En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le projet MARINEFF : Des infrastructures marines respectueuses des écosystèmes

Publication: 29 octobre

Partagez sur
 
La préservation des ressources halieutiques et de la biodiversité marine impose de repenser la conception des infrastructures marines - digues, jetées, quais, épis, mouillages...
 

Le projet MARINEFF, soutenu par l’Union européenne, via les fonds FEDER, a pour objectif de développer des infrastructures innovantes qui permettront de protéger et d’améliorer les écosystèmes côtiers des deux côtés de la Manche. Ce programme bénéficiera de l’expérience et des recherches menées par l’ESITC Caen dans le domaine des matériaux et des techniques de construction adaptés aux exigences environnementales, mais aussi aux enjeux des acteurs économiques du domaine maritime.

L’équilibre des écosystèmes marins et côtiers se trouve grandement fragilisé par le réchauffement climatique et l’activité humaine. Leur préservation constitue dorénavant une priorité pour les acteurs économiques et politiques. Sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG V A France (Manche) Angleterre, le projet MARINEFF a pour objectif de concevoir des infrastructures maritimes biomimétiques innovantes, propices au développement de la biodiversité. L’ESITC Caen a réuni pour cela des partenaires industriels et académiques français et anglais disposant d’une expertise reconnue dans les secteurs de la construction, de la biologie et l’écologie marine. Cette approche pluridisciplinaire doit permettre de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes côtiers et leur biodiversité de façon à orienter la recherche et le développement de modèles et de technologies adaptés tant aux constructions neuves qu’à la réhabilitation des infrastructures maritimes existantes.

Assurer la conception et le transfert de technologies pérennes

Les infrastructures imaginées dans le cadre du projet MARINEFF seront testées sur six sites expérimentaux en France et en Grande-Bretagne. Les installations feront l’objet d’un suivi régulier destiné à mesurer précisément l’apport des améliorations, selon les descripteurs et les dispositifs de la directive cadre stratégique sur le milieu marin : mesure de la biomasse, de la biodiversité, de l’abondance des ressources halieutiques et de l’eutrophisation, suivi des espèces invasives et analyse des réseaux trophiques. Afin de favoriser une adoption rapide et large de ces infrastructures maritimes biomimétiques, les acteurs du projet ont décidé de travailler à partir de matériaux et de techniques de construction connues, ce qui permettra de concevoir des solutions offrant un surcoût négligeable par rapport aux technologies existantes. Les technologies développées dans le cadre du projet MARINEFF seront mises à la disposition des entreprises et des collectivités impliquées dans l’aménagement du littoral.

L’ESITC Caen au cœur d’un projet collaboratif européen

L’ESITC Caen assurera la coordination et la gestion du projet, le laboratoire de l’école intervenant notamment dans le développement de matériaux béton écoconçus et adaptés au milieu marin. Les infrastructures maritimes constituent une des thématiques clés du laboratoire de l’ESITC Caen. Une thématique également intégrée à la formation d’ingénieur de l’école et dans le Mastère Spécialisé « Expert en ouvrages maritimes et portuaires ».

L’ESITC Caen apporte par ailleurs son expérience des programmes de recherche collaboratifs. L’école a ainsi piloté, de 2011 à 2015, le projet Interreg IVA FMA RECIF, son expertise en matière de matériaux immergés ayant largement participé à la fabrication d’un récif artificiel immergé dans la rade de Cherbourg.

Le projet MARINEFF bénéficie d’un budget de 4,6 M€ euros sur 4 ans, cofinancé par le FEDER (Fonds européens de développement régional). Il rassemble des partenaires français et britanniques, réunis autour de l’ESITC Caen, chef de file du projet : Université de Caen Normandie, Muséum National d’Histoire Naturelle, Ports Normands Associés, Travaux Publics du Cotentin, VINCI Construction Maritime et Fluvial et côté britannique, University of Southampton, Bournemouth University et University of Exeter.

http://marineff-project.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: