En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les PME de Normandie AeroEspace : Célébrations aéronautiques

Publication: 21 novembre

Partagez sur
 
Tandis que Normandie AeroEspace fête cette année ses 20 ans, plusieurs membres célèbrent également leur anniversaire : 10, 20, 25, 30 ans...
 

L’occasion de revenir sur les principaux faits marquants qui ont jalonné leur croissance et en font des représentants emblématiques du savoir-faire et de l’innovation de la filière aéronautique normande !

En 20 ans d’existence, la filière aéronautique et spatiale normande NAE s’est imposée comme un acteur incontournable du tissu économique régional, passant de 9 membres lors de sa création en 1998 à 150 membres aujourd’hui. Un exemple d’efficacité au service de ses membres qui témoignent ici de cette dynamique du réseau.

Le centre de ressources technologiques (CRT) Analyses & Surface, situé au Val de Reuil (27) fête cette année ses 25 ans. Depuis sa création en 1993 par Eric Beucher, Analyses et Surface est devenu un laboratoire de renom dans l’expertise physico-chimique des matériaux. Il s’est développé tant au niveau structurel avec aujourd’hui 18 personnes et un nouveau laboratoire qu’en termes de nouveaux moyens et nouvelles compétences. Positionné sur le multi-matériaux, Analyses & Surface a développé de nouvelles compétences au cours de ces dernières années notamment dans l’expertise des polymères complétant son expertise native sur les matériaux métalliques. Aujourd’hui, Analyses & Surface se présente comme un des leaders français dans l’analyse de défaillance de sous-systèmes et systèmes complets ou dans l’analyse de corps étrangers. Récemment, le CRT a cherché à développer une nouvelle compétence dans la fabrication additive. Analyses & Surface est aujourd’hui en mesure de caractériser les matériaux en amont du process, c’est-à-dire les poudres et les alliages, leur morphologie, leur répartition, leur granulométrie, etc… une compétence qui prend forme dans le cadre du projet Amalfa (amélioration des alliages en fabrication additive) soutenu par NAE dans le cadre des Pépites RTI 2017.

L’entreprise EFINOR, dont le siège est à Beaumont-Hague (50), célèbre quant à elle ses 30 ans. Ce groupe industriel centré sur le travail du métal, est organisé autour de compétences complémentaires et interconnectées : l’ingénierie, la fabrication et la maintenance, pour une prestation globale, sur-mesure, adaptée aux besoins des secteurs des énergies, du naval, de l’aéronautique, de l’oil & gas, de la recherche… Depuis 1988, date à laquelle son fondateur Fabrice LEPOTIER lance son activité en tant que chaudronnier, la croissance de l’entreprise est jalonnée de croissances internes et externes. En 2000, est créée la société holding qui servira de véhicule de développement financier et économique. A ce stade, Efinor compte déjà 450 salariés. En 2016, le groupe entame son développement à l’étranger avec la création de la filiale EFINOR Limited à Bristol. La dernière croissance date de l’été 2018. Le groupe a ainsi créé une nouvelle société, EFINOR Sea Cleaner, via la reprise d’actifs corporels et incorporels d’Ecocéane dans le cadre d’une procédure de liquidation judiciaire. Cette reprise formalise deux activités : la construction de bateaux de dépollution ainsi que la réparation navale. Aujourd’hui, le groupe EFINOR représente près de 800 salariés avec un chiffre d’affaires 2018 estimé à 70 millions d’euros. Adhérent de Normandie AeroEspace, EFINOR y trouve un soutien permanent sur différents aspects importants qu’il s’agisse de l’accompagnement en recrutement, du développement Business avec l’organisation de rencontres BtoB et la mise réseau ou encore de l’innovation via les projets collaboratifs et la veille technologique.

Pour l’entreprise Ingéliance, située au Havre (76), 20 ans se sont écoulés depuis la création de l’entreprise d’origine AXS Analyses de structure spécialisée dans la simulation numérique. C’est son rapprochement en 2008 avec l’entreprise girondine ALTEP qui donnera naissance au groupe Ingéliance. Ayant élargi ses métiers à l’ingénierie et à l’étude et la réalisation, le groupe compte aujourd’hui un effectif de plus de 600 personnes et réalise un chiffre d’affaires de près de 37 millions d’euros. Naval Group et Safran figurent aux premiers rangs de ses clients, suivis de grands donneurs d’ordre des secteurs de l’aéronautique, de la défense, de l’énergie et du transport. 2018 est une année forte en actualités avec une croissance organique forte, la création d’une Joint Venture en Australie avec un partenaire local pour accompagner son client historique Naval group sur le marché des sous-marins. A suivi la création de sa filiale Ingéliance Madagascar pour répondre aux demandes de certains clients d’une offre incluant une part de Low Cost. Autre fait marquant de l’année 2018, la signature d’un partenariat avec le CCRT (Centre de Calcul Recherche et Technologie du CEA) qui offre à Ingéliance l’accès à une puissance de calcul de niveau mondial. C’est la première fois qu’une société d’ingénierie conclut un partenariat avec le CCRT. Cela s’est fait dans le cadre de ses marchés avec ArianeGroup pour la simulation aérothermodynamique des fusées. François Ribour, vice-Président d’Ingeliance, souligne le rôle de facilitateur qu’a tenu Normandie AeroEspace pour la mise en relation avec Safran, puis ArianeGroup, et l’importance des actions collectives pour se structurer face à la concurrence internationale. Ce qui a mené notamment à la création en 2015 du groupement Nadtek dont Ingéliance fait partie aux côtés de 5 autres PME normandes.

Enfin, l’entreprise STARNAV, située à Moult Chicheboville (14), fêtait récemment ses 10 ans et la première année d’existence de son entreprise spin off ACCESS MAN, au service de l’autonomie et de l’accès au numérique pour tous. Depuis sa création en 2007, la PME STARNAV n’a eu de cesse d’élargir le champ d’application des techniques de visée stellaire spatiale à d’autres domaines tels que la visée astrale pour l’aéronautique et les applications terrestres et navales et plus récemment l’amélioration de la sécurité de nos soldats grâce à RAPACE, le premier système au monde de réglage optique des armes sans laser et sans tir préalable. Aujourd’hui, Starnav utilise son savoir-faire dans l’interaction homme machine afin d’améliorer l’autonomie de personnes en situation de handicap. Ce nouveau champ d’application a donné naissance en 2017 à une nouvelle entreprise : Access-Man. L’ambition est double : améliorer l’accessibilité du monde numérique en proposant des solutions concrètes permettant d’interagir avec les périphériques, quel que soit le niveau de handicap de l’utilisateur, et faire en sorte que cette accessibilité numérique soit prise en compte par tous les organismes. Un projet soutenu par Normandie AeroEspace qui participe à l’identification des nouveaux usages des données issues du spatial pour accélérer le développement d’applications en synergie avec les besoins « utilisateurs » grâce aux technologies numériques.

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: