En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

KNICK, InnoTrans 2018 : innovations Knick en matière de transducteurs

Publication: 25 septembre

Partagez sur
 
Lors du salon InnoTrans 2018 dans le hall 17, stand 212, Knick présentera ses transducteurs éprouvés destinés aux sous-stations de traction, ainsi que de nouveaux produits destinés au matériel roulant...
 

S’assurer que l’arrêt d’urgence s’effectue de manière fiable en cas de court-circuit, détecter les potentiels retardés et transmettre les signaux en toute sécurité, est non seulement essentiel pour garantir une exploitation ferroviaire sans problème, mais aussi pour assurer la sécurité des employés et des passagers. C’est pourquoi les capteurs destinés aux applications ferroviaires doivent répondre aux plus hauts standards de fiabilité et de précision. Pour Knick Elektronische Messgeräte, cela est depuis des décennies au centre du développement et de la fabrication de transducteurs et de conditionneurs de signaux à très haute disponibilité. Ce fabricant d’instruments basé à Berlin en Allemagne, fournit à l’industrie ferroviaire internationale des produits destinés aux applications haute-tension depuis plus de 40 ans.

Lors du salon InnoTrans 2018 dans le hall 17, stand 212, Knick présentera ses transducteurs éprouvés destinés aux sous-stations de traction, ainsi que de nouveaux produits destinés au matériel roulant : le conditionneur de fréquence d’impulsions P 16000 est conforme à la norme SIL-2 et convertit les signaux impulsionnels des encodeurs de vitesse en signaux analogiques isolés galvaniquement 0 / 4...20 mA ou 0...10V, qui sont nécessaires aux systèmes et sous-systèmes de contrôle pour détecter la vitesse de déplacement. L’entrée signal du transducteur est conçue pour offrir un niveau d’intégrité de sécurité SIL 2, afin de garantir qu’il n’y ait aucun impact accidentel sur la source du signal. La possibilité de séparer le signal de l’encodeur et de le rendre disponible pour d’autres applications évite d’avoir à installer des encodeurs supplémentaires sur les essieux des véhicules.

Un autre point fort est la nouvelle série de transducteurs ProLine P 50000 pour la mesure d’énergie haute-précision selon EN 50463, ainsi que pour la mesure de courant et de tension dans les inverteurs de traction et les convertisseurs auxiliaires, et pour la détection de court-circuit dans les dispositifs de protection. Ce sont les seuls dispositifs de leur catégorie à disposer d’une sélection de gamme calibrée, qui permet une grande souplesse au niveau des tensions d’entrée dans la plage ± 4.200V, et des courants dans la plage des kA. Après sélection de la gamme, ces transducteurs atteignent la haute précision spécifiée, sans nécessiter de nouvel étalonnage.

En tant que dernier né de la série P 50000, Knick présentera son détecteur de tension P 52000 VPD, pour la détection fiable de tensions jusqu’à 4.200 V. Le détecteur compare le signal d’entrée à une valeur seuil sélectionnée, que l’on peut régler sur l’appareil. Si, indépendamment de la polarité positive ou négative, le seuil est dépassé, le détecteur affiche une alerte visible et génère un signal de sortie permettant d’activer ou de commander des relais, des dispositifs de protection ou des contrôleurs. Le niveau du signal est adapté aux entrées de signal PLC (Programmable Logic Controller, ou automate programmable) type 1 selon DIN EN 6131-2. Tous ces produits sont 100% conformes aux normes ferroviaires en vigueur et satisfont aux exigences les plus strictes en matière de protection anti-incendie (HL3 selon EN 45545-2 (2016)), de sécurité électrique, de robustesse mécanique, de forte résilience aux conditions climatiques extrêmes, et de faible sensibilité EMI (Electro Magnetic Interference, ou parasite électromagnétique).

http://www.knick-international.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: