En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Présentation d’OSE Immunotherapeutics sur les anticorps sélectifs de SIRPa

Publication: 31 octobre

Partagez sur
 
OSE Immunotherapeutics SA, a participé au World Immunotherapy Congress qui se tient à Bâle du 29 au 31 octobre 2018...
 

Au cours de la session « Immunotherapy - Immune Checkpoint Inhibitors », Bernard Vanhove, Directeur général délégué et Directeur de la R&D et des Collaborations scientifiques internationales, a donné une présentation orale sur : « Selective SIRPa antibodies : next-generation checkpoint inhibitors of myeloid cells ».

Cette présentation portait sur les principaux résultats obtenus avec l’antagoniste de SIRPa OSE-172, checkpoint inhibiteur myéloïde first-in-class qui cible spécifiquement le récepteur SIRPa, exprimé sur les cellules myéloïdes pro-tumorales et suppressives.

Les résultats des études précliniques et ex-vivo chez l’humain ont principalement montré que l’antagoniste de SIRPa OSE-172 :

- Induit d’importants changements dans le microenvironnement de tumeurs solides en provoquant notamment une forte infiltration par des macrophages inflammatoires M1, des lymphocytes T activés et une augmentation des signatures immunitaires des cellules dendritiques et des cellules T avec un signe d’épuisement immunitaire réduit ;

- Restaure la capacité de chimio-attraction des macrophages, entraînant la migration des cellules T de la périphérie vers le nid tumoral et transformant ainsi les tumeurs « tièdes » en tumeurs « chaudes » ;

- Augmente la présentation spécifique d’antigènes tumoraux par les cellules dendritiques aux lymphocytes T, à l’origine des réponses mémoires immunes antitumorales observées à long terme ;

- Prévient le développement de métastases dans des modèles de cancers agressifs ;

- Antagoniste sélectif de SIRPa et ne se liant pas à SIRPa, OSE-172 préserve les fonctions des cellules T chez l’homme ;

- Réduit la croissance tumorale et augmente la survie de façon significative dans des modèles pré-cliniques de cancers, utilisé en monothérapie et en combinaison avec des checkpoints inhibiteurs immunitaires.

OSE-172 (BI765063) est développé dans le cadre d’un accord mondial de collaboration et de licence avec Boehringer Ingelheim. Le passage en phase clinique du produit est prévu au premier trimestre 2019, avec un potentiel de développement dans des tumeurs solides.

http://ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: