En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

E.ON contribue à une augmentation de capital de la société énergétique brésilienne MPX

Publication: Juillet 2013

Partagez sur
 
La société énergétique brésilienne MPX va recevoir un apport de capital de 800 millions de réaux pour continuer à alimenter sa croissance et exécuter son portefeuille de développement
 

E.ON va contribuer à cette augmentation de capital privée en engageant 0,4 milliard de réaux

Les actionnaires de la société énergétique brésilienne MPX ont convenu d’une augmentation de capital privée de 800 millions de réaux (0,3 milliard [1] d’euros) au prix de 6,45 réaux (2,21 [1] euros) l’action.

E.ON contribue à cette augmentation de capital par un engagement ferme d’environ 0,4 milliard de réaux (0,1 milliard d’euros [1] ).

« E.ON se réjouit de cette augmentation de capital, qui va apporter à la société la solidité financière nécessaire pour se rendre compte de son formidable potentiel de croissance », a déclaré le PDG d’E.ON, Johannes Teyssen. « Les actifs conventionnels et renouvelables de son portefeuille de développement vont permettre d’améliorer la sécurité d’approvisionnement au Brésil et de créer une valeur significative pour la société ainsi que pour E.ON. Les fondamentaux de ces projets restent très prometteurs ».

Eike Batista s’est désisté de sa fonction de membre et président du Conseil d’administration de MPX. Jørgen Kildahl, membre du Directoire d’E.ON SE, en a été nommé président à titre provisoire.

« E.ON est reconnaissant de l’importante contribution qu’a apportée Eike au développement de MPX pour en faire l’une des premières sociétés énergétiques du Brésil depuis sa création en 2001. S’appuyant sur ces acquis, E.ON contribue aujourd’hui au développement continu de MPX, société fondamentalement solide, et à la mise en œuvre fructueuse de l’ensemble de ses projets ambitieux et prometteurs » a déclaré Jørgen Kildahl.

MPX sera renommée et son siège social transféré aux bureaux de la joint venture E.ON-MPX actuelle.

L’augmentation de capital privée convenue, qui sera réalisée dans les 40 prochains jours environ, est soutenue par l’engagement ferme de 0,4 milliard de réaux (0,1 milliard d’euros [1]) d’E.ON, et par BTG Pactual qui s’est engagée à couvrir le reste. La banque brésilienne de développement BNDES, également actionnaire important, étudie actuellement la possibilité de participer ou non à l’augmentation de capital.

Cette augmentation de capital privée vient remplacer l’offre publique initialement envisagée après que les conditions de marché ont considérablement empiré au cours des dernières semaines. Le montant mobilisé avec cette augmentation de capital donnera à la société suffisamment de liquidités pour mener à bien sa stratégie.

MPX, qui compte 1,7 gigawatt (GW) de capacité en exploitation ainsi que 1,1 GW supplémentaire qui sera mis en service d’ici la fin 2013, utilisera ces nouvelles liquidités pour poursuivre la mise en œuvre de son portefeuille de 10 GW de projets d’énergie renouvelable et conventionnelle. La société se prépare également à élargir son portefeuille de projets et à participer aux ventes publiques pour acquérir davantage de capacité installée.

Johannes Teyssen a déclaré : « Selon les accords passés avec les autres actionnaires, MPX est maintenant en mesure d’accélérer de manière significative la mise en œuvre de son ambitieux plan de croissance et de pleinement s’y consacrer. En tant qu’un des actionnaires de contrôle et d’après notre expérience, nos compétences et nos capacités, nous allons soutenir la société pour qu’elle devienne l’un des principaux acteurs du marché brésilien de l’énergie et profiter de la croissance de la société pour réaliser les objectifs que nous avons fixés pour nos activités hors d’Europe ».

Notes

[1] Taux de change approximatif : 2,92 réaux = 1 euro.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique