En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EOS nomme Eduardo Alonso Directeur pour la France

Publication: 23 janvier

Partagez sur
 
Eduardo Alonso poursuivra le développement des solutions de fabrication additives auprès des entreprises françaises...
 

EOS, numéro un mondial des technologies d’impression 3D industrielle sur métaux et polymères, nomme Eduardo Alonso à la tête de ses activités françaises, en remplacement d’André Surel, promu Industry Account Manager. Fort de 15 années d’expérience internationale dans l’industrie et l’informatique, Eduardo Alonso va poursuivre le développement des solutions d’impression 3D industrielle en France.

Eduardo sera en charge de la gestion du bureau français et de la supervision des clients et prospects afin de développer la part de marché de la marque sur le territoire mais également préparer le passage de la fabrication additive vers la fabrication de série.

Avant de rejoindre EOS, Eduardo Alonso était Business Line Manager chez Sandvik où il a géré la distribution des pièces détachées et le service après-vente dans plus de 42 pays pour la division mines et construction. Précédemment, il était Directeur des opérations pour Liebherr en Zambie.

Eduardo a commencé sa carrière au sein de CMG Logica avant de gérer des projets chez Nexus 5, une entreprise de services informatiques espagnole.

Ses différents postes lui ont permis de développer son expérience du service et de l’après-vente ainsi qu’une exigence sans faille de la satisfaction des besoins clients dans un contexte international.

« Je suis très heureux de rejoindre un leader des technologies de pointe comme EOS. Je suis impatient de continuer le travail entamé par l’équipe française et de poursuivre l’implantation d’EOS sur de nouveaux sites et dans de nouveaux secteurs industriels », déclare Eduardo Alonso.

« L’arrivée d’Eduardo va nous permettre de servir au mieux nos clients et d’assurer la transition de l’impression 3D industrielle vers la fabrication en série sur le marché français. Son expérience et son sens de la satisfaction client qui en découle seront des atouts de premier plan pour mener à bien cette transformation » ajoute Davide Iacovelli, Director Export South, EOS.

Eduardo Alonso, 42 ans, est diplômé de l’École de Management de Strasbourg, et de l’INSA Lyon.

http://www.eos.info/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: