En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Theranexus annonce la délivrance d’un nouveau brevet Européen

Publication: 10 octobre

Partagez sur
 
Theranexus annonce aujourd’hui la délivrance d’un brevet européen pour son candidat médicament THN201, pour le traitement des troubles neurocognitifs, notamment ceux associés à la maladie d’Alzheimer...
 

Ce brevet a été octroyé au Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) par l’Office Européen des Brevets (OEB). Theranexus jouit d’une licence exclusive mondiale sur ce brevet.

Ce brevet EP 2773337, dont les inventeurs sont Franck Mouthon (CEO) et Mathieu Charvériat (CSO), est intitulé « Utilisation d’agents anti-connexine pour améliorer l’effet thérapeutique d’un inhibiteur de l’acétylcholinesté-rase ». Il protège le candidat-médicament THN201 associant, d’une part, un agent anti-connexine tel que la méfloquine, et, d’autre part, le donépézil en tant que drogue psychotrope, et ce jusqu’en 2032 (hors « Certificat Complémentaire de Protection » (CCP)).

« Quelques jours après avoir reçu l’autorisation réglementaire pour le lancement de l’étude clinique de phase 1b dans les troubles neurocognitifs de la maladie d’Alzheimer dont les résultats sont attendus à la fin du 2ème semestre 2019, nous sommes très heureux d’avoir obtenu ce nouveau brevet européen protégeant le THN201. Theranexus renforce ainsi la valeur de son candidat médicament THN201 et consolide son portefeuille de produits innovants THN102, THN201 et THN101. Protéger doublement le THN201 avec des revendications « produit » et « d’utilisation thérapeutique » fait partie intégrante de notre stratégie de propriété intellectuelle. » explique Franck Mouthon, Président Directeur Général de Theranexus.

A propos du THN 201 dans les troubles neurocognitifs dans la maladie d’Alzheimer

Le THN201 est un candidat médicament pour le traitement des troubles cognitifs dans la maladie d’Alzheimer qui rentre en phase 1b. Le candidat médicament THN201, une combinaison de donépézil, agissant sur l’activité neuronale, et de méfloquine agissant sur l’activité des cellules gliales. Le THN201 a déjà démontré en préclinique un profil d’efficacité pharmacologique supérieur au traitement de référence ainsi qu’un excellent profil de tolérance.

La maladie d’Alzheimer (MA) est une lente dégénérescence des neurones qui se caractérise par des troubles de la mémoire à court terme, des fonctions d’exécution et de l’orientation dans le temps et l’espace. Le malade perd progressivement ses facultés cognitives et son autonomie. Ces troubles neurocognitifs sont particulièrement éprouvants, non seulement pour les malades, mais aussi pour les soignants et les familles. Aujourd’hui, il existe un important besoin médical non satisfait et un lourd fardeau économique pour de multiples maladies caractérisées par des troubles neurocognitifs. Les coûts de santé, associés à ces troubles neurocognitifs, estimés à plus de 640 milliards de dollars dans le monde, majoritairement portés par l’institutionnalisation, continuent de croître de façon spectaculaire. Plus de 45 millions de personnes dans le monde sont atteintes de troubles neurocognitifs aujourd’hui et ce chiffre devrait dépasser 75 millions en 2030.

http://www.theranexus.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: