la création.

Dans ce contexte, les auteurs membres de la SACD, scénaristes comme réalisateurs, espèrent que 3 priorités pourront s’inscrire rapidement à l’agenda du CSA : approfondir la régulation des acteurs du numérique en faveur de la création ; s’assurer du respect des droits des auteurs par l’ensemble des opérateurs de l’audiovisuel ; accompagner les négociations professionnelles pour garantir une juste place aux auteurs dans ces discussions.

Pour sa part, la SACD sera disponible pour apporter son expertise et ouvrir un dialogue constructif et approfondi avec le nouveau collège.

http://www.sacd.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: