En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Infosys dévoile son étude sur la maturité numérique des entreprises

Publication: 28 janvier

Partagez sur
 
Les entreprises doivent investir dans des initiatives numériques de grande échelle et se concentrer sur un large éventail de technologies pour accélérer leur transformation numérique...
 

Infosys, l’un des leaders mondiaux du conseil, des technologies et des services de nouvelle génération, dévoile les résultats de son étude internationale Infosys Digital Radar 2019, qui s’intéresse à la maturité de la transformation numérique des entreprises en 2018 et leurs perspectives.

À quoi les entreprises peuvent-elles s’attendre en 2019 ?

L’étude d’Infosys classe les entreprises en trois catégories en fonction de leur avancement sur le chemin de la transformation numérique. Les plus avancées sont les visionnaires, suivis des explorateurs, puis des observateurs.

Les catégories sont définies comme suit :

- Les visionnaires comprennent le potentiel du numérique pour transformer de façon globale leur entreprise.

- Les explorateurs s’engagent dans des programmes numériques motivés par le besoin d’améliorer l’expérience client.

- Les observateurs qui voient la transformation numérique à travers le prisme de l’efficacité ;

L’étude Infosys Digital Radar 2019 révèle également que les cadres interrogés sont tout à fait confiants en la capacité de leur entreprise à passer du statut d’observateur à celui d’explorateur. Cependant ils estiment qu’il est beaucoup plus difficile d’atteindre le niveau visionnaire.

Pourquoi les visionnaires sont-ils une catégorie à part ?

Pour mieux comprendre ce qui caractérise la maturité de la transformation numérique des organisations, Infosys a identifié 22 initiatives numériques clés et fait le point sur la situation des entreprises quant à leur mise en œuvre. Les entreprises se sont ensuite vu attribuer un indice de maturité numérique de 0 à 100 en fonction de leurs progrès dans la stratégie et la mise en œuvre de ces 22 initiatives clés.

L’étude révèle que plus les entreprises progressent dans leur transformation numérique, plus elles multiplient les initiatives numériques de grande ampleur. Les visionnaires ont une moyenne de 12 initiatives globales mises en place et des projets pilotes opérationnels sur 7 initiatives complémentaires. Les explorateurs ont en moyenne 6 initiatives numériques de grande ampleur et des projets pilotes aboutis sur 7 autres initiatives. Les observateurs quant à eux n’ont mis en place qu’une ou deux initiatives numériques à l’échelle de leur organisation et sont en phase de test de projets pilotes sur une ou deux autres initiatives en moyenne.

Les 22 initiatives numériques ont également été classées en quatre grandes catégories : les initiatives fondatrices - mises en œuvre pour moderniser les systèmes existants ; les initiatives structurelles - axées sur les éléments fondamentaux de la transformation numérique comme l’automatisation et l’intelligence artificielle ; les initiatives clients - axées sur l’amélioration de l’expérience client ; et les initiatives avancées - axées sur la maîtrise des technologies de pointe, comme la réalité virtuelle et augmentée, les drones et la blockchain.

L’étude Infosys Digital Radar 2019 révèle également que plus les entreprises avancent sur la voie de la transformation numérique, plus elles ont tendance à se concentrer sur des objectifs différents. Les observateurs se concentrent sur l’élargissement des initiatives fondatrices. Les explorateurs se concentrent sur un plus large éventail d’initiatives, comprenant les projets structurels et ceux d’amélioration de l’expérience client. Cependant les exploreurs sont parfois freinés par l’absence de progrès dans les initiatives structurelles déployées à l’échelle globale de leur organisation. Les visionnaires mènent à grande échelle de nombreuses initiatives, toutes catégories confondues : fondatrices, structurelles, clients et avancées. Les visionnaires sont également les seules entreprises qui réalisent des progrès substantiels dans le lancement d’initiatives de premier plan à l’échelle de leur organisation.

Quels freins pour les entreprises en 2019 ?

A la question « quels seront les principaux obstacles à votre transformation numérique en 2019 », la contrainte principale identifiée par 41% des répondants résidera dans les " systèmes existants ". 22% des interrogés ont répondu " l’incapacité d’expérimenter rapidement " et 30 % " un budget insuffisant ". Le manque de ressources en conduite du changement et autres compétences spécifiques nécessaires sont également considérés comme des obstacles majeurs en 2019. Plus les entreprises avancent dans leur transformation numérique, plus la nécessité de digitaliser leur cœur de métier et d’accompagner le changement à grande échelle prend l’importance.

Comparaison des différents secteurs d’activité

L’étude révèle également d’importantes différences dans la maturité numérique en fonction des secteurs d’activité. Les niveaux de maturité les plus élevés ont été observés dans les secteurs de la technologie, de l’industrie, des télécommunications et des services financiers. Alors que les industries telles que les biens de consommation, la logistique et les soins de santé se classent bas sur l’échelle de la maturité numérique. Le commerce de détail se situe au milieu du classement, même si de nombreux distributeurs traditionnels n’ont pas sauté le pas du numérique. Une autre conclusion de l’étude qui peut être étonnante à l’heure où les véhicules autonomes et connectés font les unes des média : le secteur de l’automobile accuse un retard par rapport aux autres en termes de maturité numérique. Il reste en effet beaucoup de travail pour moderniser les systèmes existants dans le secteur automobile.

Quelles perspectives pour surfer sur la vague du numérique ?

Pour devenir plus visionnaires, les entreprises, plutôt que de se concentrer à court terme sur la réduction des coûts, doivent élaborer et implémenter une stratégie globale basée sur l’automatisation et l’intelligence artificielle pour améliorer le quotidien et augmenter la performance de leurs talents. Les entreprises doivent mettre en place de façon formelle une stratégie de transformation numérique et partager ce plan avec leurs employés, leurs clients et leurs partenaires.

Les entreprises doivent être capable de réaliser simultanément trois actions : premièrement, établir les bases technologiques de la transformation numérique ; deuxièmement, développer leurs capacités techniques et former leurs talents ; et troisièmement, innover de façon agile. Les entreprises peuvent y parvenir à la fois en amplifiant leurs capacités existantes et en se concentrant sur les projets à forte valeur ajoutée qui ont le plus d’impact potentiel. Leur écosystème a un rôle fort à jouer dans leur transformation digitale en leur fournissant des compétences et à des ressources complémentaires. L’étude a révélé que les entreprises sont en partenariat dans deux tiers de leurs initiatives numériques.

Jeff Kavanaugh, rédacteur en chef au sein de l’Infosys Knowledge Institute, commente : " Comprendre les pratiques distinctes des entreprises visionnaires est précieux pour les entreprises qui cherchent à franchir la prochaine étape de leur transformation numérique. L’étude Infosys Digital Radar 2019 est également très pertinente pour les chefs d’entreprise, -comme ceux qui participent au Forum économique mondial de Davos cette semaine-, qui cherchent à accélérer l’économie mondiale et à passer d’un objectif d’efficacité à un objectif d’amélioration de l’expérience, afin que chacun puisse contribuer - et bénéficier - des nombreuses opportunités qu’offre le numérique en 2019 et au-delà ".

Phil Fersht, Président directeur général et analyste en chef au sein d’Horses for Sources, déclare : « 2019 sera l’année du " comment ". Le " pourquoi " (expérience client, impact sur les revenus, alignement interne) et le " quoi " (technologies émergentes) de la transformation sont maintenant clairs pour les dirigeants d’entreprise, après le débat intense des deux dernières années. Les conclusions de l’étude Infosys Digital Radar 2019 soulignent le besoin essentiel pour les entreprises d’aborder le " comment " et de se concentrer sur l’exécution de leur transformation numérique. L’exécution exige l’intégration dans tous les sens du terme - technologie, talent, changement organisationnel et leadership pour atteindre une transformation globale avec des bénéfices exponentiels. »

http://www.infosys.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: