En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les succès des PME ETI de Normandie AeroEspace

Publication: 17 janvier

Partagez sur
 
SERODEM innove dans l’unité de taillage et investit pour accroître sa capacité d’usinage...
 

L’entreprise normande d’usinage de précision SERODEM a breveté un système d’unité de taillage innovant et a investi plus d’un million d’euros dans l’acquisition de nouvelles machines et l’agrandissement de ses locaux en vue d’augmenter sa capacité d’usinage.

Depuis 45 ans, SERODEM développe des solutions dans le domaine de l’usinage de très grande précision (parfois inférieure au millième de millimètre). En juin 2016, elle est reprise par Franck Dumaine et Philippe Prézelin suite au départ à la retraite de son dirigeant.

Aujourd’hui, cette entreprise de 55 salariés est implantée sur 2 sites, à Saint-Pierre d’Entremont (Orne) et à Saint-Martin des Entrées (Calvados). Avec à son actif 70 clients de secteurs divers (automobile, aéronautique, nucléaire, médical, agroalimentaire, agricole, pétrolier…), SERODEM affiche un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros fin 2018, l’objectif dans les prochaines années étant d’augmenter la part de son activité dans l’aéronautique, le spatial et la défense.

L’activité de SERODEM s’organise autour de 4 domaines principaux :

- Usinage de pièces unitaires (prototypage, petites séries, équipement de machines...) au sein de ses ateliers climatisés, dans des matériaux parfois difficiles à usiner et avec des géométries bien souvent complexes (IT pouvant aller jusqu’au micron), qui représente 70% de son activité, les clients émanant essentiellement de l’automobile et progressivement de l’aérospatial et de la défense dont la part dans le CA progresse, passant de 5% du CA en 2016 à 15% en 2018, l’objectif étant d’atteindre les 20% en 2019, avec l’appui de Normandie AeroEspace. Parmi les clients : Boeing, SOURIAU, Safran, ISSARTEL, ARMC au Royaume-Uni, Thermocoax ;

- Outillage de presse (outils progressifs, de cambrage, de découpage fin) qui représente 25% de l’activité ;

- Bureau d’études pour la conception d’outillages de presse, de machines spéciales, de moyens de contrôles, de sous-ensembles de haute précision...

- Unité de taillage : SERODEM a développé un système mécanique innovant qui se monte sur les tours à commandes numériques de ses clients pour réaliser par enlèvement de matière (usinage) des cannelures internes et externes de pièces de révolution.

Ce système breveté est de plus en plus reconnu et demandé par les clients de l’aéronautique, parmi lesquels Boeing, SOURIAU (connecteurs), auxquels il permet de réaliser des gains de productivité pour leur fabrication.

Conçue avec une haute technicité, l’unité de taillage SERODEM développe des fonctionnalités innovantes, avec des performances supérieures au matériel actuellement sur le marché. L’entreprise travaille en partenariat avec le carburier HORN, lequel fournit la plaquette d’usinage en complément de l’unité de taillage et apporte son savoir-faire dans le domaine de l’usinage (accompagnement pour mise en production chez les clients).

Plus d’un million d’euros d’investissements pour augmenter sa capacité d’usinage

En 2018, SERODEM a fait l’acquisition de plusieurs machines pour un montant global de 750 000 euros :

- Un tour à commandes numériques multifonctions (tournage et fraisage)

- Une machine de contrôle tridimensionnelle avec option scanning et un appareil de mesure numérique permettant de contrôler ses pièces au dixième de micron.

- Un robot de chargement (40 palettes) couplé à un centre d’usinage 5 axes. Dans un secteur qui peine à recruter sur des métiers en tension, ces nouvelles machines offrent une alternative mais nécessitent d’autres compétences humaines, en particulier pour la programmation.

Agrandissement du site de Saint-Martin des Entrées (Calvados)

A Saint-Martin des Entrées, site dédié aux super finitions (atelier équipé de rectifieuses planes, cylindriques et coordonnées), SERODEM a racheté une partie des bâtiments de son ancien bailleur, ce qui permet à ce site de passer de 650 m2 à 2800 m2. Un investissement qui représente environ 350 000 euros.

L’objectif est d’augmenter sa capacité en usinage dans ces nouveaux locaux et de délester le site de Saint-Pierre d’Entremont pour lui permettre de monter en puissance sur les autres activités (d’autres investissements de moyens seront donc à venir).

Enfin, sur le plan RH, SERODEM s’investit dans la formation et le recrutement de jeunes, la moyenne d’âge de ses salariés se situant aujourd’hui autour de 42 ans (48 ans en juin 2016). Trois apprentis sont actuellement en poste (usinage et bureau d’études) et des liens sont noués avec les écoles à proximité pour accueillir régulièrement des stagiaires.

Les profils recherchés sont des techniciens en usinage (CAP, BEP, Bac +2) avec 4 à 5 ans d’expérience.

A noter qu’une salariée de SERODEM vient d’être nommée meilleure apprentie 2018 de l’Orne en tant que technicienne d’usinage. C’est actuellement la seule femme dans ce « métier d’homme ».

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: