En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Retour du Stella Bianca de Pirelli, le pneu qui a révolutionné le secteur

Publication: Novembre 2018

Partagez sur
 
La nouvelle version conçue pour les voitures de collection des années 1920 aux années 1960 marque le retour des pneumatiques à plis croisés...
 

Après plus d’un demi-siècle de fabrication de pneumatiques exclusivement radiaux, Pirelli relance la fabrication des pneumatiques traditionnels à plis croisés pour les passionnés de voitures de collection désireux de retrouver le look et les sensations d’origine sans pour autant faire l’impasse sur les avantages des pneumatiques modernes.

Encouragé par des constructeurs comme Ferrari et son département Classiche renommé, Pirelli a créé un nouveau pneumatique pour la gamme Collezione et l’a dévoilé à Padoue en Italie à l’occasion du salon de la voiture et de la moto d’époque. La marque fait ainsi renaître un nom emblématique : le Stella Bianca. Premier pneumatique moderne de l’histoire du fabricant italien introduit en 1927, c’est aussi la sculpture Pirelli qui a perduré le plus longtemps.

Un retour historique

1927 fut l’année du premier appel téléphonique transatlantique entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, mais aussi de la première diffusion d’une émission sportive à la radio italienne : une course de chevaux à l’hippodrome de San Siro. Ce fut également l’année où, à seulement quelques kilomètres de là, les ingénieurs de Pirelli donnèrent vie à un nouveau pneumatique : le Stella Bianca. Pneumatique de référence de la gamme pendant des décennies, il finit par céder sa place au Pirelli Stelvio au début des années 1950. Avant de tirer sa révérence, le Stella Bianca connut toutefois un dernier moment de gloire lorsqu’Alberto Ascari remporta le Grand Prix d’Italie à Monza au volant d’une Ferrari 500.

Le retour des plis croisés

Le pneumatique Pirelli Stella Bianca fait aujourd’hui son grand retour sur le marché. Identique en apparence au modèle d’antan, il renferme toutefois une technologie plus moderne. Les composés utilisés reflètent le meilleur de la technologie de Pirelli garantissant efficacité, sécurité, y compris sur sol mouillé, et respect de l’environnement. Mais sa structure fait appel au passé : après plus d’un demi-siècle, Pirelli a décidé de fabriquer à nouveau des pneumatiques à plis croisés plutôt que des pneumatiques radiaux. Un choix qui garantit l’originalité dynamique des voitures pour lesquelles ce tout dernier pneumatique Stella Bianca a été recréé. Pour l’usine d’Izmit en Turquie, qui fabrique les pneumatiques de sport automobile et les pneumatiques Collezione de Pirelli, cette décision a représenté un véritable défi. Il a en effet fallu réapprendre les techniques d’autrefois.

Les sculptures du nouveau pneumatique Pirelli Stella Bianca ont été repensées à l’aide des archives de la Fondation(Fondazione ?) Pirelli, qui conserve tous les documents historiques de la société, et reproduites à l’identique par rapport à celles de l’original. L’équipe de développement a minutieusement analysé les archives de la Fondation(Fondazione) afin de recréer à la perfection les inscriptions des flancs et le logo Pirelli de l’époque. Ce pneumatique Pirelli Collezione Stella Bianca est proposé en taille 6.00-16, la plus courante pour les voitures de sport de collection. La bande de roulement, quant à elle, s’inspire de celle de la variante Corsa originale, dont les caractéristiques spécifiques conféraient au pneumatique une adhérence et une résistance aux contraintes optimales et en faisaient aussi un produit parfait pour la compétition.

En 1927, l’Europe se remettait de la Première Guerre mondiale et la recherche technique entrait dans une nouvelle ère notamment grâce à la reprise économique observée tout au long des « années folles ». À cette époque, les voitures étaient peu nombreuses sur les routes européennes. Il s’agissait essentiellement de voitures de luxe ou de sport, des modèles parmi les plus collectionnés à l’heure actuelle. Mais les Alfa Romeo 20-30, Diatto Tipo 30, Itala 61, Lancia Lambda, OM Superba, Fiat 525SS et autres joyaux de l’industrie automobile italienne exigeaient des pneumatiques capables d’endurer la haute performance des véhicules, d’où la naissance du pneumatique Pirelli Stella Bianca. Bien qu’ayant été créé à l’origine pour les voitures des années 1920, le produit était suffisamment en avance sur son temps pour continuer à équiper des voitures telles que la Ferrari 166 ou la Jaguar XK120 dans les années 1950.

Également utilisés aux plus hauts niveaux du sport automobile, ces mêmes pneumatiques Stella Bianca ont permis de recueillir de précieuses informations pour améliorer les pneumatiques des véhicules. Doté de la sculpture ayant eu la plus grande longévité de l’histoire du fabricant, ce premier pneumatique Pirelli de l’ère moderne avait ainsi trouvé sa place sur les voitures de tourisme, sur les voitures de sport et même sur les fourgonnettes. Il est aujourd’hui de retour pour équiper les voitures de collection les plus prisées au monde.

http://www.pirelli.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: