En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Bilan des SALONS SOLUITONS 2018/Colloque IA

Publication: 2 octobre

Partagez sur
 
6023 Visiteurs - 3485 Auditeurs aux conf et 1 076 aux ateliers...
 

L’Edition 2018 des Salons Solutions avec ses 5 pôles thématiques complémentaires ( ERP – e-achats – Demat – BI et Big Data – CRM et Marketing) et l’organisation du 1er Colloque IA des Métiers de l’Entreprise a connu, durant 2 jours ½, un réel succès. Ses chiffres-clés en sont la preuve :

- 220 sociétés participantes,

- Une fréquentation de 6 023 visiteurs professionnels

- 3 485 auditeurs (dont 566 participants au Colloque IA des Métiers de l’Entreprise), aux 85 Tables rondes & Conférences et 35 ateliers exposants

Une édition dynamique portée par des secteurs en pleines croissances :

Côté ERP : L’ERP dans le Cloud devient enfin une réalité. L’IA, L’IoT, le big Data sont de plus en plus omniprésents rendant l’ERP Intelligent permettant ainsi à l’entreprise de se réinventer, de s’adapter à son environnement et d’innover. L’externalisation des ERP se poursuit, tirée par l’essor du Cloud. En revanche, les utilisateurs ne seraient que moyennement convaincus de l’adéquation de leur ERP à leurs enjeux de transformation numérique. Cette perception est très différente en fonction de la situation de l’entreprise : plus celle-ci a engagé sa transformation numérique, plus son ERP serait en adéquation (source CXP ERP Survey, étude présentée lors de cette édition 2018)

La dématérialisation : Le message de l’année, amener les TPE, PME, ETI à passer à l’EDI pour dématérialiser les factures. Le format FactureX semble être l’un des éléments clés pour y entrainer des secteurs comme le bâtiment, la distribution… La Conférence MARKESS a permis de souligner que l’optimisation des processus documentaires métiers passera aussi par l’intelligence artificielle et de ses dérivés avec 18% des décideurs qui se déclarent prêts à investir, d’ici 2020, dans des solutions ayant recours à l’IA ou au RPA

Côté BI, Big Data : Les solutions sécurisées de reporting en temps réel et les tableaux de bord intelligents voient le jour. Le mot à la mode « Le Data Discovery », c’est la démocratisation de la donnée interne et externe au profit d’un plus grand nombre d’utilisateurs de l’entreprise et au travers des outils de visualisation.

Du côté des eAchats, Emportés par la vague du numérique, les achats associés aux paiements et à la gestion des créances sont en pleine révolution. La valeur est bien présente par l’apport de ses technologies dans la réduction des coûts et dans l’amélioration de la gestion des entreprises.

Pour ce qui est du CRM et marketing, Secteur phare dans la migration de la gestion de l’entreprise vers le numérique – au point de devenir stratégique dans les entreprises – le CRM accompagne la migration des entreprises dans la relation client. Pourtant, le secteur est secoué par une vague, celle de l’omnicanal. A ce titre, comme l’a montré cette édition 2018, les frontières s’estompent entre ces 2 domaines confirmant le rôle central que peut et doit prendre le CRM qui se veut digital, efficace et innovant

1ère Colloque IA des Métiers de l’Entreprise : Le positionnement hyper-pragmatique de cet événement de deux demi-journées, consistant à faire témoigner des binômes dirigeant/acteur de l’IA, a convaincu les auditeurs. Veolia, Picard Surgelés, IBM, HPE, INSA, la DFCG, Sopra HR Software, Cegid, Esker, Itesoft, Jaggaer, Dimo Software, Easy Kost ont présenté leurs initiatives et précisé attentes et vision quant à l’utilisation concrète de ces technologies dans les différentes directions (DAF, Dir. de la Production, Dir. Commerciale, Dir. Achats, DRH, Dir. Marketing & Communication, DSI). Débats et masterclass ont permis d’aborder concrètement différents points, dont l’impact de l’IA sur les modes de travail des collaborateurs, les problématiques d’accostage et d’intégration de l’IA aux applications-métiers, le sujet des jeux de données pour l’apprentissage des systèmes « intelligents », le pilotage opérationnel et la maintenance de l’IA ou encore la feuille de route de l’adoption de l’IA dans les entreprises françaises. Ont également répondu à ces questions les acteurs pure-players de l’IA ainsi que des ESN, cabinets-conseil et de formation (U Change, Dataswati, Sundiata, Afterdata, Proxem, Ixtel, Disaitek, Arterys, Nuxeo, SQLI…)

http://www.groupesolutions.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: