En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

DHL, la GIZ et Wingcopter testent la livraison de médicaments par drone

Publication: Octobre 2018

Partagez sur
 
DHL, la GIZ (l’agence de coopération internationale allemande pour le développement) et le fabricant de drones Wingcopter ont mené à bien leur projet pilote...
 

Révolutionner la livraison de médicaments dans des régions éloignées grâce aux drones ? Le projet pilote « Deliver Future » prouve que la réalité a rattrapé la science-fiction. Trois experts dans leurs domaines respectifs rendent cette innovation possible : DHL, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), et le fabricant allemand de drones Wingcopter. Pendant six mois, ils ont testé avec succès la livraison de médicaments par drone sur une île du lac Victoria. Au cours des essais, le drone autonome DHL Parcelcopter 4.0 parcourait les 60 km qui séparent le continent de l’île en 40 minutes en moyenne. Au total, il a réalisé 2 200 km et a enregistré un temps de vol de 2 000 minutes environ lors de la mise en œuvre du projet pilote.

Le drone offre ainsi de nouvelles opportunités pour relever les défis logistiques liés au domaine de la santé publique dans de nombreuses régions d’Afrique, notamment l’approvisionnement des hôpitaux et des pharmacies. Les quelque 400 000 habitants du district d’Ukerewe, île située sur le lac Victoria, ne bénéficient que d’un accès extrêmement limité aux soins médicaux. Cette situation s’explique par des infrastructures insuffisantes et l’impraticabilité des terrains. Six heures sont en effet nécessaires pour parcourir les 240 km de routes, ce qui rend l’approvisionnement en médicaments d’urgence et en denrées soumises au respect de la chaîne du froid pratiquement impossible.

Le DHL Parcelcopter 4.0 décolle et atterrit verticalement : il ne requiert donc presque aucune infrastructure. Une fois les marchandises livrées sur l’île, le drone peut facilement récupérer des prélèvements pour analyse de sang et de laboratoire pour les acheminer sur le continent. À l’avenir, le Parcelcopter pourrait donc non seulement améliorer la chaîne logistique dans le domaine de la santé publique mais également contribuer à la prévention des crises dans le monde entier en permettant par exemple de rapidement faire face aux maladies virales telles qu’Ebola afin de ralentir leur propagation.

http://www.dpdhl.com/

http://wingcopter.com/

http://www.giz.de/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: