En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

LE COADOU s’affirme sur le marché aéronautique et investit massivement

Publication: 8 novembre

Partagez sur
 
Située à Gaillon (27), l’entreprise Le Coadou a investi pour environ 1,5 millions d’euros dans l’agrandissement de ses locaux et de son parc machines. Une stratégie adoptée en réponse à la montée en cadence de ses commandes ces dernières années...
 

LE COADOU est une entreprise familiale créée en 1956 par Le Coadou Père, reprise en 1987 par son fils, l’actuel dirigeant Louis Le Coadou.

Comptant un effectif de 60 personnes, l’entreprise est spécialisée dans l’usinage petites et moyennes séries et prototypes 3, 4 et 5 axes, auxquels viennent s’ajouter des activités complémentaires de montage, assemblage et mise au point d’outillages et de sous-ensemble, de mécano soudure, chaudronnerie, tôlerie classique et tôlerie fine, et de câblage électrique, pneumatique ou hydraulique.

L’entreprise dispose également d’un bureau d’études mécaniques et est dotée d’un bureau de métrologie équipé de 2 machines de contrôle tri-dimensionnel motorisées.

Certifiée ISO9001 depuis 1999, Le Coadou a également reçu sa certification EN 9100 en 2013.

Le Coadou possède en outre une petite filiale dédiée au marché ferroviaire, située sur le même site. Baptisée SPLM, elle est spécialisée dans la manutention ferroviaire pour le compte de la SNCF, la RATP, Alsthom et TGV.

Son cœur de métier reste cependant l’usinage qui représente 70% de son chiffre d’affaires. Ce dernier s’élève à 5,5 millions d’euros en 2017, dont 40% en aéronautique et spatial, 40% automobile, 8% ferroviaire, les 12% restants dans des secteurs divers (pharmaceutique, médical…).

Des investissements matériels et humains pour accompagner la montée en volume de sa production

En 2018, Le Coadou a investi dans l’agrandissement de ses locaux pour accueillir des nouvelles machines : ainsi son parc comptant 14 machines d’usinage Mazak 3, 4 et 5 axes et à commandes numériques, sera complété d’ici janvier 2019 de 3 nouvelles machines dont une grosse machine d’usinage pour des bâtis mécano-soudés de grosses dimensions et deux machines d’usinage MAZAK multifonction.

Cet investissement représente au total environ 1,5 millions d’euros, dont 600 000 euros pour les machines et un peu plus de 600 000 euros pour les locaux.

L’entreprise s’est ainsi armée pour accompagner la montée en cadence des commandes qui émanent principalement du marché aérospatial, un marché sur lequel l’entreprise a fait une percée dont les commandes s’échelonnent sur plusieurs années. Parmi ses clients on citera : Safran Aircraft Engines, Safran Nacelles, UTC, Apex, Eurocryospace et Hutchinson.

Ces investissements sont accompagnés du recrutement de tourneurs et fraiseurs sur commandes numériques. L’entreprise recherche des profils disposant d’une bonne connaissance de l’usinage Mazak. Actuellement 3 postes sont à pourvoir, en temps de travail 2x8. D’autres postes seront ouverts dans les mois à venir.

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: