En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Après-vente aéronautique

Par Antonio Mascolo, Directeur Solutions & Expert A&D chez Syncron

Publication: 29 novembre

Partagez sur
 
Faire de l’amélioration de la disponibilité des matériels une priorité...
 

Il ne se passe pas un seul jour sans qu’un appareil ne soit ausculté. Dans le secteur de l’aéronautique et de la défense, les activités de maintenance ont une dimension stratégique et déterminante, aussi bien du point de vue de la capacité opérationnelle des équipements que de celui des budgets qu’elles représentent. Qu’il s’agisse du domaine de la défense ou celui de l’aviation civile, les industriels doivent répondre à des conditions et des attentes beaucoup plus élevées de la part de leurs clients, et l’adoption croissante des contrats basés sur la performance font évoluer les pratiques.

La disponibilité opérationnelle des équipements et des matériels est de fait un critère fondamental dans ce secteur ; il s’agit là de limiter les incidents AOG (Aircraft-on-Ground), qui sont synonymes de pertes financières importantes. Avec la croissance de l’industrie aéronautique attendue pour les prochaines années, la pression sur les opérations de maintenance et la gestion des pièces de rechange ne va cesser de s’accroître.

Dans ce contexte fortement pressurisé, voici quelques leviers permettant aux acteurs du secteur de mieux gérer leurs pièces de rechange, d’assurer une disponibilité maximale des appareils, et d’être plus performants :

- Gérer efficacement les pièces durables : Les pièces dites « durables » (rotables, en anglais) pouvant être réparées et remises en service sur un aéronef sont un enjeu clé dans l’industrie aéronautique. Bien que ces pièces ne constituent qu’une partie du stock total de pièces, elles sont souvent onéreuses et représentent une part significative de la valeur du stock. En adoptant des solutions dédiées à la gestion des pièces durables, les fabricants peuvent éliminer le risque de surstocks, réduire l’effort manuel, maximiser les délais de réparations et de livraison, et optimiser leurs réserves de pièces permettant d’économiser du temps, et de l’argent.

- Maximiser la disponibilité des équipements : la logistique basée sur la performance (PBL) devient la norme ; aussi, les actions de maintenance préventive et prédictive prennent un rôle primordial. Pour les industriels du secteur aéronautique et de la défense, cela signifie de pouvoir garantir la disponibilité des équipements en tout temps, pour maximiser les revenus. Aujourd’hui, des solutions sont disponibles pour exploiter les équipements et pièces munis de capteurs connectés, et remplacer de manière proactive les pièces avant même qu’elles ne tombent en panne. Celles-ci intègrent la maintenance prédictive des systèmes existants, pour aider les entreprises à mieux comprendre le comportement de leurs équipements, peu importe où ils se trouvent, et à remplacer les pièces avant qu’elles ne cèdent, afin d’éviter tout temps d’arrêt coûteux.

- Anticiper la demande : prévoir la demande peut s’avérer difficile, d’autant plus si les délais de livraison sont longs et si les pièces ne peuvent provenir que de fournisseurs certifiés. Les fabricants peuvent mieux anticiper la demande, grâce à l’utilisation d’algorithmes de pointe, de simulations, et d’analyses avancées, leur permettant de stocker les bonnes pièces de rechange, au bon endroit, afin d’assurer une disponibilité maximale. Ils peuvent ainsi savoir quand et où les pièces doivent être commandées et stockées, éliminant les surstocks et les coûts liés.

- Réinventer le pricing : à mesure que l’industrie évolue vers un modèle de logistique basée sur la performance (PBL), le fait d’optimiser la tarification des pièces de rechange représente un facteur clé de croissance des revenus et des bénéfices. De nombreuses entreprises utilisent encore aujourd’hui des processus manuels et des feuilles de calculs pour définir le prix de leurs pièces. Avec des solutions intelligentes dédiée, les acteurs de l’industrie aéronautique peuvent réinventer la manière dont ils définissent leurs prix, en mettant en œuvre une approche basée sur la valeur, et en permettant à leurs équipes en charge du pricing de mieux analyser et répondre aux conditions changeantes du marché.

La disponibilité opérationnelle des équipements et des matériels est un critère fondamental dans l’industrie, et la responsabilité incombe aux fabricants de s’organiser pour réduire au minimum les immobilisations. Avec la croissance du secteur aéronautique et de la défense attendue pour les prochaines années, la pression sur les opérations de maintenance et la gestion des pièces détachées ne va cesser de s’accroître.

Plus que jamais, les fabricants d’équipement d’origine et les fournisseurs indépendants de composants et services aéronautiques devront s’appuyer sur les outils et les innovations technologiques pour garantir la disponibilité des pièces et des appareils, et assurer un service sans faille.

http://www.syncron.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: