En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Sea Tech Week 2018 : Une affiche internationale de qualité à Brest

Publication: 1er octobre

Partagez sur
 
Du 8 au 12 octobre, la Sea Tech Week reprend ses quartiers au Quartz pour une 11e édition vouée aux bio-ressources marines : en marge du salon professionnel qu’il met traditionnellement en place...
 

Des intervenants d’envergure : Originaires d’Allemagne, de Belgique, du Canada, de Chine, du Danemark, d’Espagne, des États-Unis, de France, de Grèce, d’ Irlande, d’Israël, du Japon, de Norvège, des Pays-Bas, du Portugal, du Royaume-Uni ou encore de Suède, 250 spécialistes de différents domaines interviendront au cours des 39 sessions parallèles et 3 plénières proposées par la Sea Tech Week. Les sessions plénières, notamment, prendront la forme de tables rondes animées par Monique Ras de Moncuit, consultante scientifique : « Si certains intervenants appartiennent à l’excellent réseau de compétences du Campus mondial de la Mer », précise-t-elle, « c’est dans le cadre de salons spécialisés d’envergure internationale que j’ai rencontré et sélectionné les autres interlocuteurs de haut niveau qui seront présents cette année. Certaines des personnalités conviées viendront à Brest pour la toute première fois ».

Un spécialiste de l’aquaculture intégrée particulièrement attendu

Au nombre des personnalités particulièrement attendues figure notamment l’universitaire sud-africain John Bolton, lequel a contribué au développement de l’aquaculture intégrée pour la production d’ormeaux dans son pays. Une méthode consistant à coupler, sur un même site, l’élevage des ormeaux et la culture des algues dont ces « vaches des mers » se nourrissent. Les effluents des animaux servant à leur tour de nourriture aux algues, le système constitue un cycle vertueux offrant la possibilité d’un double bénéfice, économique et environnemental. « Acquise dans le cadre d’une aquaculture réalisée à terre, au sein de bassins d’eau de mer, l’expérience de John Bolton présente un intérêt particulièrement pertinent pour la Bretagne », commente Monique Ras de Moncuit.

Trois « plénières » axées sur les bio-ressources marines

En parfaite concordance avec le thème de l’édition 2018, les sessions plénières prendront place de 14h à 15h. Au programme :

- Le mardi 9 octobre, la question « Quel avenir pour les ressources biologiques marines dans l’UE ? » réunira Steinar Bergseth (Research Council of Norway, Norvège), Bernhard Friess (DG Mare, Commission européenne), Pierre Karleskind (Région Bretagne)et Frédéric Monot (ANR, France).

- Le mercredi 10, Karl-Andreas Almås (SINTEF Ocean, Norvège), Jean-Paul Cadoret (Greensea, France) et Catherine Pons (FEAP, Belgique) aborderont le sujet « Carrières dans les ressources biologiques marines, comment trouver les meilleures qualifications et compétences ? ».

- Le jeudi 11, le thème « Dans quelle mesure l’aquaculture durable est-elle viable ? » sera quant à lui commenté par John Bolton (Université du Cap, Afrique du Sud), Katerina Moutou (Université de Thessalie, Grèce) et Trevor Telfer (Université de Stirling, Royaume-Uni).

Certains de ces spécialistes participeront également à différentes sessions parallèles au cours de la semaine, pour des interventions spécifiques plus pointues dans leur domaine d’excellence respectif. À noter, qu’elles soient plénières ou parallèles, toutes les sessions offrent un nombre de places limité rendant l’inscription préalable absolument indispensable.

Inscriptions et informations : http://www.seatechweek.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: