En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ŠKODA AUTO utilise le robot de transport intelligent d’Omron

Publication: 2 octobre

Partagez sur
 
Le robot intelligent et autonome contribue à l’amélioration continue de la sécurité au travail dans l’usine de Vrchlabí et permet de minimiser les risques...
 

Il distingue les personnes se trouvant sur sa trajectoire, ainsi que les véhicules et les obstacles fixes.

- Un système de transport complètement autonome transporte des pièces entre le centre de mesure mécanique et les machines de traitement.

- Une visite guidée suffit pour que le robot connaisse son itinéraire et l’environnement.

- La numérisation et l’industrie 4.0 sont au cœur de la Stratégie 2025 de ŠKODA AUTO.

ŠKODA AUTO développe la numérisation de son processus de production, l’un des piliers de sa Stratégie 2025. Le constructeur automobile tchèque utilise désormais un robot « autodidacte » complètement autonome d’Omron dans son usine de pièces de Vrchlabí. Ce robot peut identifier les obstacles sur sa trajectoire et prendre en compte des informations sur son environnement lors de la planification de l’itinéraire. Le cas échéant, il peut modifier son itinéraire pour choisir le parcours le plus rapide jusqu’à sa destination. La sécurité au travail et l’efficacité des processus de transport au sein de l’usine sont ainsi renforcées.

« L’utilisation du premier robot complètement autonome de ŠKODA AUTO au sein de l’usine de Vrchlabí a été une décision mûrement réfléchie. En effet, nous souhaitions souligner l’importance de ce site high-tech ultra-moderne », déclare Michael Oeljeklaus, membre du directoire de ŠKODA AUTO en charge de la Production et de la Logistique. « Avec ce nouveau système de transport, nous continuons à favoriser les innovations technologiques dans nos usines en accord avec l’industrie 4.0 », explique Michael Oeljeklaus.

En un seul trajet, le robot de transport mobile LD d’Omron peut déplacer une charge allant jusqu’à 130 kg. Il choisit les chemins appropriés de manière totalement autonome. Contrairement aux systèmes de transport automatisés classiques, il ne requiert pas de solutions de guidage sur voie telles que des boucles d’induction, des bandes magnétiques ou des réflecteurs. Pour se souvenir d’un trajet, le véhicule doit uniquement être guidé une fois entre les stations à l’aide d’une tablette ou d’une manette. Il perçoit ainsi son environnement, ainsi que les changements aux alentours de manière autonome, puis adapte son trajet si nécessaire.

La technologie de pointe permet au robot de s’orienter dans son environnement. Grâce à l’utilisation de capteurs et de scanners laser, il reconnaît les véhicules, les obstacles fixes, ainsi que les personnes se trouvant sur sa trajectoire. Le système de contrôle calcule la vitesse d’approche et détecte si une collision est imminente. Le robot peut alors s’arrêter ou effectuer une manœuvre d’évitement. Contrairement à d’autres systèmes utilisés par ŠKODA AUTO, il adapte immédiatement son itinéraire en fonction des informations sur son environnement, sans s’arrêter au cours du processus. Si ce robot complètement autonome détecte des obstacles réguliers à un point précis de son trajet, il modifie son itinéraire de façon permanente. Si nécessaire, le système à alimentation électrique peut se déplacer dans toute l’usine de Vrchlabí, qui couvre 16 000 m2.

Le robot effectue 120 trajets par jour et parcourt une distance totale de 35 km entre le centre de mesure mécanique et les machines de traitement. Les phases pilotes et de tests ont déjà été menées à terme. Le robot est utilisé régulièrement au sein de l’usine depuis juin 2018.

L’augmentation des chiffres de production de ŠKODA AUTO se traduit par une utilisation supérieure des capacités dans les usines et par davantage de trafic dans les zones de production. Le robot autonome permet l’amélioration continue de la sécurité au travail dans l’usine de Vrchlabí et contribue à minimiser les risques.

Pour la production, ŠKODA AUTO se tourne systématiquement vers les technologies de l’industrie 4.0, telles que les robots coopératifs. Ces derniers sont utilisés pour la production des transmissions à changement direct dans l’usine de Vrchlabí : ils aident les salariés à réaliser l’une des tâches les plus sensibles de la production, à savoir l’insertion du piston d’actionneur d’engrenage. Un robot de manutention fournit des pièces à des dizaines de machines et rapporte les conteneurs vides à l’entrepôt. Le système informatique « Transparent Factory » fait également partie de l’équation.

ŠKODA AUTO définit la numérisation des produits et des procédés comme l’un des piliers de sa Stratégie 2025. Les principaux domaines d’activité incluent également : l’électrification de la gamme ŠKODA, la conquête de nouveaux marchés, ainsi que le développement de la marque dans de nouveaux secteurs liés à l’industrie automobile traditionnelle via l’offre de services de mobilité.

http://www.skoda-auto.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: