En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’UNICEM et l’UNPG répondent présentes à l’appel de la FRB

Publication: 28 septembre

Partagez sur
 
Fondée il y a 10 ans, la Fondation pour le recherche sur la biodiversité (FRB) rappelle, à l’occasion de cet anniversaire, combien il est urgent et indispensable de favoriser des comportements sociaux et économiques favorables aux écosystèmes naturels...
 

La Fondation appelle ainsi ses partenaires, ainsi que le grand public, à poursuivre leurs efforts face à ces enjeux environnementaux.

Exploitation de carrières : 30 ans d’actions concrètes en faveur de la biodiversité : Les professionnels de l’extraction se sont engagés depuis plus d’une trentaine d’années dans des démarches environnementales permettant de concilier les enjeux économiques de l’activité avec le maintien, et même la reconquête de la biodiversité sur les sites et dans les territoires d’accueil. C’est donc en toute logique que l’UNICEM et l’UNPG répondent présentes à l’appel de la FRB, réaffirmant les engagements de la profession, à savoir, mobilisation des adhérents, amélioration des connaissances et promotion du génie écologique sur les sites.

Au-delà du cadre légal des conditions d’exploitation, l’industrie extractive mène des travaux afin de développer un véritable savoir-faire pour comprendre et s’adapter au fonctionnement des écosystèmes. Ainsi, les procédures de préservation de l’environnement naturel et le respect des bonnes pratiques appliquées par les carriers, permettent non seulement de préserver les espèces présentes mais, dans plusieurs cas, d’aboutir à un gain de biodiversité.

Tout au long de la vie de la carrière, un programme précis est établi avec les pouvoirs publics et les parties prenantes (collectivités locales, associations,…) afin de préserver les écosystèmes du site et de restaurer, voire de créer, des espaces favorables à la faune et la flore :

- Avant : à travers les diagnostics écologiques des milieux naturels réalisés lors de la phase exploratoire, de l’étude d’impact environnemental et la procédure d’autorisation ;

- Pendant : avec la gestion quotidienne de la biodiversité ; l’exploitation est menée en parallèle avec la restauration progressive des espaces naturels ;

- Après : le site est réaménagé au bénéfice de la biodiversité (création de zones humides, maîtrise des espèces invasives, gestion et suivis écologiques…)

Un engagement reconnu par les instances françaises de la biodiversité

Cet engagement ainsi que la mobilisation des industriels du secteur en faveur de la biodiversité sont reconnus par les instances françaises. L’UNPG et l’UNICEM siègent dans plusieurs comités d’orientation de l’Agence Française pour la biodiversité (AFB). Le syndicat est membre du comité d’orientation stratégique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), membre du comité national de la biodiversité (CNB) et des comités régionaux.

En 2017, le comité national de suivi de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité a renouvelé pour une durée de 3 ans la reconnaissance SNB accordée à l’UNPG dès 2012.

http://www.unpg.fr/

http://www.unicem.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: